Quantcast
FLASH
[18/07/2019] On nous prendrait pas pour des cons des fois ? L’ensemble des résultats de datation met en évidence pas moins de dix périodes pendant lesquelles les glaciers étaient moins étendus que maintenant  |  Indécrottables médias ! 8 000 personnes en Caroline du Nord hier pour #Trump, 400 pour Biden dans l’Iowa, et il va « écraser Trump à la présidentielle » !  |  [17/07/2019] Sondage @YouGov: 90 % des Républicains approuvent les tweets de @realDonaldTrump disant aux 4 Démocrates qui n’aiment pas l’Amérique d’aller réparer leur pays de naissance  |  En plein délire TDS (#Trump derangement syndrome) Whoopi Goldberg compare les Démocrates qui attaquent Trump à des « patriotes debout face à la tyrannie » comme dans la guerre d’indépendance  |  Selon l’OMS, le virus Ebola du Congo est maintenant un problème mondial après qu’il ait été détecté dans une ville de 2 millions d’habitants  |  Le GoFundMe d’Andy Ngo (journaliste tabassé par des Antifas) atteint 200 000 dollars  |  [16/07/2019] 10 marins turcs ont été pris en otage au large des côtes du Nigeria  |  [14/07/2019] L’aviation militaire aérienne israélienne serait en opération entre le Liban et la frontière avec la Syrie  |  Paris: violences sur les Champs-Élysées. Les forces de l’ordre semblent en difficulté face aux casseurs – qui sont toujours les mêmes genre de racailles  |  #Trump dépasse Reagan ! 94 % de popularité au sein du Parti républicain, un record historique. Ronald Reagan était de 87 %  |  [13/07/2019] Médias : « Alex Acosta doit démissionner! ». Acosta a démissionné. Médias : « il n’y a pas de Latinos dans l’Administration #Trump! »  |  [12/07/2019] Nihiliste. Miley Cyrus dit qu’elle n’aura pas d’enfants parce que « la terre est en colère »  |  Les Démocrates ont mis sur Twitter une photo d’enfants migrants en cage pour tenter de blâmer Trump sur la crise frontalière. Problème : la photo a été prise sous l’administration Obama-Biden !  |  [08/07/2019] Alerte danger Iran: Les forces navales de la coalition ont déjoué une tentative d’attaque contre un navire commercial en mer Rouge par un groupe Houthi financé par l’Iran  |  [07/07/2019] Le premier candidat gay à la présidence tunisienne, Mounir Baatour, a déclaré: «Je vous ai dit que la normalisation [avec Israël] n’était pas une trahison. La normalisation est dans l’intérêt de la Tunisie en termes d’économie et de relations internationales  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 25 juin 2019

Suite à un récent article publié par l’auteur Ftouh Souhail, qui s’étonnait que son compte Facebook ait été suspendu après avoir été dénoncé par Eric Gozlan, ce dernier a demandé à lui apporter une réponse sur Dreuz, ce que nous avons bien entendu accepté.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Il y a quelques jours, je m’étonnais d’une publication qui appelait à la chasse aux « juifs de gauche dont voici le texte.

Ayant critiqué cette publication, j’ai pu être témoin d’une déferlante de haine qui pose question : l’intolérance extrême est-elle présente chez une partie du peuple juif et de ses amis ? 

Ainsi pour certains, comme il écrit sur les réseaux sociaux, la gauche israélienne ou juive est considérée comme une bande de SS ou kapos.

Un article, écrit dans le blog d’une personne de Tunisie, mais vivant au Canada, montre à tel point ces “extrémistes” apportent avec eux non seulement un tissu de mensonges, mais aussi une haine qui peut être dangereuse pour le peuple juif.

Il est à noter que l’auteur du blog incriminé est celui qui a proclamé que “la chasse aux juifs gauchistes et les traitres de leur peuple continue”.

Tout d’abord, voici le lien de ce blog que je vous invite à lire : Identite juive

Que pouvons-nous y lire 

“Gozlan, qui est souvent invité à ”des congrès pour la paix » pour défendre les thèses gauchistes, ne rate pas une occasion pour discrétiser la politique nationale israélienne et critiquer les « colons » israéliens. »

Est-ce une mauvaise chose que de travailler pour la paix ? On peut se le demander. 

« Cet homme de gauche manifeste aussi son opposition envers la barrière de sécurité qui protège la vie de milliers d’Israéliens dans les Territoires, oubliant au passage que la défense d’Israël n’est pas négociable et que la sécurité de citoyens prime sur toute autre préoccupation politique. »

Là commencent les mensonges. Pour ces extrémistes, parler de paix veut dire bafouer la sécurité d’Israël. Je rappelle que la grande majorité des hommes politiques de gauche en Israël sont d’anciens militaires gradés. En plus je n’ai jamais critiqué cette barrière de sécurité, mais cela est un autre problème.

« Gozlan se joint sans hésitation aux chefs Palestiniens dans leur position contre les constructions juives en Judée Samarie ; contre la souveraineté juive israélienne sur le Golan. D’ailleurs il est pour le retour de millions de Palestiniens dans la Terre juive. »

Donc si je comprends bien, être contre des constructions en Judée-Samarie veut dire que l’on se joint aux chefs Palestiniens et que l’on est pour donner le Golan aux Syriens. Il est assez amusant de voir un tel raccourci. 

Ainsi comme gauchiste, je souhaite que les réfugiés palestiniens viennent en Israël pour aliéner l’identité juive de ce pays. Franchement ce monsieur fait fort. 

« Au lieu de défendre Israël, des gauchistes juifs comme Gozlan dépensent beaucoup de leurs énergies à plaider pour un Etat arabe palestinien ignorant la fameuse “bombe démographique” qui a longtemps été brandie par les Arabes qui menaçaient, s’ils n’obtenaient pas un État indépendant, de demander leur annexion à Israël et donc de submerger l’État juif.

Au lieu de défendre les victimes du terrorisme palestinien, ces gauchistes accusent le gouvernement israélien d’entraver les pourparlers avec les Palestiniens et ils se positionnent contre l’annexion des Territoires en voulant à tout prix la création d’un État palestinien. »

Comme nous pouvons le lire (malheureusement) assez souvent, certains pensent que toute personne de gauche ne défend pas Israël et va même jusqu’à « entraver les pourparlers avec les Palestiniens ».

Pour conclure l’analyse de ce texte, il est intéressant de lire l’affirmation de ce monsieur :

« Oui, le militantisme a changé selon Gozlan. Pour ces gauchistes,  la société israélienne doit s’éloigner des idéaux sionistes et prendre des positions pacifistes, donc suicidaires, devant des ennemis incurables qui veulent la fin et la déjudaïsation d’Israël. »

Ainsi tout est dit : gauchiste = éloignement des idéaux sionistes = suicidaire.

Enfin nous pouvons lire que « c’est un crime de prôner un État juif tel que l’avaient conçu les dirigeants juifs historiques comme Ben Gourion ou Golda Meir. Ces gauchistes, qui ont une prétention de détenir seuls la vérité, font le plus de tort à Israël. Le danger est qu’au sein de cette gauche si prodigue, le post-sionisme est devenu un véritable porte-drapeau. »

Il serait bon que ces extrémistes se renseignent un peu sur les idées de Ben Gourion ou de Golda Meïr, mais il est difficile de comprendre l’histoire lorsqu’on véhicule de telles thèses.

On peut se poser la question du pourquoi d’une telle haine ?

Dans le cas présent, l’auteur du blog avait demandé que ses propos soient effacés pour des motifs que je ne comprends pas beaucoup. Il nous dit même qu’il a exagéré. Lorsque nous étudions les pensées extrémistes, nous observons que ces « penseurs » n’assument pas toujours leurs idées lorsqu’ils sont pris sur le fait. 

Comment conclure cet article sans s’inquiéter de la montée d’un certain fanatisme qui, je le répète, peut-être plus que dangereux pour tous.

Commentaire de Souhail Ftouh

  1. Personne ne dit que la gauche israélienne ou juive est considérée « comme une bande de SS ou kapos ».
  2. On a le droit légitime, par contre, de dire que cette gauche qui défend les revendications territoriales de la partie adverse est immorale à nos yeux.
  3. Critiquer cette gauche n’est pas du racisme, ni de la haine, ni de l’extrémisme. Eric Gozlan n’a pas à encourager la censure au sein de la communauté, ni sur les réseaux sociaux.
  4. Défendre Israël n’est pas le monopole des juifs, surtout lorsqu’on est face à une gauche juive ou israélienne aveugle aux dangers qui menacent ce pays, et qui fragilise les positions du gouvernement israélien. Il se trouve que je connais un peu mieux la mentalité arabe au Proche-Orient qu’Eric Gozlan.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eric Gozlan pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz