Quantcast
FLASH
[18/07/2019] On nous prendrait pas pour des cons des fois ? L’ensemble des résultats de datation met en évidence pas moins de dix périodes pendant lesquelles les glaciers étaient moins étendus que maintenant  |  Indécrottables médias ! 8 000 personnes en Caroline du Nord hier pour #Trump, 400 pour Biden dans l’Iowa, et il va « écraser Trump à la présidentielle » !  |  [17/07/2019] Sondage @YouGov: 90 % des Républicains approuvent les tweets de @realDonaldTrump disant aux 4 Démocrates qui n’aiment pas l’Amérique d’aller réparer leur pays de naissance  |  En plein délire TDS (#Trump derangement syndrome) Whoopi Goldberg compare les Démocrates qui attaquent Trump à des « patriotes debout face à la tyrannie » comme dans la guerre d’indépendance  |  Selon l’OMS, le virus Ebola du Congo est maintenant un problème mondial après qu’il ait été détecté dans une ville de 2 millions d’habitants  |  Le GoFundMe d’Andy Ngo (journaliste tabassé par des Antifas) atteint 200 000 dollars  |  [16/07/2019] 10 marins turcs ont été pris en otage au large des côtes du Nigeria  |  [14/07/2019] L’aviation militaire aérienne israélienne serait en opération entre le Liban et la frontière avec la Syrie  |  Paris: violences sur les Champs-Élysées. Les forces de l’ordre semblent en difficulté face aux casseurs – qui sont toujours les mêmes genre de racailles  |  #Trump dépasse Reagan ! 94 % de popularité au sein du Parti républicain, un record historique. Ronald Reagan était de 87 %  |  [13/07/2019] Médias : « Alex Acosta doit démissionner! ». Acosta a démissionné. Médias : « il n’y a pas de Latinos dans l’Administration #Trump! »  |  [12/07/2019] Nihiliste. Miley Cyrus dit qu’elle n’aura pas d’enfants parce que « la terre est en colère »  |  Les Démocrates ont mis sur Twitter une photo d’enfants migrants en cage pour tenter de blâmer Trump sur la crise frontalière. Problème : la photo a été prise sous l’administration Obama-Biden !  |  [08/07/2019] Alerte danger Iran: Les forces navales de la coalition ont déjoué une tentative d’attaque contre un navire commercial en mer Rouge par un groupe Houthi financé par l’Iran  |  [07/07/2019] Le premier candidat gay à la présidence tunisienne, Mounir Baatour, a déclaré: «Je vous ai dit que la normalisation [avec Israël] n’était pas une trahison. La normalisation est dans l’intérêt de la Tunisie en termes d’économie et de relations internationales  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 10 juillet 2019

Source : Nouvelobs

Mamadou N’Diaye a notamment cautionné l’attentat contre un couple de policiers à Magnanville en 2016. Il a été reconnu coupable d’association de malfaiteurs à visée terroriste et d’escroquerie.

L’affaire n’est pas banale. Un ancien gardien de la paix de 47 ans a été condamné ce lundi 8 juillet à Paris à six ans d’emprisonnement et incarcéré, reconnu coupable notamment d’avoir adhéré à la cause djihadiste entre 2014 et 2016 et d’avoir cherché des noms de personnes radicalisées dans des fichiers de police.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le tribunal correctionnel, qui a reconnu Mamadou N’Diaye coupable d’association de malfaiteurs à visée terroriste et d’escroquerie, a assorti ces six ans d’une période de sûreté de moitié.

Il a notamment été reconnu coupable d’avoir partagé l’idéologie de l’EI entre 2014 et 2016 avec son frère radicalisé, en regardant des vidéos et suivant des profils de djihadistes sur les réseaux sociaux, cautionné l’attentat contre un couple de policiers à Magnanville en 2016, activé avec ce frère un compte Twitter pour un djihadiste français en Syrie, et consulté dans des fichiers de police les fiches de personnes poursuivies pour terrorisme.

« Une atteinte grave » au travail de la police

Cet ancien gardien de la paix au Kremlin-Bicêtre dans le Val-de-Marne, révoqué depuis, avait été interpellé en juin 2017 dans son commissariat et placé sous contrôle judiciaire. Devenu chauffeur VTC, il a comparu libre au cours du procès qui s’est tenu sur trois demi-journées fin juin.

La présidente Isabelle Prévost-Desprez a estimé qu’il avait porté « une atteinte grave » au travail de la police et à la « confiance » des Français envers les forces de l’ordre.

Ce policier aux bons états de service affecté à la brigade des accidents et délits routiers était notamment intervenu sur les lieux du meurtre d’Aurélie Châtelain, tuée à Villejuif en 2015 sur fond de projet d’attentat avorté, et s’était même porté volontaire en cas de besoin après les attentats parisiens du 13 novembre 2015, un « comportement pouvant être considéré comme inquiétant », selon le tribunal.

Son avocat, Gabriel Dumenil, a fustigé une justice rendue « pour l’exemple » et annoncé qu’il allait faire appel et demander sa libération. Mamadou N’Diaye, qui était jusqu’alors sous contrôle judiciaire, « a pu s’amender, a pu changer », a-t-il souligné.« C’est une catastrophe pour lui et pour la société. »

« Dédoublement de personnalité » ?

A l’audience, Mamadou N’Diaye avait expliqué avoir été à la fois un adepte de l’EI et un bon policier, impliqué mais dépressif à la suite d’une rupture. Un « dédoublement de personnalité » jugé « fantaisiste » par le tribunal.

Il avait aussi affirmé avoir abandonné cette idéologie au moment où son frère a été interpellé, en 2016. Mais un contact avec un djihadiste en 2017 « démontre le contraire », selon les juges.

Trois autres hommes, détenus, ont été condamnés dans le cadre de ce procès, celui selon le tribunal d’une « cellule terroriste », constituée à divers degrés autour de Salah-Eddine Gourmat. L’enquête avait débuté avec le départ en Syrie de Gourmat, devenu là-bas un cadre de l’EI et tué fin 2016 par une frappe de drone américaine. Les enquêteurs avaient identifié plusieurs soutiens restés en France.

Le principal prévenu, Youssef Ettaoujar, a été condamné à douze ans de prison avec période de sûreté des deux tiers. Lui qui avait conservé des liens avec Gourmat – les deux hommes avaient été condamnés en 2014 pour avoir tenté de rejoindre la Syrie – a été reconnu coupable d’avoir projeté un attentat au fusil d’assaut en France. Le tribunal a aussi révoqué un an de sursis inclus dans sa peine de 2014.

Nasser Benyamina a été condamné à neuf ans de prison et deux tiers de sûreté, notamment pour avoir financé l’EI par le biais d’escroqueries.

Enfin, le frère de Mamadou N’Diaye, Laramy, qui était en contact avec Gourmat et affirme avoir radicalisé le policier, a été condamné à sept ans de prison dont la moitié en peine de sûreté.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz