FLASH
[04:51] Les terroristes musulmans continuent de tenter d’assassiner des Juifs : 3 blessés lors d’une attaque à jets de pierres  |  L’Association nationale des organisations de la police (NAPO) soutient la réélection du président Trump  |  Le président brésilien Bolsonaro testé à nouveau positif au #coronavirus  |  Trump signe un décret pour tenir la Chine responsable de ses actions contre Hong Kong  |  Un porteur du coronavirus contagieux était présent à une manifestation de gauche à Tel-Aviv  |  Ohio : Un professeur arrêté alors qu’il tentait de fuir vers la Chine avec des ordinateurs portables et des clés USB volés  |  L’Inde renvoie 375 millions de personnes en quarantaine alors que le pays connaît un pic record de 29 429 nouveaux cas de coronavirus  |  La Tunisie condamne une femme à six mois de prison pour une blague coranique sur Facebook  |  Un haut commandant américain met en garde le Hezbollah contre les graves conséquences d’une attaque contre Israël  |  La Turquie s’engage à soutenir l’Azerbaïdjan dans son conflit contre l’Arménie  |  6 Arabes de Judée qui ont dit à la télé vouloir devenir israéliens ont été détenus par la sécurité de l’Autorité Palestinienne  |  Un allié de Netanyahu dit que les Etats-Unis ne sont pas favorables à l’annexion de la Judée Samarie en ce moment  |  Le Parlement libyen donne le feu vert à l’Egypte pour intervenir dans sa guerre civile  |  Un violeur d’enfant arrêté lors d’une émeute d’Antifa dans l’État de Washington  |  Les extrémistes d’Antifa et BLM ont attaqué le bâtiment du syndicat de la police du Portland les 13 et 14 juillet  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 22 juillet 2019

Source : Lefigaro

La jeune Suédoise de 16 ans n’est pas la bienvenue à l’Assemblée nationale ce mardi. Plusieurs députés LR comme Julien Aubert et Guillaume Larrivé l’ont qualifiée de «prophétesse en culottes courtes» et de «gourous apocalyptiques».

L’égérie suédoise de la lutte climatique Greta Thunberg, invitée mardi à l’Assemblée nationale par des parlementaires, n’est pas la bienvenue aux yeux de certains députés LR et RN.

«@GretaThunberg a été invitée à l’Assemblée nationale pour la séance. Je respecte la liberté de penser… mais ne comptez pas sur moi pour applaudir une prophétesse en culottes courtes, ‘Prix Nobel de la peur’. La planète, oui. Le greenbusiness, non», a tweeté dimanche Julien Aubert, candidat à la présidence de LR.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Samedi, Guillaume Larrivé, également dans la course à la présidence des Républicains, avait appelé ses collègues «à boycotter @GretaThunberg à l’Assemblée nationale». «Pour lutter intelligemment contre le réchauffement climatique, nous n’avons pas besoin de gourous apocalyptiques, mais de progrès scientifique & de courage politique», avait-il lancé sur le réseau social.

Auparavant, Valérie Boyer (LR) avait parlé de Greta Thunberg comme d’une «jeune activiste totalement sous emprise». Et Sébastien Chenu (RN) avait demandé: «si je dis que je ne veux pas aller me prosterner devant @GretaThunberg cette enfant de 16 ans invitée à l’Assemblee devant la représentation nationale, je sors (encore?) du politiquement correct?».

Des élus de gauche ont pour leur part fait valoir ces derniers jours qu’il était «incompréhensible» que la majorité vante les mérites de la jeune adolescente et vote mardi, au moment même de sa venue, le projet de loi de ratification du traité Ceta de libre-échange entre l’UE et le Canada, nocif selon eux pour l’environnement.
Une députée LREM, Bénédicte Peyrol, a pris ses distances dimanche à l’égard de la visite de la jeune Suédoise. «Pourrait-on mettre autant à l’honneur les scientifiques, les personnes qui agissent depuis des années pour la planète. Utiliser le manichéisme du Bien contre le Mal est bien trop simple pour agir dans un monde complexe», a-t-elle tweeté.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz