Publié par Jean-Patrick Grumberg le 20 juillet 2019

Les journalistes sont très perturbés. Obsédés par Trump, ils veulent pilonner Trump pour avoir dit, lors de son meeting politique en Caroline du Nord, qu’Ilhan Omar a épousé son frère, mais s’ils le font, ils seront obligés de parler de cette histoire qu’ils font tout pour éviter.

Dreuz a pris les devants. Nous avons évoqué son double mariage illégal afin de frauder le fisc et les lois sur l’immigration, et nous avons parlé du passé criminel de son père. Mais qui sommes-nous pour oser désobéir aux journalistes français, qui ne veulent pas qu’on parle de ces sujets.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Cependant, la grande presse commence à en parler. Le Star tribune, un quotidien du Minneapolis qui se situe assez à gauche, a notamment publié un papier doutant du statut marital d’Omar.

Dans un article publié par deux journalistes J. Patrick Coolican et Stephen Montemayor, il est fait mention – sans citer les sources ni saluer leur travail, ce qui est assez malhonnête mais bien de gauche – des trois ans d’enquête de David Steinberg, Scott Johnson et Preya Samsundar, qui concluent, preuves à l’appui, qu’Ilhan Omar a conclu un faux mariage avec son frère en 2009.

David Steinberg vient de publier sur Powerline blog un cinquième article sur le sujet, qui a pour titre : « Voici Leila Elmi, le maillon manquant montrant Ilhan Omar marié à son frère. »

David Steinberg :

Suivant nos découvertes, l’année 2009 semble donner des motifs probables d’enquêter sur Omar pour huit cas de parjure, de fraude à l’immigration, de fraude au mariage, jusqu’à huit ans de fraude fiscale d’État et fédérale, deux ans de fraude aux prêts étudiants fédéraux et même bigamie.

Soyons clairs : les faits décrivent peut-être la plus grande série d’inconduites illégales commises par un député à la Chambre dans l’histoire des États-Unis.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz