Quantcast
FLASH
[18/07/2019] On nous prendrait pas pour des cons des fois ? L’ensemble des résultats de datation met en évidence pas moins de dix périodes pendant lesquelles les glaciers étaient moins étendus que maintenant  |  Indécrottables médias ! 8 000 personnes en Caroline du Nord hier pour #Trump, 400 pour Biden dans l’Iowa, et il va « écraser Trump à la présidentielle » !  |  [17/07/2019] Sondage @YouGov: 90 % des Républicains approuvent les tweets de @realDonaldTrump disant aux 4 Démocrates qui n’aiment pas l’Amérique d’aller réparer leur pays de naissance  |  En plein délire TDS (#Trump derangement syndrome) Whoopi Goldberg compare les Démocrates qui attaquent Trump à des « patriotes debout face à la tyrannie » comme dans la guerre d’indépendance  |  Selon l’OMS, le virus Ebola du Congo est maintenant un problème mondial après qu’il ait été détecté dans une ville de 2 millions d’habitants  |  Le GoFundMe d’Andy Ngo (journaliste tabassé par des Antifas) atteint 200 000 dollars  |  [16/07/2019] 10 marins turcs ont été pris en otage au large des côtes du Nigeria  |  [14/07/2019] L’aviation militaire aérienne israélienne serait en opération entre le Liban et la frontière avec la Syrie  |  Paris: violences sur les Champs-Élysées. Les forces de l’ordre semblent en difficulté face aux casseurs – qui sont toujours les mêmes genre de racailles  |  #Trump dépasse Reagan ! 94 % de popularité au sein du Parti républicain, un record historique. Ronald Reagan était de 87 %  |  [13/07/2019] Médias : « Alex Acosta doit démissionner! ». Acosta a démissionné. Médias : « il n’y a pas de Latinos dans l’Administration #Trump! »  |  [12/07/2019] Nihiliste. Miley Cyrus dit qu’elle n’aura pas d’enfants parce que « la terre est en colère »  |  Les Démocrates ont mis sur Twitter une photo d’enfants migrants en cage pour tenter de blâmer Trump sur la crise frontalière. Problème : la photo a été prise sous l’administration Obama-Biden !  |  [08/07/2019] Alerte danger Iran: Les forces navales de la coalition ont déjoué une tentative d’attaque contre un navire commercial en mer Rouge par un groupe Houthi financé par l’Iran  |  [07/07/2019] Le premier candidat gay à la présidence tunisienne, Mounir Baatour, a déclaré: «Je vous ai dit que la normalisation [avec Israël] n’était pas une trahison. La normalisation est dans l’intérêt de la Tunisie en termes d’économie et de relations internationales  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Thierry Ferjeux Michaud-Nérard le 20 juin 2019

Christine Tasin, RR : « Excellent ! Julien Odoul (RN) a remis en place Brossat qui, comme d’habitude, voulait jouer le donneur de leçons. Julien Odoul a mille fois raison, Brossat « pèse comme un épagneul breton » et pas qu’électoralement ! Brossat était en train de dire qu’il ne fallait pas écouter les Français s’ils étaient contre l’immigration (être contre l’immigration c’est être raciste pour le suffisant Brossat). Pour Brossat, faire de la politique c’est imposer SES idées au peuple. L’est susceptible l’épagneul breton qui a fait 2,49% aux européennes, alors qu’il écume tous les plateaux télé depuis des lustres ! Tout ça pour ça !!! Alors qu’il se met en avant à Paris pour imposer la mixité sociale et l’immigration, même les bobos parisiens n’ont pas voté pour Brossat ! Seulement 3,18% ! Peut-être que les bobos parisiens n’ont pas envie d’immigration non plus…

Martin Moisan, RL : « Il est des grands moments de télévision, et cet échange qui dure à peine deux minutes entre Ian Brossat, mon communiste préféré, surnommé Brossette, et Julien Odoul, député européen du RN. Brossat explique qu’à 200 mètres de chez lui, dans le XVIII ème, il y a un centre d’accueil de migrants, et que tout se passe bien. Il oublie de préciser (à supposer que la distance soit la bonne) qu’il habite une des rues les plus friquées de Paris, et qu’il y a une grande différence entre son niveau de vie et celui des plus pauvres des Français, confrontés aux réalités des délires immigrationnistes de Brossat.

« Brossat amalgame le discours des Français à du racisme et à l’extrême droite, eux qui, submergés par l’invasion, ne veulent plus entendre parler de l’accueil des envahisseurs, que trop d’immigrationnistes leur imposent. Brossette affirme son mépris pour les Français, s’ils refusaient l’accueil, et affirme que faire de la politique, c’est défendre ses valeurs (les siennes contre les autres). Pas celles que veulent les Français, celles qu’il a décidées, lui ! Il confirme son rejet de la démocratie, digne du stalinien qu’il est, et son refus de voir la volonté populaire s’appliquer, si elle le dérange. Brossat, méprisant, condescendant et tête à claques, est de l’espèce des rééducateurs du (stalinisme contre le) peuple, il aurait fait merveille à d’autres époques… »

Christine Tasin, RR : « Le Parti animaliste et son épagneul breton ont fait presque autant que Brossat, 2,16%… Ça le vexe, le petit épagneul communiste… Les amis des animaux apprécieront. Il se vexe, le petit chéri, comme il avait été vexé lorsque Daniel Riolo l’avait ridiculisé en public aux grandes Gueules, alors que le communiste Brossat énumérait les états de service des communistes historiques (histoire de faire contre-poids à la pâle figure qu’il est et à sa propre impéritie, à sa propre haine de la nation française).

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Il aurait dû reconnaître que Daniel Riolo avait raison, le parti communiste français a collaboré avec les nazis, tant que le pacte germano-soviétique a perduré… Et le PCF n’a rejoint la Résistance que quand Hitler a attaqué l’URSS. Le chiffre de 75 000 communistes français beuglé par Brossat est grotesque. Il y a eu près de 5000 fusillés en France, Résistants, otages, gaullistes, communistes, Résistants sans étiquette…

« Brossat est odieux. Et l’on ne peut qu’applaudir au jeu de massacre, quand il se fait ridiculiser sur les plateaux et repris sur les réseaux sociaux… Ce sinistre personnage ne vaut pas grand-chose. Il vaut moins qu’un épagneul breton, dont on dit qu’il est inoffensif et aimable (étymologiquement : digne d’être aimé !) »

Libération à propos des européennes : Jérôme Lefilliâtre : « Autour de Brossat, « il est en train de se passer quelque chose ». Depuis sa prestation au débat télévisé de France 2, Brossat fait frémir les sondages !

« Les militants croient atteignable la barre des 5%. Les communistes ont la banane. Une quinzaine patientent à l’entrée du centre humanitaire d’Emmaüs Solidarité d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) qui accueille 400 migrants et leurs familles. Brossat se fait attendre pour cette visite de terrain. La veille, lors d’un meeting à Jarny (Meurthe-et-Moselle), Brossat a fait salle comble, attirant plusieurs centaines de personnes.

« Laurence Cohen, sénatrice du Val-de-Marne, n’a pas de mots assez doux pour son jeune collègue : dynamisme, disponibilité,empathie, aisance… Dans le Val-de-Marne, le Parti communiste (PCF) est chez lui.

« La petite troupe s’enfonce dans le centre d’accueil des migrants, venus pour la plupart d’Afrique et d’Afghanistan. « Quand on organise l’accueil, les choses se passent très bien », constate Brossat, qui veut « multiplier » les initiatives de ce type sur « le parcours migratoire ». Quelques échanges avec les 74 salariés du centre, deux ou trois mots face à la caméra pour les réseaux sociaux… Tout passage télé est bon à prendre.

« Au débat de France 2 début avril, Ian Brossat s’est fait remarquer avec ses paroles claires et percutantes, son assurance, son refus de polémiquer avec les concurrents de gauche. Les sondages restent bas (2-3% d’intentions de vote en sa faveur) mais frémissent dans le bon sens. Les sollicitations médiatiques augmentent, au point que Brossat se permet de refuser, devant nous, un duel avec Florian Philippot sur LCI.

 « Je veux pas parler avec Philippot, je veux parler tout seul« . Et les communistes ne se cachent plus de viser 5%, le seuil permettant d’envoyer des députés au Parlement européen… » (Jérôme Lefilliâtre)

Florian Guadalupe : « Comparé à « un épagneul breton », Brossat quitte le plateau de LCI avec pertes et fracas. La tension est montée d’un cran lors d’un débat sur l’immigration pendant lequel Julien Odoul (RN) s’est moqué du faible score réalisé par la liste du PCF aux européennes.

« Les Français souhaitent que vous fassiez autre chose. Je vous ai traité d’épagneul breton, ce n’est pas une insulte. Étant donné votre score aux européennes, vous pesez autant qu’un épagneul breton du parti animaliste », lui a asséné Julien Odoul. Au cours du débat, Julien Odoul a estimé que son interlocuteur refusait « d’entendre les souffrances des Français ». Fondé en 2016, le Parti animaliste a créé la surprise obtenant 2,2 % des voix à l’issue des élections européennes quand le PCF de Ian Brossat atteignait péniblement 2,5 % !

Brossat : « Si on fait de la politique en regardant les sondages et en se disant : Aujourd’hui, à l’instant même, les Français ne sont pas favorables à l’accueil (des migrants, ndlr), donc on va nourrir le discours raciste et xénophobe, alors je préfère faire autre chose« … Julien Odoul : « Les Français veulent que vous fassiez autre chose quand on voit votre score aux européennes« . Agacé, Brossat  a recadré Julien Odoul : « D’abord, vous allez me parler autrement ! Je vous ai connu, vous étiez centriste. Vous étiez candidat à Ivry, une ville communiste, et vous aviez fait 2%… Vous êtes un biftekard de la politique ! », a lâché Ian Brossat, qui s’est estimé « insulté » par les propos de l’élu RN. « Je vous ai traité d’épagneul breton, ce n’est pas une insulte », Julien Odoul. « Si, c’est une insulte ! Vous arrêtez de parler comme ça ? C’est fini, oui ? » (puremedias.com)

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

« Après la désastreuse soirée électorale de TF1, où une joute verbale entre Gilbert Collard (RN) et Cohn-Bendit a donné lieu à de fleuries expressions (« connard », « ignoble ordure », « Faux-cul », Sale traître »…), c’est au tour de LCI de laisser son plateau côtoyer insultes et impuissance des présentateurs.

« Gorafi, le site parodique avait publié au vu des résultats des élections européennes un article contre Philippot : « Devancés par le parti animaliste, Les Patriotes remplacent Philippot par un épagneul breton« .

« Ce n’est pas la première fois qu’Ian Brossat se fait violemment écharper dans l’actualité. La plus récente, c’était quand Daniel Riolo lui riait à la face, accusant le PCF de « collaboration avec les nazis » !

Avis de décès du PCF ! Julia Hamlaoui, L’Humanité : « Le PCF trop faible dans les classes populaires. Avec un résultat de 2,49 %, Brossat n’a pas réussi à convaincre un monde du travail. La déception était de mise place du Colonel-Fabien, mais le discours reste combatif à l’heure d’analyser les résultats. « C’est un sentiment très contrasté : le résultat est éloigné des objectifs fixés et qu’on croyait avoir atteints. En même temps, la campagne a permis de nous faire entrer dans le paysage politique à gauche« . La liste de Brossat n’a pas franchi les seuils fatidiques des 3 % et 5 %, elle sera privée de remboursement et d’élus au Parlement européen. Selon les résultats définitifs du ministère de l’Intérieur, son score s’élève à 2,49 %, soit 564 739 voix, le plus faible de son histoire en nombre de voix, toutes élections confondues.

« C’est la première étape d’un regain d’influence plus fort », selon un sondeur. En pourcentage des voix, c’est en Seine-Saint-Denis, avec 5,83 %, que le résultat est le plus élevé. Et c’est dans le Nord que le nombre de voix, 26 040, est le plus important. Le Val-de-Marne, les Bouches-du-Rhône ou le Pas-de-Calais enregistrent des scores supérieurs à la moyenne nationale (de 3,05 % à 4,59 %). Au total, selon Ipsos, son score s’élèverait à 4 % chez les professions intermédiaires, les retraités ou les salariés de la fonction publique mais seulement à 1 % parmi les employés et les ouvriers (contre 40 % pour le RN dans cette catégorie) ! »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz