Quantcast
FLASH
[17/10/2019] Le vice président américain annonce un cessez le feu entre kurdes et turcs  |  Tsahal a tué 2 terroristes musulmans qui ont percuté une jeep de l’armée lors d’une opération antiterroriste à Ramallah illégalement occupée par les palestiniens  |  [15/10/2019] Les kurdes auraient repris la ville frontalière de Ras al-Ayn /Sari Kani aux milices soutenues par la Turquie  |  4 terroristes palestiniens recherchés ont été arrêtés dans la nuit en Judée juive colonisée par les arabes sous le nom de Cisjordanie  |  [14/10/2019] Kais Saied élu président de Tunisie avec 72.71%  |  [12/10/2019] Au moins 4 morts et 3 blessés dans une fusillade à New York  |  4 morts, nombreux blessés dans une fusillade à Brooklyn  |  Attentat par fusillade en Samarie illégalement colonisée par les Palestiniebs : des terroristes musulmans ont ouvert le feu à partir d’un véhicule – Pas de blessés  |  [11/10/2019] Attaque au couteau près du Capitol à Washington  |  Une explosion s’est produite ce matin (vendredi) sur un pétrolier iranien dans la mer Rouge, près de la ville portuaire de Djedda, en Arabie saoudite. L’Iran parle de 2 tirs de missiles  |  [09/10/2019] Le préfet de police de Paris porte plainte pour « apologie du terrorisme » après que des commissariats franciliens ont reçu des appels avec des chants islamistes de vidéos de propagande de Daesh  |  Allemagne-Fusillade: Au moins 2 morts à Halle dans ce qui paraît être un attentat #antisémite  |  [07/10/2019] Avant la visite programmée du président Trump, le syndicat de la police du Minnesota imprime un T-shirt « les flics pour Trump »  |  Les socialistes au pouvoir au Portugal remportent les élections mais n’obtiennent pas la majorité absolue  |  [06/10/2019] Fusillade dans le Missouri à Kansas City : 4 morts et 5 blessés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 juillet 2019

Bill Clinton a pris ses distances avec le milliardaire américain accusé de prostitution infantile et trafic sexuel sur mineurs, lundi dans un communiqué de presse. Problème : il a menti sur le nombre de fois où il a voyagé sur le « Lolita Express* ».

Epstein fait face à des accusations de trafic sexuel et de complot, et l’acte d’accusation indique qu’il « a séduit, recruté, fait séduire et recruter, des dizaines de filles mineures pour qu’elles se rendent à son manoir à New York ».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

L’ancien président Bill Clinton a pris ses distances lundi avec Jeffrey Epstein, ancien donateur au parti Démocrate, qui a été arrêté pour trafic sexuel d’enfants ce week-end.

M. Clinton a fait une déclaration par l’intermédiaire de son attaché de presse, Angel Ureña, affirmant ne rien savoir des crimes terribles qu’Epstein est censé avoir commis.

Le président Clinton ne sait rien des crimes terribles pour lesquels Jeffrey Epstein a plaidé coupable en Floride il y a quelques années, ni de ceux dont il a été récemment accusé à New York », peut-on lire dans la déclaration.

En 2002 et 2003, le président Clinton a fait un total de quatre voyages dans l’avion de Jeffrey Epstein : Un vers l’Europe, un vers l’Asie et deux vers l’Afrique, avec des arrêts en rapport avec le travail de la Fondation Clinton. »

Le communiqué précise que « le personnel, les soutiens de la Fondation » et les membres des services secrets de l’ancien président étaient présents « à chaque étape » de ces voyages.

Des mensonges, encore des mensonges

En mai 2016, Fox News, ainsi qu’ABC News cette semaine, ont cependant rapporté que Clinton avait fait au moins 26 voyages à bord de l’avion d’Epstein – le « Lolita Express » – entre 2001 et 2003, selon les registres de vol de la FAA, la Federal Aviation Administration.

Seuls les prénoms des passagers féminins figuraient sur les carnets de vol de l’avion, a rapporté Fox News en 2016.

  • Les destinations de ces voyages étaient des endroits exotiques comme les Açores, Singapour, Brunei, la Norvège et la Russie, entre autres.
  • Pour au moins cinq de ces excursions, les journaux de bord indiquent que Bill Clinton s’était débarrassé de tous les membres des services secrets.
  • En revanche, l’ancien président voyageait en compagnie de Ghislaine Maxwell, une New-Yorkaise suspectée d’avoir recruté et fourni des esclaves sexuelles pour Epstein, et de Sarah Kellen, l’ancienne assistante d’Epstein.
  • Clinton a volé au moins 11 fois avec l’assistante d’Epstein Sarah Kellen, qui a été accusée de préparer des mineures à des actes sexuels pour Epstein et ses amis.
  • Les deux femmes ont fait l’objet d’une enquête du FBI et de la police de Floride pour avoir aidé à recruter les victimes mineures d’Epstein.

Des zones d’ombres suspectes

La bibliothèque Clinton a refusé de répondre à une demande d’information d’un réseau de télévision concernant la relation de l’ancien président Bill Clinton avec le milliardaire Jeffrey Epstein.

En 2015, Judicial Watch, a demandé au Département de la sécurité intérieure de lui fournir des relevés des dépenses des services secrets de Clinton alors qu’il voyageait avec Epstein dans le jet privé du gestionnaire de fonds, surnommé « Lolita Express ». Mais le département n’a jamais remis les dossiers, a rapporté la chaîne de télévision OAN, One America News.

Et Trump dans tout ça ?

Les médias ont été rapides à relier Epstein au président Trump, et ils ont soigneusement évité de rapporter les faits sur la relation qu’ils prêtent aux deux hommes. Les faits les voici :

  1. Les journalistes tentent de créer une théorie impliquant Donald Trump et Jeff Epstein, alors qu’il n’y a aucune preuve que Trump ait jamais volé sur une île, fait la fête avec Epstein ou fait quoi que ce soit avec lui.
  2. Yahoo News a rapporté qu’un avocat représentant un trio d’accusateurs d’Epstein a expliqué que Trump avait aidé les autorités à intenter une action civile contre Epstein.
  3. Il y a une quinzaine d’années, Trump a fait expulser Epstein de Mar-a-Lago, après que la responsable du spa ait expliqué à Trump qu’Epstein avait un comportement « douteux » et border line.
  4. Le président Donald Trump a réagi mardi à l’arrestation de Jeffrey Epstein, déclarant qu’il n’est « pas un fan » du milliardaire depuis une « dispute » qui s’est produite il y a 15 ans.

Je le connais, comme tout le monde à Palm Beach le connaissait, a déclaré le président Trump aux journalistes dans le bureau ovale. Les gens de Palm Beach le connaissaient. C’était un habitué de Palm Beach.

Mais j’ai eu une dispute avec lui il y a longtemps. Je ne crois pas lui avoir parlé depuis 15 ans. Je n’étais pas un fan. Je n’étais pas un de ses fans. Ça, je peux te le dire. Je n’étais pas fan. »

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

*Une hôtesse de l’air a témoigné que le « Lolita Express » avait un lit où les passagers avaient des rapports sexuels en groupe.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz