Publié par Jean-Patrick Grumberg le 22 juillet 2019
Les glaciers reculent

Un temps sain pourrait souffler sur Washington cette semaine, grâce à la 13e Conférence internationale sur les changements climatiques du Heartland Institute, qui aura lieu ce jeudi à l’hôtel Trump International.

L’organisateur, Heartland Institute, est une importante force parmi les sceptiques de la crise climatique d’origine humaine. Heartland Institute est le principal groupe de réflexion au monde qui doute de cette crise climatique.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

L’événement, qui dure une journée, est considéré comme une conférence « réaliste sur le climat ».

Le conférencier principal est le représentant au Congrès Tom McClintock, est un membre influent du Sous-comité des ressources naturelles de la Chambre des représentants sur l’eau, les océans et la faune.

La liste des conférenciers comprend 28 scientifiques, penseurs, experts en politiques et gourous de la science qui ont eu le courage d’intervenir et de défier la foule déchaînée des alarmistes hystériques du climat, soutenus par des gouvernements trop heureux d’en profiter pour taxer les braves citoyens.

Parmi ces résistants qui refusent de faire porter le chapeau du réchauffement à l’homme, le météorologue Joe Bastardi et Christopher Monckton, ancien conseiller de Margaret Thatcher.

Les billets sont disponibles sur Climateconference.heartland.org.

L’entrée de 129 $ comprend trois repas et toutes les séances, plus un cocktail.

Pour moi, le sujet se divise en quatre questions peu évoquées :

  1. Existe-t-il un réchauffement climatique ?
  2. Est-il d’origine humaine ou naturelle ?
  3. S’il y a un réchauffement provoqué par l’homme, est-il causé par le gaz carbonique, lequel est indispensable à la vie ?
  4. L’homme est-il capable de dominer et faire refroidir la planète ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz