Quantcast
FLASH
[23/07/2019] Le conservateur Boris Johnson, l’ami d’Israël, de Donald Trump et du peuple a été nommé Premier ministre de Grande-Bretagne  |  [22/07/2019] Sur CNN, un journaliste demande si les médias conservateurs sont fair play en parlant du socialisme. Non, ils sont bien trop cléments  |  Le ministre des Finances du Kenya Henry Rotich et d’autres fonctionnaires du Trésor arrêtés pour corruption et fraude  |  1 terroriste musulman arrêté, 5 autres blessés après avoir tenté d’envahir Israël depuis Gaza pour égorger des juifs  |  [21/07/2019] 4 terroristes recherchés arrêtés en Judée-Samarie – matériel saisi au Mont du Temple  |  [19/07/2019] Preuve de plus que le Boycott d’Israël est de l’antisémitisme déguisé : c’est Ilhan Omar, antisémite non-repentie, qui demande une loi au Congrès pour boycotter Israël  |  [18/07/2019] On nous prendrait pas pour des cons des fois ? L’ensemble des résultats de datation met en évidence pas moins de dix périodes pendant lesquelles les glaciers étaient moins étendus que maintenant  |  Indécrottables médias ! 8 000 personnes en Caroline du Nord hier pour #Trump, 400 pour Biden dans l’Iowa, et il va « écraser Trump à la présidentielle » !  |  [17/07/2019] Sondage @YouGov: 90 % des Républicains approuvent les tweets de @realDonaldTrump disant aux 4 Démocrates qui n’aiment pas l’Amérique d’aller réparer leur pays de naissance  |  En plein délire TDS (#Trump derangement syndrome) Whoopi Goldberg compare les Démocrates qui attaquent Trump à des « patriotes debout face à la tyrannie » comme dans la guerre d’indépendance  |  Selon l’OMS, le virus Ebola du Congo est maintenant un problème mondial après qu’il ait été détecté dans une ville de 2 millions d’habitants  |  Le GoFundMe d’Andy Ngo (journaliste tabassé par des Antifas) atteint 200 000 dollars  |  [16/07/2019] 10 marins turcs ont été pris en otage au large des côtes du Nigeria  |  [14/07/2019] L’aviation militaire aérienne israélienne serait en opération entre le Liban et la frontière avec la Syrie  |  Paris: violences sur les Champs-Élysées. Les forces de l’ordre semblent en difficulté face aux casseurs – qui sont toujours les mêmes genre de racailles  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 22 juin 2019

Mohammed Amin, président du Forum musulman conservateur, a annoncé qu’il quitterait son poste après 36 ans de bons et loyaux services si Boris Johnson devenait Premier ministre.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Selon lui, Boris Johnson ne posséderait pas les qualités fondamentales pour exercer cette fonction, à savoir la moralité et l’intégrité. Qualités que possèdent indéniablement de nombreux chefs d’Etat et politiciens musulmans pour le plus grand bonheur de leurs citoyens, pourtant si prompts à quitter leur paradis pour rejoindre et s’incruster dans nos pays occidentaux corrompus, sans moralité, ni intégrité.

D’après Amin, la valeur d’un candidat ne se mesure pas à sa popularité.

« Trop de personnes horribles ont été très populaires. De nombreux Allemands pensaient qu’Hitler était l’homme de la situation, l’homme idéal » déclara-t-il à la BBC Radio4 dans l’émission « To-day Show ». Il s’empressa toutefois de préciser qu’évidemment, il ne croyait pas que Johnson avait l’intention d’envoyer des gens dans les chambres à gaz. « A l’évidence, ce n’est qu’un bouffon.»

Amin a une dent contre Johnson depuis ses commentaires moqueurs, parus l’été dernier dans un article du Daily Telegraph, comparant les femmes musulmanes en burqa et en niqab à des boîtes aux lettres et à des voleurs de banque.

Il n’a pas tort Boris !

« Nous ne nous attendons pas à ce que nos politiciens, nos Premiers ministres, soient des saints… [mais] il a choisi de se moquer des femmes musulmanes qui portent le niqab et la burqa à ses propres fins. » Crime horrible, qui mérite amplement une telle colère halal et du mépris. Comparer Johnson à Hitler, par contre, c’est à la fois moral et justifié.

Comme quoi, nous ne partageons pas les mêmes valeurs, ni la même vision de la femme.

Après Amin, le musulman défenseur de la femme musulmane en burqa ou en niqab, voici Sajid Jarvis, le musulman humaniste, qui veut inonder son pays d’accueil de réfugiés, membres de la meilleure communauté qui soit, dixit Allah.

Sajid Jarvis : «La Grande-Bretagne va accueillir des milliers de réfugiés (musulmans) à partir de l’année prochaine et pour les années à venir.»

Dans un message vidéo officiel diffusé sur les réseaux sociaux, le secrétaire d’Etat au Ministère de l’Intérieur Sajid Javis, candidat heureusement éliminé dans la course à la succession de Theresa May, a déclaré :

«Depuis 2016, la Grande-Bretagne a accueilli plus de réfugiés que tout autre état membre de l’UE, ce dont nous sommes très fiers. A l’occasion de la semaine des Réfugiés, nous nous sommes engagés à accueillir des milliers de réfugiés supplémentaires, à partir de l’année prochaine et pour les années à venir» a poursuivi Sajid Jarvis, lui-même fils de migrants pakistanais.

«Nous continuerons à accueillir des réfugiés des zones de conflit et des zones de danger, en particulier d’Afrique et du Moyen-Orient.»

Toutefois, la raison pour laquelle la priorité serait accordée aux réfugiés en provenance de ces régions par rapport à d’autres n’a pas été donnée, bien qu’il soit facile de la deviner…

Cette annonce intervient alors que les rebelles des Forces démocratiques syriennes (SDF), soutenus par l’Occident, ont déclaré au Daily Mirror, un quotidien de gauche :

«Il y a dans les camps de réfugiés des dizaines de milliers d’enfants de l’EI, dont les esprits ont été empoisonnés, ils représentent «un danger pour le monde, de véritables bombes à retardement…»

Ils n’avaient pas tort. En 2018, Ahmed Hassan, un adolescent irakien, soi disant «enfant réfugié» a remercié son pays d’accueil en essayant de commettre un attentat. Il plaça un engin explosif improvisé (IED) (Improvise explosive device) dans une rame de métro à Londres. Heureusement, la bombe remplie d’éclats d’obus, n’explosa qu’en partie. Si par chance, l’attentat ne fit pas de victimes, 51 personnes furent malgré tout blessées.

Un tweet de la BBC London Newsromm, experte en fake news, surtout quand il s’agit de couvrir les crimes d’un musulman, q’il soit migrant ou citoyen britannique, avait décrit Hassan comme «un adolescent du Surrey».

«Ce candide enfant réfugié» avait reçu l’autorisation de séjourner en Grande-Bretagne, après y être arrivé illégalement en se cachant dans un camion à Calais. Il avait pourtant révélé à son arrivée aux Autorités britanniques qu’il avait été entraîné à tuer par l’EI, mais sur une base religieuse. Je suppose que les partisans de l’accueil des «mineurs non accompagnés» croyaient sincèrement en la déradicalisation et en la réinsertion de ce lionceau du califat islamique… Pour un attentat partiellement raté, combien d’autres atteindront leur but ? Il ne manifesta aucun remord, car avoua-t-il, son intention n’était pas de tuer, juste d’allumer un feu !

««Il était déterminé à provoquer un carnage» déclara le juge Haddon-Cave à la fin du procès.

Hébergé par une famille britannique, inscrit dans une école, il s’ennuyait et était stressé. Hassan avait dit à son professeur que c’était son devoir de haïr les Anglais, car son père avait été tué par une bombe britannique une dizaine d’années auparavant.

La déclaration d’Hassan aux Autorités sur son entraînement à tuer provoqua un tollé général, notamment chez les militants de droite et des journalistes opposés à l’immigration musulmane et à l’islamisation de l’Occident, tels que Martin Sellner, Brittany Pettibone, Lauren Southern et Lutz Bachmann, qui furent brièvement détenus, avant d’être expulsés du territoire britannique pour avoir voulu se rendre à Londres afin de défendre la liberté d’expression et exprimer leur soutien à Tommy Robinson lors d’une manifestation dans la capitale.

Les Britanniques l’on échappé belle cette fois : après un maire musulman, aussi d’origine pakistanaise, dont le bilan en matière de sécurité est dramatique, la perspective d’un Premier ministre britannique musulman a dû effrayer bon nombre de citoyens de Sa Majesté, chef de l’Eglise anglicane. Le maire musulman du Londonistan aspire aussi à devenir un jour le Premier ministre de sa Gracieuse Majesté… Prendre le pouvoir, islamiser le Parlement britannique, le rêve le plus doux pour un musulman !

Dans son message, Jarvis, ce fils de migrants pakistanais musulmans, qui se voyait en Premier ministre, a clairement indiqué sa préférence : l’accueil de ses frères en Allah du Moyen-Orient et d’Afrique.

Or, dans ces régions, la persécution des Chrétiens est proche de la définition internationale du génocide. Entre-temps, les riches États islamiques ne se pressent pas pour secourir leurs coreligionnaires.

Le chaos, l’explosion des viols et des crimes, les menaces d’attaques djihadistes ont déferlé en Occident avec les essaims de migrants musulmans en provenance du Moyen-Orient et d’Afrique. L’EI a également tenu sa promesse d’infiltrer les flux de réfugiés et ils sont déjà des milliers à se promener librement en Europe et à former des cellules dormantes, prêtes à lancer des attaques sanglantes.

Toutefois, rien n’est peut-être encore perdu pour la Grande-Bretagne, surtout si Boris Johnson devenait le futur PM britannique. La popularité du parti du Brexit est aussi une mauvaise nouvelle pour les mondialistes. Une importante enquête a révélé que le public britannique avait voté pour le Brexit en raison de la politique d’immigration irresponsable de l’UE et de ses conséquences sociales sur la population britannique.

Les Occidentaux devraient réfléchir à deux fois avant de confier un pouvoir politique à un musulman. Un musulman, qui accède au pouvoir en Occident, se mettra avant tout au service de sa communauté, l’Oumma, et à celui de sa religion, l’islam. L’appartenance à l’Oumma non seulement prime sur l’appartenance à toute autre communauté, mais s’y oppose le plus souvent. L’islam ne reconnaît que l’Oumma, l’ensemble de ceux qui sont soumis inconditionnellement à la volonté d’Allah.

L’islam ne conçoit pas que des citoyens responsables puissent prendre en main leur destin  ; en agissant sur la politique, sinon pour propager la parole d’Allah et instaurer sur le monde l’ordre islamique.

Les musulmans se servent de nos lois démocratiques pour prendre le pouvoir et instaurer une théocratie. C’est leur mission, leur objectif, leur but : islamiser la planète. D’ailleurs, certaines personnalités musulmanes ne cachèrent pas leurs intentions de conquêtes.

Le cheikh Youssouf al Quaradawi déclarait en 2002 :

«Avec vos lois démocratiques, nous vous coloniserons. Avec nos lois coraniques, nous vous dominerons.»

Le ministre turc Erdogan déclara en 1998 :

«Les mosquées sont nos casernes, les coupoles nos casques, les minarets nos baïonnettes et les croyants nos soldats.» (Paroles du poète turc Gokalp Ziya.

& nbsp ;Houari Boumediene, président algérien, déclara, en 1974, à l’ONU :

«Un jour, des millions d’hommes quitteront le sud pour aller dans le nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire». C’est la guerre des utérus.»

Les Droits de l’Homme sont également une arme dont les musulmans usent et abusent pour imposer leurs revendications religieuses vestimentaires et alimentaires et poursuivre ainsi leur entreprise de conquête et de domination.

Les fanatiques de la religion des Droits de l’Homme favorisent la submersion de l’Occident et sa domination par une immigration musulmane illimitée, qui impose ses mœurs et sa loi, la charia.

Les défenseurs des droits de l’Homme, en favorisant l’immigration musulmane, œuvrent sans le savoir à la disparition de ces derniers, car si par malheur, les musulmans devenaient un jour majoritaires en Occident, et ils sont en bonne voie, si l’Occident persiste dans son aveuglement criminel, c’est la loi de la charia qui s’appliquerait. Or la charia est incompatible avec les Droits de l’Homme et nos valeurs. Si l’islam l’était, il n’existerait plus.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Sources:

. «Many horrible people have been popular: Tory muslim chief compares Boris Johnson to Hitler.» (Voice of Europe)

«UK Govt to «Resettle Thousands more refugees starting next year, for years to come» (Breitbart)

. «Fake news: BBC describes refugee terror bomber from Iraq as «Surrey teenager» again.» (Breitbart)

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz