Quantcast
FLASH
[18/07/2019] On nous prendrait pas pour des cons des fois ? L’ensemble des résultats de datation met en évidence pas moins de dix périodes pendant lesquelles les glaciers étaient moins étendus que maintenant  |  Indécrottables médias ! 8 000 personnes en Caroline du Nord hier pour #Trump, 400 pour Biden dans l’Iowa, et il va « écraser Trump à la présidentielle » !  |  [17/07/2019] Sondage @YouGov: 90 % des Républicains approuvent les tweets de @realDonaldTrump disant aux 4 Démocrates qui n’aiment pas l’Amérique d’aller réparer leur pays de naissance  |  En plein délire TDS (#Trump derangement syndrome) Whoopi Goldberg compare les Démocrates qui attaquent Trump à des « patriotes debout face à la tyrannie » comme dans la guerre d’indépendance  |  Selon l’OMS, le virus Ebola du Congo est maintenant un problème mondial après qu’il ait été détecté dans une ville de 2 millions d’habitants  |  Le GoFundMe d’Andy Ngo (journaliste tabassé par des Antifas) atteint 200 000 dollars  |  [16/07/2019] 10 marins turcs ont été pris en otage au large des côtes du Nigeria  |  [14/07/2019] L’aviation militaire aérienne israélienne serait en opération entre le Liban et la frontière avec la Syrie  |  Paris: violences sur les Champs-Élysées. Les forces de l’ordre semblent en difficulté face aux casseurs – qui sont toujours les mêmes genre de racailles  |  #Trump dépasse Reagan ! 94 % de popularité au sein du Parti républicain, un record historique. Ronald Reagan était de 87 %  |  [13/07/2019] Médias : « Alex Acosta doit démissionner! ». Acosta a démissionné. Médias : « il n’y a pas de Latinos dans l’Administration #Trump! »  |  [12/07/2019] Nihiliste. Miley Cyrus dit qu’elle n’aura pas d’enfants parce que « la terre est en colère »  |  Les Démocrates ont mis sur Twitter une photo d’enfants migrants en cage pour tenter de blâmer Trump sur la crise frontalière. Problème : la photo a été prise sous l’administration Obama-Biden !  |  [08/07/2019] Alerte danger Iran: Les forces navales de la coalition ont déjoué une tentative d’attaque contre un navire commercial en mer Rouge par un groupe Houthi financé par l’Iran  |  [07/07/2019] Le premier candidat gay à la présidence tunisienne, Mounir Baatour, a déclaré: «Je vous ai dit que la normalisation [avec Israël] n’était pas une trahison. La normalisation est dans l’intérêt de la Tunisie en termes d’économie et de relations internationales  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 16 juin 2019

Les donateurs français milliardaires qui ont publiquement proclamé qu’ils donneraient des centaines de millions pour reconstruire Notre Dame n’ont pas encore versé un centime pour la restauration du monument national français, selon les responsables de l’église et les entreprises.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Au lieu de cela, ce sont surtout des Américains (et pour une minuscule part, des Français), par l’intermédiaire des fondations caritatives Notre-Dame, qui sont à l’origine des premiers dons pour payer les factures et les salaires des 150 ouvriers employés par la cathédrale depuis l’incendie du 15 avril qui a dévasté son toit et fait s’écrouler sa flèche.

Ce mois-ci, ils remettent le premier paiement privé de 3,6 millions d’euros (4 millions de dollars) pour la reconstruction de la cathédrale.

« Les gros donateurs n’ont pas payé. Pas un centime », a déclaré André Finot, attaché de presse principal à Notre-Dame.

« Ils veulent savoir exactement à quoi leur argent est dépensé et s’ils sont d’accord avant de le remettre, et pas seulement pour payer les salaires des employés. »

Près d’un milliard de dollars a été promis par certaines des familles et quelques unes des entreprises les plus riches et les plus puissantes de France, dont certaines ont cherché à se surenchérir mutuellement, dans les heures et les jours qui ont suivi l’infernale destruction.

Ces promesses ont suscité des critiques selon lesquelles les dons concernaient autant la vanité des donateurs désireux d’être immortalisés dans les pierres légendaires de l’édifice que la préservation du patrimoine de l’église de France.

  • François Pinault d’Artémis, société mère de Kering, propriétaire de Gucci et de Saint Laurent, a promis 100 millions d’euros (112 millions de dollars).
  • Patrick Pouyanne, PDG du groupe français Total, a déclaré que son entreprise ferait de même.
  • Bernard Arnault, PDG du géant de luxe LVMH, propriétaire de Louis Vuitton et de Dior, s’est engagé à hauteur de 200 millions d’euros (224 millions de dollars).
  • La Fondation Bettencourt Schueller de la fortune L’Oréal a aussi promis 200 millions d’euros.

Mais de cet argent, on n’a pas vu la couleur, selon Finot : ces donateurs attendent de voir comment les plans de reconstruction progressent et se disputent sur les contrats ».

90% des dons reçus proviennent de donateurs américains

La réalité sur le terrain à Notre-Dame est que les travaux se poursuivent 24 heures sur 24 depuis des semaines et que la cathédrale a dû compter en partie sur les fondations caritatives pour financer la première phase de la reconstruction.

Les Amis de Notre-Dame de Paris ont été fondés en 2017 et son président, Michel Picaud, estime que 90% des dons qu’ils ont reçus proviennent de donateurs américains.

Picaud revient tout juste d’un voyage de collecte de fonds à New York.

Les Américains sont très généreux envers Notre Dame et le monument est très aimé en Amérique. Six des onze membres de notre conseil d’administration sont des résidents des États-Unis », a dit M. Picaud.

Le premier chèque privé pour la reconstruction versé par les fondations, selon Picaud, s’élève à 3,6 millions d’euros (4,1 millions de dollars). Cela inclut également des fonds provenant principalement de petits donateurs français, collectés par la Fondation sœur Notre Dame.

L’État français a également versé des fonds pour l’opération de consolidation massive.

Tandis que les donateurs milliardaires retardent la signature de leurs chèques, les ouvriers de la cathédrale sont confrontés à la tâche épique de nettoyer le plomb, qui est devenu un problème pour l’île sur laquelle Notre-Dame est située.

Beaucoup de bla-bla

  • Un porte-parole de la Collection Pinault a reconnu que la famille Pinault n’avait pas encore remis d’argent pour la restauration de la cathédrale, imputant cela à un retard dans les contrats.

Nous sommes prêts à payer, à condition que cela soit demandé dans un cadre contractuel », a déclaré le porte-parole Jean-Jacques Aillagon, ajoutant que la famille Pinault prévoit de payer via les fondations Notre Dame.

  • Le groupe LVMH et la famille Arnault ont déclaré dans un communiqué qu’ils signaient un accord avec les fondations Notre Dame et que « les paiements seront effectués au fur et à mesure de l’avancement des travaux ».
  • Total s’est engagé à verser ses 100 millions d’euros par l’intermédiaire de la Fondation Héritage, dont la directrice générale, Celia Verot, a confirmé que la multinationale n’a encore rien payé. Elle a dit que les donateurs attendent de voir quels sont les plans et s’ils sont conformes à la vision particulière de chaque entreprise avant d’accepter de transférer l’argent.

La grande question est de savoir comment les fonds seront utilisés par l’État », a dit M. Verot. « C’est un don volontaire, donc les entreprises attendent la vision du gouvernement pour voir ce qu’elles veulent financer.

Bien que le travail de nettoyage et de consolidation en cours à Notre-Dame soit extrêmement important, il ne correspond pas à cette description, a déclaré un autre responsable de la fondation, parlant sous couvert d’anonymat.

Cela suggère que les riches donateurs veulent que leur argent serve à financer des structures durables et immortalisantes, et non des tâches éphémères mais tout aussi vitales de nettoyage et de sécurisation d’un site qui présente de réels risques sanitaires pour les Parisiens.

La Fondation Bettencourt Schueller a également déclaré qu’elle n’avait pas non plus versé d’argent parce qu’elle voulait s’assurer que son don serait consacré à des causes qui correspondent à l’éthique spécifique de la fondation, qui soutient l’artisanat d’art.

En attendant, ce sont encore les Américains qui contribuent, sans rien demander en échange – et il se trouvera bien des anti-américains primaires pour trouver de quoi les critiquer.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Source : Bloomberg.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz