Quantcast
FLASH
[16/06/2019] Dr Michael Evans (conférence Jerusalem Post – New-York): « Le président Trump est plus sioniste que beaucoup de juifs américains de gauche »  |  Dr Michael Evans : « la gauche tue l’âme, les terroristes tuent le corps »  |  [12/06/2019] Yemen : les rebelles attaquent un aéroport saoudien, 26 blessés  |  Hong Kong: la manifestation vire à l’affrontement avec la police  |  [11/06/2019] L’Alabama signe un projet de loi qui exige qu’une personne coupable d’infraction sexuelle avec une mineure de moins de 13 ans subisse une castration chimique avant d’être libérée de prison  |  [10/06/2019] Bel aveu de biais anti-israélien : Le porte-parole de l’organisation israélienne controversée Breaking the Silence, a pris le poste de porte-parole du chef de la liste arabe Hadash-Ta’al  |  [05/06/2019] Sondage : #Biden a + de 10 points devant #Trump dans les Etats clé. Ca vous rappelle les sondages sur Clinton ?  |  [04/06/2019] Paris : Un homme armé d’un couteau a attaqué des policiers, il a été neutralisé par balle  |  [02/06/2019] Suite à la débâcle des Républicains aux élections européennes, Laurent #Wauquiez annonce qu’il démissionne de la présidence du parti  |  Le socialisme a causé la mort de plus de 100 millions de personnes sous Lénine, Staline et Mao. Maintenant, les jeunes veulent réessayer  |  Le Conseil des députés des Juifs britanniques dénonce les commentaires antisémites de la candidate travailliste aux élections de Peterborough, Lisa Forbes  |  L’Assemblée a rémunéré 52 épouses, 28 fils et 32 filles de députés en 2014, et le seul qui a été nommé risquait d’empêcher l’élection de Macron  |  Syrie: le nouveau bilan de la contre offensive israélienne est de 10 morts syriens  |  Si Dreuz n’en parle pas qui le fera? L’état de la victime juive d’un attentat islamiste au couteau à #Jérusalem s’améliore  |  Selon le dernier sondage Harvard CAPS/Harris Poll, #Trump n’a jamais vu son taux d’approbation de son action aussi élevé depuis deux ans, sous l’impulsion de l’optimisme des électeurs à l’égard de l’économie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 13 juin 2019

Source : Republicain-lorrain

Les élèves de deux classes de 3e, encadrés par cinq enseignants, ont mené un grand projet sur la déportation à Auschwitz-Birkenau. Ils ont créé un court-métrage, qui retrace le terrible parcours de quatre enfants pendant la Seconde Guerre mondiale.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Cinq enseignants et deux classes de 3e du collège Vauban de Longwy-Haut ont créé un court-métrage sur l’horreur d’Auschwitz-Birkenau, afin de perpétuer la mémoire de cette sombre période de l’Histoire. Le scénario a été écrit grâce à un partenariat entre les élèves et cinq enseignants : Joëlle Dejean-Desanlis, professeur d’arts plastiques ; Guillaume Jacob, professeur d’histoire-géographie ; Christophe Kotnik, professeur d’allemand ; Micheline Caputo, professeur de français, et Mathilde Delva, professeur-documentaliste.

Marie Jelen, Léo Schreiber, Annette Muller et Hélène Berr

Avec deux classes de 3e , ils ont fait des recherches fouillées, tant pour les textes que pour les images. Puis ils ont choisi de retracer, à travers le regard de trois adolescents, le parcours de quatre enfants déportés : Marie Jelen, Léo Schreiber, Annette Muller et Hélène Berr. « 11 000 enfants ont été déportés », indique Guillaume Jacob. « Ce qui est étonnant, c’est que des documents comme Le Journal d’Hélène Berr, qui est notre Anne Frank française, ne sont pas plus connus », ajoute Micheline Caputo.

Dans ce docu-fiction, Samatha, Kylian et Mariam reçoivent une lettre qui les conduit à Auschwitz-Birkenau. « En fait, on se rend sur place pour devenir les yeux et la voix des enfants qui sont morts dans les camps. On a choisi, en s’aidant de vidéos trouvées sur YouTube , quels endroits aller voir, quels plans tourner, et on a écrit les dialogues ».

« Ça ne doit pas recommencer »

Les jeunes acteurs sont revenus marqués de leur périple : « Ça ne doit pas recommencer. C’est horrible ce que ces gens ont vécu.  »

Joseph Morgese, du Souvenir Français, a trouvé le projet « novateur et intéressant ».

« Le film a été tourné par nos propres moyens, bien qu’on ait reçu un financement du Souvenir français, de la CAL, du Foyer socio-éducatif, de la Fondation pour la mémoire de la Shoah, du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, du Crédit Mutuel, du ministère des Armées, de la Direction départementale de la cohésion sociale pour les déplacements à Paris et en Pologne », précise Guillaume Jacob.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz