Quantcast
FLASH
[18/07/2019] On nous prendrait pas pour des cons des fois ? L’ensemble des résultats de datation met en évidence pas moins de dix périodes pendant lesquelles les glaciers étaient moins étendus que maintenant  |  Indécrottables médias ! 8 000 personnes en Caroline du Nord hier pour #Trump, 400 pour Biden dans l’Iowa, et il va « écraser Trump à la présidentielle » !  |  [17/07/2019] Sondage @YouGov: 90 % des Républicains approuvent les tweets de @realDonaldTrump disant aux 4 Démocrates qui n’aiment pas l’Amérique d’aller réparer leur pays de naissance  |  En plein délire TDS (#Trump derangement syndrome) Whoopi Goldberg compare les Démocrates qui attaquent Trump à des « patriotes debout face à la tyrannie » comme dans la guerre d’indépendance  |  Selon l’OMS, le virus Ebola du Congo est maintenant un problème mondial après qu’il ait été détecté dans une ville de 2 millions d’habitants  |  Le GoFundMe d’Andy Ngo (journaliste tabassé par des Antifas) atteint 200 000 dollars  |  [16/07/2019] 10 marins turcs ont été pris en otage au large des côtes du Nigeria  |  [14/07/2019] L’aviation militaire aérienne israélienne serait en opération entre le Liban et la frontière avec la Syrie  |  Paris: violences sur les Champs-Élysées. Les forces de l’ordre semblent en difficulté face aux casseurs – qui sont toujours les mêmes genre de racailles  |  #Trump dépasse Reagan ! 94 % de popularité au sein du Parti républicain, un record historique. Ronald Reagan était de 87 %  |  [13/07/2019] Médias : « Alex Acosta doit démissionner! ». Acosta a démissionné. Médias : « il n’y a pas de Latinos dans l’Administration #Trump! »  |  [12/07/2019] Nihiliste. Miley Cyrus dit qu’elle n’aura pas d’enfants parce que « la terre est en colère »  |  Les Démocrates ont mis sur Twitter une photo d’enfants migrants en cage pour tenter de blâmer Trump sur la crise frontalière. Problème : la photo a été prise sous l’administration Obama-Biden !  |  [08/07/2019] Alerte danger Iran: Les forces navales de la coalition ont déjoué une tentative d’attaque contre un navire commercial en mer Rouge par un groupe Houthi financé par l’Iran  |  [07/07/2019] Le premier candidat gay à la présidence tunisienne, Mounir Baatour, a déclaré: «Je vous ai dit que la normalisation [avec Israël] n’était pas une trahison. La normalisation est dans l’intérêt de la Tunisie en termes d’économie et de relations internationales  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 19 juin 2019
Les photos de la foule réunie à Orlando en Floride n’ont été diffusées par aucune télévision

120 000 inscrits, 40 heures de queue, 20 000 personnes dans un stadium qui peut en contenir 20 000, quatre fois plus à l’extérieur, pour assister à ce que les Républicains ont surnommé « la mère de tous les meetings politiques », le lancement officiel de la campagne pour un second terme de la présidence Trump.

Les images du Amway Center d’Orlando, en Floride, bourré à craquer, vous ne les verrez pas à la télévision. Les médias ont préféré montrer des gros plans du président. Les journalistes ne sont plus journalistes. Ils sont devenus les porte-parole du parti Démocrate. Et comme ils rabâchent que « l’enthousiasme a abandonné le parti Républicain », ils avaient besoin d’images qui ne les contredisent pas.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La guerre des images, où les médias contre Trump

  • La réalité est si loin de la propagande diffusée par CNN, MSNBC, le New York Times, le Washington Post, et en réalité, presque la totalité des médias, que je devais vous montrer les images (difficiles à trouver car Google fait partie intégrante de la campagne anti-Trump) de la foule réunie autour de Trump :
  • Voici les images (celles-là sont disponibles dès la première page de recherche de Google) que les journaux ont publiées dans leurs articles :
  • Les journaux n’ont bien entendu pas oublié les images (toujours présentées en gros plan) des « nombreuses » manifestations anti-Trump organisées autour du stade :
  • Je n’ai pas non plus pu résister à vous montrer ce que les médias ont caché, à savoir « la foule » des meetings politiques des concurrents de Trump, à commencer par les photos du candidat en tête, le vice-président d’Obama Joe Biden, que tous les sondages annoncent comme largement en tête pour la présidence, et celle de celui à qui Le Monde a consacré ses gros titres :

Ce qu’a dit Donald Trump

Voici quelques courts extraits des meilleurs moments du discours du président Trump prononcé à Orlando il y a quelques heures.

Victoire du populisme

2016 n’a pas été une simple élection pour quatre ans. Ce fut un moment déterminant dans l’histoire américaine.

C’était notre chance de récupérer notre gouvernement d’une classe politique permanente qui s’est enrichie à vos dépens.

Comme je l’ai déjà dit, lors de la magnifique journée de mon investiture, nous n’avons pas simplement transféré le pouvoir d’un parti à un autre, nous l’avons transféré à vous, fiers citoyens des États-Unis.

Nous avons mis fin à l’alliance impie des lobbyistes, des riches donateurs et des groupes d’intérêts spéciaux qui vivaient en saignant à blanc notre pays. C’est ce que nous avons fait.

Nous avons défoncé les portes des arrière-boutiques de Washington où des ententes ont été conclues pour fermer notre entreprise, céder vos emplois, fermer nos usines et abandonner votre souveraineté et votre mode de vie, et nous y avons mis fin. Nous nous sommes attaqués à une machine politique qui a essayé de vous enlever votre voix et votre vote.

Ils ont essayé de vous enlever votre dignité et votre destin, mais nous ne les laisserons jamais faire.

Nous avons souvent dit que nous drainerions le marais et c’est exactement ce que nous faisons en ce moment, nous le drainons, et c’est pourquoi le marais se défend avec tant de violence.

La plus grande chasse aux sorcières de l’histoire

Depuis deux ans et demi, nous sommes assiégés et, a montré le rapport Mueller, nous avons gagné. Et maintenant, ils veulent recommencer [l’enquête].

Ils veulent recommencer, parce que [Mueller et le hoax sur la Russie] n’a pas marché.

Aucun président ne devrait avoir à revivre ça. C’est extrêmement mauvais pour notre grand pays.

Nous avons connu la plus grande chasse aux sorcières de l’histoire politique. La seule collusion qui a été commise, elle l’a été par les Démocrates, les Fake News média et leurs agents, et les personnes qui ont financé le faux dossier russe : Hillary Clinton et le parti Démocrate. Il s’agissait d’une tentative illégale de renverser les résultats de l’élection, un espionnage électoral sur notre campagne – c’est ce qu’ils ont fait – et une tentative pour renverser notre démocratie.

Souvenez-vous de la police d’assurance [évoquée par deux des agents du FBI de la commission d’enquête de Mueller], au cas où Hillary Clinton aurait perdu.

• Ils [Mueller] ont nommé 18 Démocrates très en colère [les 18 avocats de l’équipe Mueller] pour essayer de mettre fin à notre incroyable mouvement.

• Ils ont produit quatre millions de pages de documents, [ont fait] cinq cents perquisitions, [fait comparaître] cinq cents témoins.

• [Ils ont adressé] 2 800 assignations à comparaître, et avaient 40 agents du FBI travaillant 24 heures sur 24.

Qu’ont-ils trouvé ?

Aucune collusion, et ce qui a amené notre grand procureur général [William Barr] à conclure qu’il n’y a eu ni obstruction, ni collusion.

• Ils ont dépensé 40 millions de dollars pour cette chasse aux sorcières, et probablement beaucoup plus que cela et, si vous regardez, personne n’a été plus dur avec la Russie que Donald Trump.

• En septembre [2016], juste avant les élections, le FBI a parlé au président Obama d’une possible ingérence russe [dans les élections], et il n’a rien fait parce qu’il pensait qu’Hillary Clinton, la fourbe Hillary, allait gagner.

Ils s’en sont pris à ma famille, à mon entreprise, à mes finances, à mes employés, à presque tous ceux que j’ai connus ou avec qui j’ai travaillé, mais en réalité, ils en ont vraiment après vous.

C’est de ça qu’il s’agit, pas de moi. C’est contre vous.

Ils veulent vous détruire et ils veulent détruire notre pays tel que nous le connaissons. Ce n’est pas acceptable…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz