Quantcast
FLASH
[21/08/2019] Iran : « Les Américains ont autorisé 4 frappes de drones israéliens [en Irak] via l’Azerbaïdjan visant les quartiers généraux militaires irakiens  |  #Israël a bombardé des bases iraniennes en Syrie et en Irak au moins trois fois au cours des dernières semaines avec la permission des États-Unis et de la Russie  |  [20/08/2019] Irak : Terroristes du Hezbollah éliminés lors d’une attaque de drone israélienne sur un dépôt de missiles iranien  |  Jeffrey #Epstein aurait fait son testament deux jours avant de mourir  |  [19/08/2019] Après l’Argentine, le Paraguay vient de désigner le Hezbollah comme organisation terroriste internationale  |  [18/08/2019] Jack Letts, le ressortissant canado-britannique qui a fui le Royaume-Uni pour rejoindre ISIS, a été dépouillé de sa citoyenneté britannique  |  Hong Kong: 1,7 million de personnes ont participé à la dernière manifestation anti-communiste  |  Étrange silence des médias et groupes LGBT sur cette info: “La police de l’Autorité palestinienne poursuivra les responsables du groupe LGBTQ qui veulent faire une parade et veillera à ce qu’ils soient traduits en justice »  |  Afghanistan : 62 personnes ont été tuées et 180 autres blessées après qu’un terroriste se soit fait explosé dans un mariage à Kaboul  |  Les intercepteurs du Dôme de Fer ont contré des roquettes lancées depuis #Gaza ce soir sur #Israël. En riposte 5 terroristes sont morts  |  Explosion dans la bande nord de Gaza alors que des hélicoptères de Tsahal attaquent des cibles terroristes  |  [16/08/2019] 3 roquettes viennent d’être tirées depuis #Gaza en direction d’#Israël. Heureusement interceptées par le système aérien de défense du Dôme de Fer  |  Les services secrets confirment qu’ils enquêtent activement sur les menaces de « personne et véhicule suspects près de l’ambassade d’Israël de washington »  |  Les députés arabes Démocrates Ilhan Omar et Rachida Tlaib luttent pour la destruction d’Israël, et elles ne comprennent pas pourquoi elles sont interdites d’entrer en #Israël !  |  [15/08/2019] 1 policier poignardé et grièvement blessé par un terroriste musulman près du Mont du Temple. 2 terroristes musulmans abattus. 1 garde islamique du Waqf a reçu une balle dans la jambe alors qu’il tentait d’aider les terroristes à fuir  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 13 juillet 2019

Source : 20 Minutes

Il y aurait également des soupçons sur la véracité des tags menaçants inscrits sur la maison de Latifa Ibn Ziaten, il y a un mois.

Un des fils de Latifa Ibn Ziaten, mère de la première victime de Mohammed Merah en 2012, a été placé en garde à vue pour « dénonciation mensongère ». Il est soupçonné d’avoir inventé le récit de son agression qui serait survenue jeudi, a-t-on appris samedi de sources concordantes.

Contacté par l’AFP, le procureur de la République de Rouen, Pascal Prache, « confirme qu’il a été procédé au placement en garde à vue du chef de dénonciation mensongère de crimes ou délits » de Naoufal Ibn Ziaten, confirmant une information du Parisien/Aujourd’hui en France. « Il n’y a pas de commentaire à faire en l’état », a ajouté le procureur.

Une violente dispute conjugale

Le fils de Latifa Ibn Ziaten disait avoir été agressé jeudi dans l’agglomération de Rouen avec son colocataire de 25 ans alors qu’il rentrait à son domicile en voiture. Une source policière avait indiqué dans un premier temps que trois personnes – deux hommes et une femme – s’étaient ruées sur eux après être sorties de leur voiture, leur portant plusieurs coups. « C’est une agression inventée », a indiqué samedi une source policière, soulignant que « d’après les premières constatations, les enquêteurs ont eu des doutes très rapidement ». « Au vu des constatations, vu que la thèse de l’agression n’était pas crédible, les versions des deux supposées victimes étaient contradictoires », a ajouté cette source.

Les deux hommes se seraient en réalité battus entre eux avant d’inventer plus tard le récit d’une agression. « Les deux personnes étaient concubins, une relation dont n’avait pas connaissance la famille. Ils se seraient battus entre eux », a affirmé cette source. Le soir des faits, « le fils serait rentré tard, une bagarre a éclaté, il y a eu du sang ».

De « sérieux doutes » sur l’affaire des tags

Selon cette source policière, ces révélations jettent de « sérieux doutes » sur l’affaire des tags survenue il y a un mois, lorsque des menaces et des inscriptions à la gloire du tueur jihadiste avaient été découvertes au domicile de Latifa Ibn Ziaten. « Les enquêteurs ont de sérieux doutes sur des tags faits par des personnes extérieures », d’autant que « les tags sont intervenus juste avant que la police ne prévoie de retirer la protection policière » de Latifa Ibn Ziaten, souligne-t-on.

Devenue un symbole de la lutte contre la radicalisation, Latifa Ibn Ziaten est la mère d’Imad Ibn Ziaten, première victime du jihadiste Mohammed Merah qui, en mars 2012, a tué trois soldats puis, dans l’école juive Ozar Hatorah de Toulouse, un professeur de religion, ses deux fils et une fillette de 7 ans.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz