Quantcast
FLASH
[22/09/2019] Élection israélienne. Gantz a rencontré les dirigeants des partis de gauche et ils ont clarifié leurs plans pour le prochain gouvernement : remplacer @netanyahu  |  Élection israélienne. La réunion de la liste arabe s’est terminée sans décision de recommander Gantz comme 1er ministre  |  Ministre hongrois des Affaires étrangères sur les quotas de redistribution des migrants décidée par Macron: « Nous les rejetons ! »  |  Un avion de combat non identifié a bombardé une base militaire appartenant à des terroristes chiites soutenus par l’Iran dans la région d’al-Anbar dans l’ouest de l’Irak. Aucune victime signalée  |  [21/09/2019] ISIS revendique l’explosion d’un bus qui a fait 19 morts en Irak  |  1er ministre australien: « L’une des nombreuses choses que Trump et moi avons en commun, c’est la passion du travail bien fait… Je le félicite la création d’emplois aux États-Unis  |  Militants pour le Climat et Black bloc, même combat, les deux groupes manifestent ensemble en ce moment à Paris  |  #GiletsJaunes: À 14 heures, 123 interpellations et 174 personnes verbalisées à Paris  |  L’Obs affirme que Michel Onfray « souscrit aux thèses d’Asselineau » – Onfray dénonce la fake news sur son site  |  Iran : augmentation du trafic d’organes  |  #Giletsjaunes, 106 interpellations à 13 h – ça rigole pas  |  #Giletsjaunes, le nouveau souffle ? 9 interpellations à Paris dans les manifestations  |  [20/09/2019] Le maire communiste de New York Bill de Blasion, qui a défiguré New York, abandonne la course à la présidence – il était à zéro % !  |  Un juge californien retoque une loi qui voulait obliger #Trump à présenter ses déclarations d’impôts pour entrer en lice aux élections primaires de Californie en 2020  |  [19/09/2019] USA : le nombre de maladies et accidents dus aux cigarettes électroniques atteint maintenant 530 cas  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Albert Bertold le 22 juillet 2019

Les gens vulnérables, qui ont des idées hésitantes, qui défendent des idéologies dérisoires, ne peuvent pas supporter que leurs idées soient soumises à notre examen minutieux. Alors ils dénoncent Dreuz pour nous faire taire.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le plagiariste Eric Gozlan en apporte un nouvel exemple. Sur Facebook, il appelle ses contacts à dénoncer Dreuz à la LICRA et à SOS Racisme… Il demande que nous soyons poursuivis en justice. Et il affirme nous avoir dénoncés au ministère de l’Intérieur – français, je suppose, ce qui ne manque pas de sel car nous relevons de la justice américaine.

Petit rappel : la liberté d’expression n’est pas destinée à protéger ce dont nous pouvons tous parler, elle n’est pas faite pour protéger les discours considérés comme « acceptables » dans la société à un moment donné, mais pour dire ce qui « ne peut pas » être dit.

La liberté de dire l’indicible est attaquée sans relâche, et si vous vous posez la question, ceux qui l’attaquent considèrent notre liberté comme une menace pour eux.

Parce que leurs idées faibles, leur idéologie médiocre, ne peuvent résister à un examen minutieux.

Les auteurs de Dreuz, qui ont la liberté de dire ce qu’ils veulent, peuvent être amenés à critiquer les idées et l’idéologie de ceux qui cherchent à nous faire taire, à les exposer comme étant le contraire de ce qu’ils prétendent être, et c’est pourquoi les gauchistes sont les plus grands ennemis de la libre expression, car ils ont le plus à perdre si on laisse leurs idées être examinées.

Eric Gozlan, sur Facebook, incite continuellement à la haine contre Dreuz et ses lecteurs. Et c’est Dreuz qu’il accuse d’inciter à la haine.

Que ferait-il de ceux qui ne pensent pas comme lui, s’il possédait d’immenses pouvoirs politiques ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz