Publié par Christian Larnet le 3 juillet 2019
Dalai Lama par George W Bush

A l’approche de son 84e anniversaire, le Dalaï Lama a encore insisté sur le fait que, si son successeur est une femme, elle doit être physiquement attirante.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Le Prix Nobel de la Paix a répété cette idée lors d’une interview accordée à BBC News jeudi dernier.

Si une dalaï-lama féminine est nommée, elle devrait être très attirante », a déclaré le 14e Dalaï-lama au journaliste Rajini Vaidyanathan. Sinon, je pense que les gens préfèreront ne pas voir son visage. »

Vaidyanathan a essayé de lui donner le bénéfice du doute :

Ce qui compte, c’est ce qu’on est à l’intérieur, n’est-ce pas ?

Oui, mais je pense que c’est les deux », a-t-il dit. « La vraie beauté est la beauté intérieure, c’est vrai. Mais nous sommes des êtres humains. Je pense que l’apparence est aussi importante. »

Ce n’est pas la première fois que le chef religieux tibétain évoque la beauté physique d’un successeur potentiel.

Dans une interview pour la BBC en 2015, il avait fait des commentaires similaires, notant qu’une femme dalaï-lama devrait être attirante, sinon elle ne serait pas d’une « grande utilité ».

Les médias, qui vouent une admiration sans limite pour le chef religieux en exil, ont évité de rapporter ses propos car ils contredisent leur vision d’un monde progressiste ou le sexe n’existe plus que pour les transsexuels.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz