Quantcast
FLASH
[10/12/2019] La Finlande inaugurera la plus jeune Premier ministre du monde, Sanna Marin, 34 ans  |  Les Américains soupçonnent l’#Iran d’être à l’origine des attaques à la roquette contre des bases irakiennes accueillant des forces américaines près de l’aéroport international de Bagdad  |  [08/12/2019] Les autorités saoudiennes enquêtent pour savoir si le terroriste de #Pensacola s’est radicalisé lors d’une visite dans le royaume l’année dernière, selon deux responsables saoudiens  |  #Pensacola. Le FBI détient 10 Saoudiens après l’attaque, et en recherche d’autres qui ont participé avec le terroriste à une fête pour regarder des vidéos de tueries de masse  |  Les avions à réaction de l’armée de l’air israélienne ont frappé un camp terroriste de #Hamas, des entrepôts d’armes, des bureaux et des postes de sécurité à #Gaza  |  [07/12/2019] A 20h54 heure locale, 3 roquettes ont été tirées depuis #Gaza sur #Israël, 2 interceptées. Ni @Reuters, @AFP n’en parlent  |  [06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  |  Près de 3 000 faux permis de conduire américains envoyés par la Chine ont été interceptés par la douane américaine  |  Le terroriste islamiste du pont de Londres avait demandé de l’aide pour être déradicalisé, selon son avocat  |  [29/11/2019] Alerte rouge: tir de roquettes à l’instant dans le sud d’#Israël  |  Evacuation de la #garedunord de Paris après la découverte d’un engin explosif dans un sac  |  Les talibans disent qu’ils sont prêts à reprendre les pourparlers de paix après la visite impromptue de #Trump pour thanksgiving  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 22 juillet 2019

C’est mercredi, le 24 juillet que le procureur spécial, Robert Mueller témoignera devant le Congrès.

Les Démocrates espèrent que M. Mueller apportera des éclaircissements au sujet des conclusions de son enquête sur l’ingérence russe durant l’élection présidentielle de 2016 qui les aideront à entamer – enfin – une procédure de destitution. Sa comparution devant le Congrès a nécessité plusieurs mois de négociations, mais M. Mueller demeure hésitant à discuter d’autres choses que son rapport écrit devant le Comité judiciaire de la Chambre des représentants et le Comité sur le renseignement.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit la chronique de Michael Goodwin, parue le 20 juillet dans le New York Post.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.


Les Démocrates cherchent à porter un dernier coup désespéré à Trump avec le témoignage de Mueller

Le cirque arrive en ville et les écorcheurs de carnaval transpirent tout en essayant de susciter l’intérêt. Jusqu’à présent, la vente des billets est au ralenti.

Robert Mueller comparaîtra dans la Grande Tente de Washington, mercredi (le 24 juillet) lorsqu’il témoignera devant deux comités de la Chambre des Représentants. L’ancien avocat spécial a voulu limiter les attentes en jurant qu’il ne dirait rien d’autre que ce qu’il y a dans son rapport, mais le battage publicitaire des médias sensationnalistes promet quand même un spectacle époustouflant.

Naturellement, les médias anti-Trump font de leur mieux pour pomper de l’oxygène dans l’événement en ce début d’été, alors que NBC News publie ce titre criard sur un article visant à en faire la promotion: « Les audiences de Mueller vont mettre en lumière les preuves choquantes de l’inconduite criminelle de Trump, disent les Démocrates. »

Mais les bombes se sont rapidement avérées être des pétards mouillés. Dans le deuxième paragraphe de l’article, les «Démocrates» s’avèrent être un membre anonyme du personnel de la commission judiciaire – pas même un membre du Congrès ! « Ce n’est pas qu’il y aura forcément une nouvelle révélation sensationnelle, on ne s’attend pas à cela

Le membre du personnel ajoute que les «preuves choquantes» sont déjà connues en raison du Rapport Mueller et que les Démocrates feront valoir que « tout autre Américain » aurait déjà été inculpé. En d’autres termes, la révélation promise d’une « inconduite criminelle » se résume à une interprétation partisane du Rapport. Ce n’est pas une nouvelle, et la seule surprise, c’est que NBC prétend bêtement le contraire.

Le projet des Démocrates visant à dénigrer le président Trump n’a rien de nouveau après plus de deux ans d’obsession de la gauche pour la supposée collusion avec la Russie et les accusations à l’effet que Trump est un traître.

Lorsqu’il s’est avéré qu’il s’agissait de fausses accusations, les accusateurs se sont concentrés sur le fait qu’il avait supposément fait obstruction à la justice et qu’il serait mené de force hors de la Maison-Blanche avec des menottes.

Étant donné que Mueller n’a recommandé aucune accusation criminelle, la seule nouvelle est que les Démocrates refusent de renoncer à leurs fantasmes.

Peut-être qu’une équipe de psychiatres devrait être convoquée pour expliquer une obsession qui est une rupture avec les normes et la réalité du gouvernement américain. Les psys pourraient nous dire pourquoi la gauche ne peut pas accepter que Trump ait gagné les élections de 2016.

Un deuxième membre anonyme du personnel, du Comité sur le renseignement, a tenté d’insuffler de la vie dans les deux heures prévues par ce comité. Il a dit aux enquêteurs de NBC que les membres se concentreraient sur la « preuve réelle » que Mueller a trouvée parce qu’elle « n’a pas reçu l’attention qu’elle mérite ».

En fait, toutes les preuves ont reçu plus d’attention qu’elles ne le méritaient, étant donné l’absence d’accusations. Le verdict est tombé : Non coupable.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, suivez notre fil Twitter, puis retweetez-nous. C’est ainsi que les idées que vous défendez circulerons !

De même, les deux présidents des Commissions qui tiendront l’audience, Jerry Nadler, (du Comité judiciaire), et Adam Schiff (du Comité sur le renseignement), ont reçu plus d’attention qu’ils ne le méritent. M. Schiff a été un favori des médias pendant les années Mueller, répétant les affirmations selon lesquelles il y avait des preuves convaincantes que Trump s’était engagé dans une collusion.

Dans un monde meilleur, il aurait honte de montrer sa face, sauf pour faire des apparitions sur le Comedy Channel. Mais au Congrès, dont le taux d’approbation est de 20 %, il demeure une star.

Le plus gros différend avant l’audience portait sur la question de savoir si les 41 membres de la magistrature auraient la chance de poser une question à M. Mueller. Ils exigeaient tous une part égale d’oxygène politique, également connu sous le nom de temps d’antenne à la télévision.
Cela n’était pas possible durant les deux heures prévues, alors une heure supplémentaire a été ajoutée. D’après mes calculs, cela signifie que chaque membre recevra 4 minutes et 39 secondes pour poser ses questions – en supposant que personne ne parle trop longtemps et que Mueller fasse de courtes réponses. Je m’attends à un épineux problème d’horloge, qui pourrait être le point culminant de la journée.

Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’enjeux potentiellement élevés. Pour les Démocrates, les cinq heures combinées seront leur dernière vraie chance de convaincre le grand public que Trump devrait être destitué.

La Présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, a tenté de retenir les cinglés dans les coulisses, sachant que le Sénat contrôlé par le GOP ne condamnera pas Trump et qu’un échec de l’éviction du président pourrait être un suicide politique en 2020.

Son problème, c’est que si la plupart des sondages montrent que la majorité des Américains disent non à la destitution, pas moins de 67 % des Démocrates au niveau national disent oui.

Sa stratégie consistant à laisser le caucus de mise en accusation enquêter dans l’espoir d’obtenir l’appui du grand public n’a pas vraiment fait bouger les choses. Cela laisse les Dems désespérés d’obtenir de Mueller quelque chose de nouveau, ne serait-ce qu’une phrase ou deux dites par inadvertance, susceptibles de les aider à tisser une toile menant à la destitution.

Gardez ce désespoir à l’esprit alors que Nadler, Schiff et d’autres fulminent et portent des accusations farfelues dans l’espoir d’obtenir des appuis pour les décisions qu’ils ont déjà prises.

Dans l’ensemble, les Républicains préféreraient que Mueller ne témoigne pas parce que Trump et le parti ont peu à y gagner. Certains membres du GOP sont néanmoins impatients de faire prêter serment à Mueller afin de pouvoir lui poser des questions précises concernant des points importants que son rapport ne couvre pas.

Cela inclut la raison pour laquelle Mueller a embauché tant d’agents et de procureurs qui avaient des liens avec Hillary Clinton ou l’appuyaient. Et pourquoi, quand il a retiré l’agent du FBI Peter Strzok après avoir pris connaissance de ses textes anti-Trump, il n’a fait aucune déclaration publique.

D’autres questions concernent les raisons qu’avait Mueller d’utiliser des raids d’agents lourdement armés pour appréhender Paul Manafort et Roger Stone avant l’aube. Et quand exactement Mueller a-t-il conclu qu’il n’y avait pas eu collusion ? Était-ce avant les élections de mi-mandat de 2018, lorsque les Démocrates ont pris le contrôle de la Chambre ?

Je pense que cette longue journée sera comme tant d’autres audiences tenues durant la présidence de Trump. Il y aura beaucoup de cris, d’acrimonie et d’histrionisme, mais quand les flashes de la télévision seront éteints, rien n’aura changé.

Pour les Dems, ce serait un cauchemar. Pour l’Amérique, une bénédiction.
La dernière chose dont la nation a besoin, c’est d’une poussée polarisante pour la destitution de Trump. La chasse aux sorcières de Mueller a duré deux ans et il est temps de mettre de côté les absurdités partisanes et de s’occuper des affaires de l’Amérique.

(…)

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : NY Post

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz