Quantcast
FLASH
[17/09/2019] Election Israël: Echantillon Rotter: Likoud; 37, Gantz: 34, Liste jointe (arabe) 11, Shas 8, Iahadut hathora 8, Yamina (Shaked Bennet) 7, Liberman : 7, Camp démocrate 4, Havoda/Gesher 4  |  Election Israël: à l’échelon national, le taux de participation est en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Premier sondage coalition « naturelle » : Likoud 57 sièges, Gantz 55 – c’est le seul sondage qui compte  |  Election Israël: Netanyahou = 33 sièges, Gantz = 34 sièges – ce qui ne dit rien puisque l’élection est une affaire de coalitions  |  Election Israël: des hackers localisés en Indonésie ont tenté de pirater les ordinateurs du parti de Liberman  |  Election Israël: Netanyahou: « nous pouvons encore gagner »  |  Ayelet Shaked: « c’est la dernière heure pour bloquer un gouvernement de gauche »  |  Election Israël: taux de participation à 20h = 63,7%, en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Taux de participation des Arabes à 20h: 63,8%  |  Election Israël: Yaïr Lapid s’adresse à des téléphones éteints pour stimuler les derniers votants  |  Election Israël: Netanyahou : « si nous perdons, il y aura distribution de bonbons à Téhéran et à Gaza »  |  Election Israël: durant un podcast, un journaliste révèle par inadvertance que les chiffres de Bleu et Blanc sont plus faibles dans les villes autour de Tel Aviv qu’au centre  |  Election Israël: A Hadera, des activistes d’Israel Beitenou (Liberman) attrapés en vidéo offrant 500 shekels pour un vote  |  Election Israël: si le taux de participation arabe est élevé, et le taux de participation en Judée Samarie est faible, on est parti pour des mauvaises surprises  |  Election Israël: Le taux de participation en Judée Samarie serait faible  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 25 juillet 2019

Le projet de ne plus servir aux enfants des produits contenant du porc dans deux garderies de la ville allemande de Leipzig a suscité une vague de critiques en ligne et fait la une des journaux à travers le pays.

Le journal Bild a d’abord fait état de la proposition des garderies, affirmant que la décision d’apporter ces changements avait été prise en considération pour deux enfants musulmans.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Par respect pour un monde en mutation, seuls des repas et des collations sans porc seront commandés et servis à partir du 15 juillet « , lit une lettre envoyée aux parents, selon Bild.

Les réactions ont été si vives que la police de Leipzig a décidé de garer des voitures de patrouille à l’extérieur des deux crèches pour se protéger contre les « dangers éventuels ».

Le directeur des deux centres, Wolfgang Schäfer, a déclaré que les plans étaient suspendus pour l’instant à la suite de l’outrage.

Nous sommes submergés par tout cela », a-t-il déclaré à l’agence de presse DPA.

Le rapport Bild s’est répandu comme une traînée de poudre sur les médias sociaux, #Schweinefleisch (porc) prenant la première place des tendances sur Twitter pendant presque toute la journée. La branche saxonne des chrétiens-démocrates d’Angela Merkel a qualifié ces projets d' »interdiction du porc » et les a qualifiés d’inacceptables.

Beatrix von Storch, parlementaire allemande de l’Alternative pour l’Allemagne, l’a qualifié d' »asservissement culturel », s’appuyant sur des informations selon lesquelles les garderies prenaient cette décision par respect pour les enfants musulmans.

Sawsan Chebli, un politicien allemand de centre-gauche des sociaux-démocrates de Berlin, d’origine palestinienne, a déclaré que la mesure était peut-être bien intentionnée, mais qu’elle n’incluait guère les musulmans.

Si les garderies, les écoles et autres institutions de ce genre préfèrent servir de la nourriture végétarienne plutôt que de la viande, cela me convient. Je ne m’y oppose que lorsqu’ils disent : c’est par respect pour les musulmans », a-t-elle écrit sur Twitter.

De l’escalope à la saucisse en passant par les saucisses et les oursons gélatineux contenant de la gélatine de porc, de nombreux plats allemands classiques contiennent des morceaux provenant du porc. Dans de nombreuses garderies et écoles, les enfants qui ne mangent pas certaines viandes pour des raisons religieuses, des allergies ou d’autres restrictions alimentaires se voient souvent offrir une alternative.

Quant aux parents des enfants à la garderie, plusieurs ont dit qu’ils étaient d’accord avec la décision de la garderie de renoncer au porc. Une mère a dit à DPA que le débat était « absurde » et que sa fille de 4 ans ne s’en rendait pas compte si ce qu’elle mange contenait ou non du porc.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz