Publié par Jean-Patrick Grumberg le 20 juin 2019

Le FBI a déjoué une tentative d’attentat à la bombe, et arrêté un réfugié syrien qui préparait une attaque contre une église de Pittsburgh, une mosquée shiite, et des familles Yazidis, au nom de l’Etat islamique, ont révélé les enquêteurs.

Mustafa Mousab Alowemer, un résident de Pittsburgh âgé de 21 ans, né à Daraa, en Syrie, et arrivé aux États-Unis en tant que réfugié en 2016. Il a rencontré un agent infiltré du FBI et une source du FBI se faisant passer pour des sympathisants d’ISIS plusieurs fois entre avril et juin.

Il a prêté serment d’allégeance au dirigeant d’ISIS dans une vidéo, et a été en contact avec un islamiste d’ISIS qui faisait également l’objet d’une enquête, incitant le FBI à enquêter sur lui.

Au cours de ces réunions, il a fourni des détails pour bombarder l’église chrétienne multiculturelle Legacy International Worship Center, au nord de Pittsburgh, ainsi que sur le matériel qu’il a acheté pour fabriquer la bombe, ainsi que des copies de cartes satellites de Google montrant les détails de l’église, son emplacement, et diverses routes pour arriver et sortir des lieux.

Selon la plainte, il prévoyait de lancer les attaques en juillet en déclenchant les explosifs vers 3 ou 4 heures du matin.

Alowemer a reconnu avoir prévu de bombarder l’église, située du côté nord de Pittsburgh. Il a déclaré que sa motivation était de soutenir la cause d’ISIS et d’inspirer d’autres partisans d’ISIS aux États-Unis à commettre des actes similaires au nom d’ISIS. Alowemer a également ciblé l’Église pour “venger nos frères [ISIS] au Nigeria”. Il a reconnu savoir que de nombreuses personnes dans ou autour de l’église pouvaient être tuées par l’explosion.

Il a décrit l’église comme “nigériane” et “mushrikeen”, un terme arabe pour ceux qui commettent l’idolâtrie, et a dit vouloir utiliser une bombe assez grosse pour “tout détruire”.

Ce sont tous des polythéistes. Nous, nous vengeons nos frères au Nigéria”, a dit Alowemer à l’agent du FBI infiltré, ont déclaré les procureurs.

Alowemer a également discuté de la possibilité de cibler les familles Yazidi de la ville, une mosquée chiite, et un soldat américain avant de fixer sa cible sur l’église.

Choquer les ennemis d’Allah tout-puissant partout et dans toute l’Amérique”

Selon les procureurs, Alowemer avait prévu de laisser un sac à dos bourré d’explosif sur le côté de l’église avant de se rendre dans une mosquée avec ses complices pour qu’ils aient “des témoins de leur présence aux prières du matin”. À un moment donné, il a également suggéré de laisser une deuxième bombe sur les lieux pour frapper les premiers sauveteurs.

Cette opération doit être faite un dimanche soir afin de choquer les ennemis d’Allah tout-puissant partout et dans toute l’Amérique”, a-t-il écrit dans une série de notes, ajoutant que l’attaque empêcherait les Américains “d’aller dans leurs églises et de semer la peur dans leur cœur”.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous