Publié par Dreuz Info le 16 juillet 2019

Le père de la députée antisémite d’extrême gauche et musulmane du Minnesota, Ilhan Omar, ainsi que d’autres auteurs de crimes de guerre somaliens, vivent actuellement illégalement aux États-Unis, révèle The Gateway Pundit, selon les informations d’un lanceur d’alerte.

Selon les informations du Gatteway Pundit, le père d’Omar, Nur Omar Mohamed (alias Nur Said Elmi Mohamed), est lié à l’ancien dictateur Somalien Jaalle Mohamed Siad Barre. Nur et d’autres anciens complices de Barre vivent illégalement aux États-Unis.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Le père d’Omar, Mohamed, vit aux Etats-Unis, écrit Joe Hoft. Lui et d’autres Somaliens comme Yusuf Abdi Ali, qui a tué des milliers de personnes pour Barre, se sont enfuis en Occident et n’ont pas été contrôlés correctement avant leur entrée dans le pays. Le dictateur Barre était lié au dictateur cubain Fidel Castro.

Ali est un criminel de guerre reconnu coupable qui a lui-même commis des meurtres. Ali a travaillé aux États-Unis comme agent de sécurité à l’aéroport international de Dulles et a été chauffeur Uber en 2019. Il aurait vécu à Alexandrie, en Virginie. Ali a été colonel dans la 5e brigade mécanisée de l’armée somalienne en 1987 et a été diplômé du Pentegon’s Program for Foreign Officers en 1986.

Nur, le père d’Ilhan Omar, semble avoir été un propagandiste du parti à l’époque du dictateur et était responsable des aspects « idéologiques » de la révolution rouge-vert. Il travaillait pour le régime marxiste sous les ordres de Barre comme formateur d’enseignants.

Ce n’est pas un secret que le père d’Ilhan Omar est entré illégalement aux États-Unis

La famille Nur était bien connectée, dans le pays marxiste. Lorsque le régime a été renversé, la famille a pris l’avion pour fuir le pays. Le PIB moyen par habitant en Somalie n’étant que de 187 dollars en 2010, de toute évidence, la famille Nur était une famille privilégiée.

Selon un article paru en 2016 sur Omar, lorsque le régime a été pris d’assaut, l’enceinte sécurisée dans laquelle vivait la famille Omar a été attaquée par 20 hommes armés, cependant la famille s’est échappée. On ne sait pas très bien comment. Soit la famille avait des gardes armés, soit elle a soudoyé les assaillants et les a éconduits (soit l’histoire a été totalement inventée par la famille).

Ali et Nur ont tous deux fui la Somalie après la chute de Barre.

Parce qu’ils n’y étaient plus en sécurité et qu’ils auraient été jugés et fusillés s’ils avaient été pris, ils ont quitté le pays. Tous deux se sont retrouvés aux États-Unis et tous deux ont caché le fait qu’ils travaillaient pour un régime totalitaire. Tous deux ont menti sur leur formulaire N-400 d’immigration et de demande de naturalisation au sujet de leurs origines communistes. S’ils avaient dit la vérité, ils ne seraient pas là.

Nur et Yusuf doivent être interdits de résidence aux États-Unis et leur citoyenneté américaine doit être révoquée.

Cela disqualifierait également Ilhan Omar de la citoyenneté légale – donc de son poste en tant qu’élue au Congrès.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz