Quantcast
FLASH
[18/07/2019] On nous prendrait pas pour des cons des fois ? L’ensemble des résultats de datation met en évidence pas moins de dix périodes pendant lesquelles les glaciers étaient moins étendus que maintenant  |  Indécrottables médias ! 8 000 personnes en Caroline du Nord hier pour #Trump, 400 pour Biden dans l’Iowa, et il va « écraser Trump à la présidentielle » !  |  [17/07/2019] Sondage @YouGov: 90 % des Républicains approuvent les tweets de @realDonaldTrump disant aux 4 Démocrates qui n’aiment pas l’Amérique d’aller réparer leur pays de naissance  |  En plein délire TDS (#Trump derangement syndrome) Whoopi Goldberg compare les Démocrates qui attaquent Trump à des « patriotes debout face à la tyrannie » comme dans la guerre d’indépendance  |  Selon l’OMS, le virus Ebola du Congo est maintenant un problème mondial après qu’il ait été détecté dans une ville de 2 millions d’habitants  |  Le GoFundMe d’Andy Ngo (journaliste tabassé par des Antifas) atteint 200 000 dollars  |  [16/07/2019] 10 marins turcs ont été pris en otage au large des côtes du Nigeria  |  [14/07/2019] L’aviation militaire aérienne israélienne serait en opération entre le Liban et la frontière avec la Syrie  |  Paris: violences sur les Champs-Élysées. Les forces de l’ordre semblent en difficulté face aux casseurs – qui sont toujours les mêmes genre de racailles  |  #Trump dépasse Reagan ! 94 % de popularité au sein du Parti républicain, un record historique. Ronald Reagan était de 87 %  |  [13/07/2019] Médias : « Alex Acosta doit démissionner! ». Acosta a démissionné. Médias : « il n’y a pas de Latinos dans l’Administration #Trump! »  |  [12/07/2019] Nihiliste. Miley Cyrus dit qu’elle n’aura pas d’enfants parce que « la terre est en colère »  |  Les Démocrates ont mis sur Twitter une photo d’enfants migrants en cage pour tenter de blâmer Trump sur la crise frontalière. Problème : la photo a été prise sous l’administration Obama-Biden !  |  [08/07/2019] Alerte danger Iran: Les forces navales de la coalition ont déjoué une tentative d’attaque contre un navire commercial en mer Rouge par un groupe Houthi financé par l’Iran  |  [07/07/2019] Le premier candidat gay à la présidence tunisienne, Mounir Baatour, a déclaré: «Je vous ai dit que la normalisation [avec Israël] n’était pas une trahison. La normalisation est dans l’intérêt de la Tunisie en termes d’économie et de relations internationales  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 20 juin 2019
Légende, par C J Werleman : « Les blancs extrémistes de droite sont la plus grande menace qui pèse sur plusieurs pays occidentaux, mais les forces de l’ordre sont toujours obsédées par les musulmans.

C’est par son tweet, qui coche toutes les cases antisémites, que j’ai découvert l’existence de C J Werleman, un activiste qui se fait passer pour journaliste, et affirme vouloir « dénoncer l’islamophobie et exposer les injustices contre les musulmans ».

CJ Werleman écrit dans un tweet : « l’industrie de l’Holocauste (c’est-à-dire le lobby israélien) tente depuis longtemps d’obtenir les droits exclusifs sur l’expression « camp de concentration » afin de vous empêcher de décrire Gaza de cette façon. »

Merci à l’existence de Twitter – encore que le média social pratique une censure très forte des opinions de droite – Daniel Doll-Steinberg, ancien conseiller du gouvernement britannique, a pu lui répondre, photos à l’appui : « ce n’est pas très difficile de faire la différence entre Gaza et un camp de concentration ».

En creusant un peu dans la bio de ce « journaliste », j’ai été scotché par la candeur de sa vision totalement inversée du monde. Quel malade !

Je vous invite à le lire (avec mes commentaires entre crochets), car c’est une rare fenêtre entre-ouverte sur le monde effrayant tel que le voit un journaliste, et qui explique si bien leurs reportages mensongers, leur vile propagande, à des années-lumière de ce que voient les gens normaux.

Bonjour, je m’appelle CJ Werleman, journaliste, auteur, commentateur politique et activiste qui donne un aperçu du conflit israélo-palestinien, des injustices perpétrées contre les musulmans [on se demande ce qu’il fume] sous le couvert de la guerre mondiale des États-Unis contre le terrorisme, et de la discrimination croissante [quel délire] contre les musulmans que les médias grand public ignorent trop souvent.

De la Palestine au Cachemire ; de la Birmanie à la Syrie ; de l’Inde à la Tchétchénie ; des camps de réfugiés en Allemagne à ceux du Pacifique Sud ; les musulmans sont occupés, opprimés, bombardés et diffamés [mais eux ne commettent aucun crime, aucun attentat, surtout pas pendant Ramadan, comme ma rubrique le montre].

Cependant, comme c’est devenu la norme, les crimes et les injustices perpétrés contre les musulmans sont trop souvent négligés par les médias occidentaux [sur quelle planète se trouvait Werleman, lorsque les médias du monde entier nous ont asséné leurs gros titres pendant des jours et des jours après l’horrible attentat contre des mosquées de Nouvelle-Zélande, pour totalement ignorer celui perpétré quelques jours plus tard à Munich contre des chrétiens] tandis que les crimes perpétrés par les musulmans sont exagérés et surreprésentés dans les médias à raison de 449 % (LexusNexus Academic, 2017) [la réalité est qu’ils sont à l’inverse totalement sous-rapportés, voir ma recension des crimes pendant le mois de Ramadan : aucun autre média n’en fait mention, que le nom des auteurs, lorsqu’ils sont musulmans, sont généralement cachés, remplacés par « Vladimir » ou « jeunes »].

Partout où vous regardez, les médias occidentaux dominants sympathisent avec ceux qui oppriment les États-nations et les communautés à majorité musulmane [inversion hallucinante]. Ces sympathies constituent la couverture politique de la discrimination et de l’injustice anti-musulmanes [délirant]. Par exemple, la position sympathique des médias occidentaux à l’égard de l’occupation militaire brutale d’Israël [position sympathique ? Israël est constamment la cible des attaques des médias] et de l’apartheid [le gros canular « apartheid » encore ? Vraiment ?!] offre aux États-Unis un espace politique leur permettant de continuer à soutenir le droit international israélien et les violations des droits humains [violations, alors que c’est le seul pays du Moyen-Orient où ils vivent libres et en démocratie ?] ; le refus des médias de couvrir la violence de l’Inde contre les musulmans au Cachemire ; et les tropes et stéréotypes anti-musulmans diffusés sans opposition dans les médias [hallucinatoire] servent uniquement à encourager les crimes de haine [lesquels ? On lit quotidiennement les attaques de musulmans contre des « mécréants », mais les crimes contre les musulmans restent à découvrir] et la politique gouvernementale discriminatoire envers les musulmans en Occident [le droit d’immigrer et les aides offertes à des millions d’Africains, c’est certainement discriminatoire contre les habitants originaux de ces pays, qui sont invités à payer, subir la violence des musulmans et se taire, mais contre les musulmans, j’ai du mal à voir].

C’est la responsabilité du journalisme de révéler ces injustices [la responsabilité du journalisme, c’est de rester neutre et de révéler toutes les injustices, pas celles qui correspondent à son objectif politique]. Malheureusement, la critique de la politique israélienne et la défense des droits civiques des musulmans ont longtemps été considérées comme des tueurs de carrière [le délirant journaliste hallucine totalement : il est au contraire totalement interdit à un journaliste, sous peine de voir sa carrière et sa vie sociale brutalement interrompues, de soutenir Israël], et beaucoup trop de journalistes choisissent de fermer les yeux sur les crimes et la discrimination anti-musulmans d’Israël.

Comme beaucoup de mes collègues qui dénoncent les injustices dans le monde musulman ou arabe, je refuse d’échanger la justice pour les faveurs du grand public.

Ce n’est qu’ainsi que les dirigeants politiques américains perdront la couverture politique pour avoir soutenu l’apartheid et l’occupation israéliens [occupation de leur terre ancestrale et légalement reconnue ?], la guerre contre le terrorisme [il ne faut pas soutenir la guerre contre le terrorisme ?] et les politiques intérieures qui portent atteinte aux droits civils et à la dignité des citoyens musulmans [le droit de vote, d’être élu à la Knesset, de vivre dans une démocratie ouverte sans menace de mort ou surveillance policière ? De quoi parle le délirant activiste au juste ?].

En outre, je suis actuellement engagé dans des études universitaires sur le terrorisme et le contre-terrorisme [enfin une saine préoccupation] – avec l’objectif d’obtenir une maîtrise, puis un doctorat. Étant donné que quatre millions de musulmans ont été tués dans des guerres menées par les États-Unis depuis 1990 [j’aurai dû m’en douter : c’était trop beau pour être vrai : il s’agit évidemment du terrorisme des Etats-Unis contre les musulmans, suis-je bête !], mes travaux universitaires visent à contribuer à mettre un terme à ce qui promet d’être une catastrophe transnationale intergénérationnelle.

Il nous arrive fréquemment de nous demander dans quelle bulle vivent les journalistes et comment ils peuvent être aussi décalés par rapport à la réalité. Voici un beau témoignage du délire obsessionnel, de la vision déformée du monde tel que ces malades la voient.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz