Quantcast
Publié par Christian Larnet le 21 juin 2019

Jette : un suspect a été interpellé à la suite de la découverte d’explosifs TATP utilisés par ISIS, jeudi après-midi.

La police a découvert deux sacs suspects le long d’une voie ferrée au Bois du Laerbeek à Jette. Ils contenaient de l’explosif TATP, le même qui a servi aux attentats commis par ISIS à Zaventem et Maelbeek le 22 mars 2016. La quantité d’explosifs, cependant, n’aurait pas permis de commettre un attentat majeur.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Un suspect a rapidement été arrêté. L’homme âgé de 36 ans, a été repéré le long de la voie ferrée, au nord ouest de Bruxelles. Il est déjà connu des services de police après avoir été condamné par le tribunal correctionnel de Gand à 7 ans de prison pour incendie volontaire.

Il a été entendu par un juge d’instruction vendredi dans le courant de la journée, afin de décider ensuite de son placer ou non sous mandat d’arrêt. Dans une première déclaration, il a affirmé qu’il possédait ces explosifs (du TATP en petites quantités) « dans un but ludique », a indiqué vendredi Denis Goeman, porte-parole du parquet de Bruxelles.

Une perquisition a été effectuée à son domicile en région bruxelloise, laquelle n’aurait rien donné.

Le contexte terroriste a été écarté du fait que le suspect n’a aucun lien connu avec le terrorisme, et que la quantité d’explosif était insuffisante pour commettre un attentat de grande échelle.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz