Quantcast
FLASH
[17/11/2019] La zone verte fortifiée de Bagdad, qui abrite des ambassades et des bâtiments gouvernementaux, a été touchée par une roquette. Pas de victime  |  Deux croix gammées ont été découvertes dans les toilettes d’une école du Maryland  |  Tout va mieux avec Macron : 7 Français sur 10 préfèrent avoir froid plutôt qu’allumer le chauffage  |  Netanyahou dimanche matin « Notre politique de sécurité n’a pas changé, pas même légèrement. Nous avons gardé toute notre liberté d’action et nous porterons atteinte à ceux qui veulent nous atteindre”  |  [16/11/2019] C’est reparti. Les foules de Téhéran crient « Mort au Dictateur » et « Reza Shah repose en paix. »  |  Syrie : Une grosse explosion frappe un terminal de bus à Al-Bab sous contrôle turc. 10 civils auraient été tués, milices Kurdes soupçonnés  |  Regime répressif de Macron contre les Gilets Jaunes : 24 interpellations et plus de 2000 contrôles avant la manif de Paris  |  [15/11/2019] Cette nuit #Israël a bombardé les cibles terroristes du Jihad islamique en réponse aux dernières attaques de roquettes de #Gaza  |  [13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  |  #Israël : une roquette terroriste a percuté une maison d’Ashkélon, au sud du pays, lors du dernier tir de roquettes de #Gaza  |  L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  |  Afghanistan: 7 morts dans l’explosion d’une voiture piégée près du ministère de l’intérieur à Kaboul  |  Après une nuit calme, les terroristes musulmans de Gaza ont tiré plusieurs roquettes sur des civils Israéliens du sud et de la région de Jérusalem #Gaza  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 8 juillet 2019

Intégration ou endoctrinement ?

Les méthodes d’intégration d’enfants réfugiés musulmans dans la Société danoise promues par la Direction d’une école sont au centre d’une violente polémique.

Les défenseurs de l’identité européenne se sont empressés de condamner « l’endoctrinement coranique » dans les écoles après la diffusion en ligne d’une vidéo montrant un petit musulman africain enseignant à ses camarades de troisième année le rituel islamique de prières quotidiennes, le tout sous la bienveillante attention de leur professeur. A la fin, les enfants s’agenouillent et scandent en choeur : « Allahou akbar » (Allah est le plus grand).

Le Directeur de l’école Thyrego de la municipalité de Vejle a défendu les méthodes pédagogiques utilisées lors de la semaine « Apprendre à nous connaître », organisée dans le but de permettre aux élèves de différents horizons de partager leur culture.

Selon la législation danoise, l’enseignement des différentes religions y compris la compréhension pratique doit être transmis aux élèves. Alors oui, je pense que cette façon d’enseigner une religion aux enfants était la bonne.

Certainement, mais alors pourquoi ces programmes d’intégration sont-ils toujours orientés vers une seule et même direction : La Mecque?

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Si le but est de partager les « différentes cultures », pourquoi alors ne pas apprendre aux enfants musulmans des prières chrétiennes ou juives Craint-on de souiller les petits enfants musulmans en ouvrant leurs esprits au Judaïsme et au Christianisme ?

Cette « méthode » n’intègre pas les enfants musulmans dans la société danoise, mais endoctrine les enfants danois à l’islam. N’est-ce pas là le but recherché par les partisans d’Eurabia ?

Encore un bel exemple d’un échec culturel lamentable et de la capitulation de l’Europe à l’islam. .

La justification de cette méthode controversée « d’intégration » des musulmans à la Société danoise n’a pas apaisé les esprits des défenseurs des valeurs et de l’identité européenne.

Ainsi, lors d’un débat houleux sur RT au sujet de cette vidéo, Stephen Morris, Président du parti nationaliste desDémocrates anglais dans le Nord Ouest rétorqua à Mohamed Shafiq, Président de la « Ramadhan Foundation » :

Cette école a commis une erreur. Il y a une marge entre parler des différentes religions et faire participer activement les enfants à une religion. C’est une violation de leurs droits européens, de leurs droits de l’Homme que de leur imposer les rites d’une religion. Cela devrait être interdit.

Comme tout pieux musulman, toujours heureux de voir des infidèles collaborer à la propagation de l’islam, Shafiq répondit :

Selon moi, les réactions suscitées par cette vidéo ont vraiment dépassé les bornes. Et ce sont toujours les mêmes suspects, ces personnes s’accrochent à tout ce qu’ils jugent négatif dans le seul but d’attaquer la foi islamique ou la communauté musulmane.

Encore et toujours la tactique de la victimisation si chère aux musulmans !

Quelle aurait été sa réaction si la vidéo avait montré un enfant danois en train d’enseigner une prière chrétienne à leurs petits camarades musulmans et voir ces derniers s’agenouiller en louant le Christ Sauveur ?

« L’apprentissage de différentes religions est indispensable dans une société multiculturelle » a déclaré le promoteur de cet « exercice d’intégration des enfants musulmans à la Société danoise », car de telles méthodes favorisent la « cohésion sociale ».

Bien au contraire, ces « méthodes de soumission à l’islam » renforcent le suprémacisme et l’arrogrance islamique. Elles formatent l’esprit de nos enfants, dès leur plus jeune âge à accepter la « religion » de leurs futurs maîtres, l’idéologie conquérante et guerrière qu’est l’islam.

Cette école, sous le noble prétexte de favoriser l’intégration des futurs « nouveaux Danois », fait le jeu des islamistes : elle encourage le prosélytisme islamique dans l’école., conformément à l’objectif premier des Frères musulmans et autres organisations islamiques: l’éducation des jeunes dans la tradition islamique et la propagation de l’islam. Ce ne sont pas les enfants musulmans qui s’intégreront, mais les petis danois qui seront intégrés à la culture et à la foi musulmane.

UK: Une majorité de chefs d’établissements scolaires et de professeurs veulent ôter aux parents leur droit légal de retirer leurs enfants des cours d’enseignement religieux… sur l’islam.

Des études menées par l’Université Hope de Liverpool auprès de 450 établissements ont révélé que l’enseignement de l’islam et les visites des mosquées sont au coeur des préoccupations de nombreux parents.

« Les enfants retirés des cours sur l’islam sont justement ceux qui nécessitent une plus grande compréhension des différentes cultures » a déclaré un participant à l’étude.

Selon une enquête publiée par le « British Journal of Religious Education », la majorité des enseignants (71%) pensent que la loi autorisant les parents à retirer leurs enfants des cours de religion n’était plus d’actualité.

Cette réaction a été suscitée par la publication d’un rapport du Conseil de Thurrock révélant que des parents d’Essex retiraient leurs enfants des cours d’éducation religieuse sur l’islam et s’opposaient aux visites de mosquées organisées par les écoles.

Le droit des parents de retirer les enfants des cours d’éducation réligieuse et du culte collectif a été inscrit dans la législation par les lois sur l’éducation de 1944 et de 1988. Ces lois autorisent les parents à retirer leurs enfants de tout programme d’éducation religieuse sans en donner la raison.

En avril dernier, les enseignants ont averti que les parents abusaient de plus en plus de ce droit en raison de leurs préjugés envers… l’islam. Ce ne sont pas des préjugés, mais des craintes amplement justifiées. Il suffit de lire le coran pour le craindre.

Iman Atta, directeur de « Tell Mama » , un groupe d’activistes, qui passent leur temps à enregistrer et à dénoncer les moindres incidents « islamophobes », a déclaré au journal « The Independent » :

Nous avons entendu parler de ces cas de retrait d’enfants des cours de religion sur l’islam et des visites programmées de mosquées . Cela dure depuis 5 ans et démontre soit que ces parents craignent l’islam, soit qu’ils ne l’aiment pas.

Mais les deux cher Monsieur : votre belle religion d’amour suscite et la crainte et la détestation.

Dans plus de 100 versets, le coran ordonne aux musulmans » de combattre, de frapper l’infidèle au-dessus du cou, de semer la terreur dansle coeur des infidèles. »

Ces « messages » d’amour sont-ils des incitations au « vivre ensemble »?

Et quid des versets qui interdisent aux musulmans de ne pas prendre les Chrétiens et les Juifs comme amis, qui font croire aux musulman qu’ils sont les meilleurs et les non musulmans les pires des créatures.

O les croyants! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes.

Al Maidah-5-51

Vous êtes la meilleure communauté, qu’on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d’entre eux sont des pervers.

coran 3:110

Les infidèles parmi les gens du Livre, ainsi que les Associateurs iront au feu de l’Enfer, pour y demeurer éternellement. De toute la création, ce sont eux les pires. »

Al Bayyina-98-6

Il est certain que ces versets , encore prêchés aujourd’hui dans les mosquées, nuisent beaucoup plus au « vivre ensemble » que les parents, légitimement angoissés, qui s’opposent à l’endoctrinement islamique et aux visites des mosquées.

C’est extrêmement inquiétant. Ces enfants sont exposés à des points de vue négatifs sur l’islam et cela ne présage rien de bon pour l’avenir du vivre ensemble des différentes communautés.

Ce qui l’inquiète, c’est la prise de conscience des Britanniques de la dangerosité de l’islam. Le vivre ensemble avec les membres de l’Oumma est une utopie des mondialistes, des bobos bien pensant politiquement corrects, complètement déconnectés de la réalité . Là où les musulmans sont majoritaires, la diversité fond comme neige au soleil.

Les parents qui souhaitent retirer leurs enfants des classes d’endocrinement islamique ne sont ni racistes, ni des affreux intolérants plein de préjugés, mais tout simplement lucides et prudents.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Au lieu de s’indigner, Iman Atta devrait se poser la question de savoir si les parents musulmans seraient disposés à ce que leurs propres enfants participent à des cours de christianisme, de judaïsme et d’hindouisme, à des visites d’églises, de synagogues et de temples ? J’en doute ! Rien n’a été dit à ce sujet.

Et si les parents musulmans s’y opposaient, les directeurs seraient-ils aussi enclins à forcer ces étudiants musulmans, malgré les souhaits de leurs parents, à participer à de tels cours et à de telles visites, tout comme ils essaient maintenant d’obliger les étudiants non musulmans à suivre des cours sur l’islam et à visiter des mosquées ? Existe-t-il des règles différentes pour les parents et les étudiants musulmans ?

Le djihad islamiste est en marche, encouragé par les mondialistes et les bobos bien pensant politiquement corrects et chaque ciitoyen en sera la victime, à moins qu’il ne se rebiffe. Ces parents résistent et doivent être félicités et non privés de leur droit à retirer leurs enfants des classes d’enseignement de l’idéologie la plus raciste, la plus belliqueuse, la plus intolérante, la plus diabolique qui soit : l’islam.

  • C’est la seule « religion » » en Occident, dont les adhérents hurlent au « racisme » et à « l’islamophobie » à la moindre critique.
  • C’est la seule religion qui tente de réduire au silence la liberté d’expression des Occidentaux, la pierre angulaire de la démocratie.
  • C’est la seule religion, qui ordonne la mise à mort de quiconque souhaite la quitter, le meurtre d’homosexuels, le meurtre des blasphémateurs, la lapidation des femmes adultères ou supposées telles.
  • C’est la seule religion qui persécute de manière omniprésente les minorités dans le monde et impose le viol des femmes infidèles.
  • C’est la seule religion qui possède un réseau important de « disciples » engagés dans une guerre du djihad contre les mécréants.
  • Certains disent que les djihadistes violents ne représentent « que » 10% de la population musulmane, soit, mais ce pourcentage représente 4 fois la population du Canada ! Si l’on ajoute le nombre de cellules dormantes (inconnu), celui des aficionados de la secte à travers le monde, (inconnu), celui des apologistes de la charia (inconnu), le tableau devient plutôt très inquiétant.
  • C’est la seule religion qui cautionne les violations des Droits de l’Homme de par le monde dans ses textes religieux.
  • C’est la seule religion qui voit le monde divisé en deux caps: « La Maison de la guerre (Dar al Harb) et la Maison de l’islam (Dar al Islam), et dont l’objectif premier est de soumettre la Maison de la guerre.
  • C’est la seule religion qui cherche à réduire à néant Israël, l’unique état pacifique et démocratique du Moyen-Orient.
  • C’est la seule religion qui peut se « glorifier » de 14 siècles d’histoire de conquêtes sanglantes afin d’imposer son suprémacisme religieux et l’esclavage islamique aux peuples conquis par le sabre. Ce qui ne gêne pas les plus hauts dirigeants de l’OCI de gèrer un « observatoire de l’islamophobie » afin de traquer les « islamophobes » coupables de dénoncer les exactions commises à l’encontre d’innocents par les fidèles d’Allah.

Et la liste des dangers de l’islam et des méfaits commis pour la cause d’Allah est longue. Et pourtant, c’est la seule « religion » qui se proclame « religion de paix » en dépit de son passé sanguinaire, dans le but de poursuivre ses ambitions expansionnistes et sa mission de mener le djihad contre les incroyants, considérés comme les plus viles des créatures de la création d’Allah.

Le monde dont rêvent les adeptes de l’islam est une planète conforme aux souhaits d’Allah et de son prophète. Dans un tel monde, il n’y a pas de liberté d’expression, car la moindre critique du système est puni de mort. Aucune liberté de pensée, car chaque individu doit croire en Allah et en son prophète, prier cinq fois par jour, manger halal et tuer quiconque ne respecte pas les lois islamiques, y compris les membres de sa famille. Bref, un monde parfait sous le joug de la charia… Le « rêve » cauchemardesque dans toute sa « splendeur létale » islamique .

Le djihad par l’immigration

Un « migrant » islamique avoue à Frère Rachid avoir immigré en Suède pour combattre les Suédois et oeuvrer à son islamisation. Dans l’attente de la victoire, il profit du système social et considère les allocations qui lui sont ocroyées comme de l’argent d’Allah et non celui de l’Etat suédois.

[Les prestations sociales et les diverses allocations dont bénéficient les musulmans en Occident sont assimilés à la la jizya, une taxe que les musulmans imposent aux non-musulmansdans les territoires conquis pour leur rappeler leur statut permanent d’infériorité et de subordination. Prendre l’argent des koufars pour la gloire d’Allah, c’est normal. Allahou Akbar! avait déclaré A. Choudary, l’imam islamiste britannique d’origine pakistanaise, réputé pour ses prêches virulentes incitant à la haine des koufars.]

Cela ne surprend guère, seuls les inconditionnels de l’accueil illimité de migrants musulmans persistent dans leur déni.

C’est une première dans l’histoire de l’Humanité : des peuples financent généreusement leurs envahisseurs et futurs maîtres et ce au nom de leurs valeurs démocratiques et pour un monde meilleur.

Nous nourrissons en notre sein le serpent islamique qui nous empoisonnera, une fois devenu fort et puissant, grâce à notre bienveillance, notre tolérance, notre générosité.

Ci-après la traduction du dialogue :

Vous nous dites: je combattrai quiconque n’est pas musulman, jusqu’à ce qu’il devienne musulman. »

« Jusqu’au dernier jour de nos vies et nous prendrons la Suède. Nous conquérerons toute l’Europe. »

« Et vous êtes maintenant en Suède? »

« Oui, j’y suis. »

« Vous voulez dire, que vous êtes accueillis par des infidèles? »

« OUI »

« Vous mangez grâce à leur argent et vous buvez … »

« Nous mangeons. C’est l’argent d’Allah, et non le leur. »

« Vous recevez des allocations du gouvernement, vous recevez tout d’eux »

« C’est l’argent d’Allah,non leur argent. »

« Alors pourquoi ne quittez-vous pas le pays pour vous rendre dans un pays de l’islam, par exemple à La Mecque, le lieu de naissance du prophète, la ville sainte, ainsi vous serez près du tombeau du prophète et apprécieriez le pays de l’islam. Vous apprécieriez l’islam sur sa propre terre. Pourquoi êtes-vous aller vivre chez les infidèles? »

« Nous sommes en mission religieuse pour répandre l’islam »

« Vous savez, selon l’islam, il est interdit de quitter le pays de l’islam pour vivre dans le pays des infidèles, si vous n’y êtes pas obligé. »

« Le pays de l’islam c’est tout le pays d’Allah, toute la carte du monde. »

« OK, laissez-moi poser des questions sur des textes : «Je discutais quand Mahomet dit : Je suis venu à vous pour tuer. » Approuvez-vous ce texte ?

« J’adhère à cent pour cent. »

« Et quand il dit: j’ai reçu l’ordre d’Allah de combattre les infidèles jusqu’à ce qu’ils disent: il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et Mahomet est son prophète, est-ce aussi 100% correct? »

« Oui, nous les combattrons, nous n’avons pas honte. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Sources:

  • Denmark: Third-grade non muslimchildren taught islamic prayers, scream « Allahou akbar. » (Jihad Watch-RT)
  • “Parents should be stopped from withdrawing children from religious education over Islam lessons, headteachers say,” by Eleanor Busby, Independent,
Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz