Quantcast
FLASH
[21/08/2019] Iran : « Les Américains ont autorisé 4 frappes de drones israéliens [en Irak] via l’Azerbaïdjan visant les quartiers généraux militaires irakiens  |  #Israël a bombardé des bases iraniennes en Syrie et en Irak au moins trois fois au cours des dernières semaines avec la permission des États-Unis et de la Russie  |  [20/08/2019] Irak : Terroristes du Hezbollah éliminés lors d’une attaque de drone israélienne sur un dépôt de missiles iranien  |  Jeffrey #Epstein aurait fait son testament deux jours avant de mourir  |  [19/08/2019] Après l’Argentine, le Paraguay vient de désigner le Hezbollah comme organisation terroriste internationale  |  [18/08/2019] Jack Letts, le ressortissant canado-britannique qui a fui le Royaume-Uni pour rejoindre ISIS, a été dépouillé de sa citoyenneté britannique  |  Hong Kong: 1,7 million de personnes ont participé à la dernière manifestation anti-communiste  |  Étrange silence des médias et groupes LGBT sur cette info: “La police de l’Autorité palestinienne poursuivra les responsables du groupe LGBTQ qui veulent faire une parade et veillera à ce qu’ils soient traduits en justice »  |  Afghanistan : 62 personnes ont été tuées et 180 autres blessées après qu’un terroriste se soit fait explosé dans un mariage à Kaboul  |  Les intercepteurs du Dôme de Fer ont contré des roquettes lancées depuis #Gaza ce soir sur #Israël. En riposte 5 terroristes sont morts  |  Explosion dans la bande nord de Gaza alors que des hélicoptères de Tsahal attaquent des cibles terroristes  |  [16/08/2019] 3 roquettes viennent d’être tirées depuis #Gaza en direction d’#Israël. Heureusement interceptées par le système aérien de défense du Dôme de Fer  |  Les services secrets confirment qu’ils enquêtent activement sur les menaces de « personne et véhicule suspects près de l’ambassade d’Israël de washington »  |  Les députés arabes Démocrates Ilhan Omar et Rachida Tlaib luttent pour la destruction d’Israël, et elles ne comprennent pas pourquoi elles sont interdites d’entrer en #Israël !  |  [15/08/2019] 1 policier poignardé et grièvement blessé par un terroriste musulman près du Mont du Temple. 2 terroristes musulmans abattus. 1 garde islamique du Waqf a reçu une balle dans la jambe alors qu’il tentait d’aider les terroristes à fuir  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 15 juillet 2019

Source : Francetvinfo

Ils ont rendu une ordonnance qui va à l’encontre des réquisitions du parquet de Paris qui réclamait un renvoi devant une cour d’assises du suspect.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Dans l’enquête sur le meurtre de la sexagénaire juive Sarah Halimi, les juges d’instructions ont rendu une ordonnance vendredi 12 juillet estimant qu’il existe des « raisons plausibles d’une abolition du discernement » du meurtrier présumé, a appris franceinfo de source judiciaire.

Une décision contraire aux réquisitions du parquet

Le parquet de Paris dit analyser « cette ordonnance afin de déterminer s’il fait appel ou non ». La décision des juges va en effet à l’encontre de ses réquisitions. Le parquet de Paris avait réclamé le renvoi devant une cour d’assises de Kobili Traoré, unique suspect du meurtre de cette femme juive de 65 ans en avril 2017. 

Dans la nuit du 3 au 4 avril 2017 à Paris, Kobili Traoré s’est introduit chez Sarah Halimi, sa voisine du dessus, qu’il a rouée de coups sur le balcon, accompagnant ses gestes des cris de « Allah akbar », d’insultes et de versets du Coran. Le jeune homme a ensuite précipité la sexagénaire dans la cour, avant de hurler : « J’ai tué le sheitan » (démon en arabe).

Les expertises psychiatriques sont contradictoires

Il y a eu plusieurs expertises demandées par les juges dans cette enquête. Un premier expert avait conclu que le discernement de Kobili Traoré devait être considéré comme « altéré »« du fait de la consommation volontaire et régulière de cannabis » dont il ne pouvait ignorer les effets. Une contre-expertise, menée par un collège de trois médecins, concluait au contraire à l’abolition du discernement. La juge d’instruction avait alors sollicité un nouveau collège d’experts dont l’avis, penchait « plutôt classiquement vers une abolition du discernement » car « au moment des faits, son libre arbitre était nul »

Les parties civiles craignent que le jeune homme soit reconnu comme pénalement irresponsable et bénéficie d’un non-lieu.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz