Quantcast
FLASH
[11/12/2019] #Netanyahou songe à recruter l’ancien directeur de campagne de #Trump, Corey Lewandowski, pour sa prochaine campagne électorale  |  Sondage : #Trump devant tous les candidats Démocrates dans le Michigan  |  #Obama a refusé de donner une aide militaire à l’#Ukraine, mais @CBSNews prétend que #Trump met l’Ukraine en danger face à la #Russie  |  Un Islamiste a fait encore un attentat-suicide, à l’extérieur de la principale base américaine en #Afghanistan  |  [10/12/2019] La Finlande inaugurera la plus jeune Premier ministre du monde, Sanna Marin, 34 ans  |  Les Américains soupçonnent l’#Iran d’être à l’origine des attaques à la roquette contre des bases irakiennes accueillant des forces américaines près de l’aéroport international de Bagdad  |  [08/12/2019] Les autorités saoudiennes enquêtent pour savoir si le terroriste de #Pensacola s’est radicalisé lors d’une visite dans le royaume l’année dernière, selon deux responsables saoudiens  |  #Pensacola. Le FBI détient 10 Saoudiens après l’attaque, et en recherche d’autres qui ont participé avec le terroriste à une fête pour regarder des vidéos de tueries de masse  |  Les avions à réaction de l’armée de l’air israélienne ont frappé un camp terroriste de #Hamas, des entrepôts d’armes, des bureaux et des postes de sécurité à #Gaza  |  [07/12/2019] A 20h54 heure locale, 3 roquettes ont été tirées depuis #Gaza sur #Israël, 2 interceptées. Ni @Reuters, @AFP n’en parlent  |  [06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  |  Près de 3 000 faux permis de conduire américains envoyés par la Chine ont été interceptés par la douane américaine  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 28 juillet 2019

A quoi ressemble une diplomatie efficace ? Le gouvernement chinois en a le secret !

Le traitement infligé aux musulmans Ouïghours et autres communautés minoritaires par le gouvernement chinois a suscité l’indignation de 22 pays occidentaux, qui s’empressèrent d’envoyer une lettre de protestation au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU.

Parmi les signataires : l’Australie, l’Autriche, la Belgique, le Canada, le Danemark, l’Estonie, la Finlande, la France, l’Allemagne, l’Islande, l’Irlande, le Japon, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, les Pays Bas, la Nouvelle Zélande, la Norvège, l’Espagne, la Suède (prête à accueillir les musulmans chinois), la Suisse et la Grande Bretagne.

Ces pays occidentaux, si émus par le sort des musulmans en Chine, ne manifestent habituellement aucune indignation, aucune compassion, aucune émotion à l’égard du génocide des Chrétiens par l’EI et ses succursales au Moyen-Orient et dans plusieurs pays d’Afrique, ni envers les humiliations, stigmatisations, persécutions infligées aux minorités chrétiennes dans les pays musulmans considérés comme des amis de l’Occident, notamment la Turquie, le Pakistan , l’Arabie saoudite, le Qatar, le Koweït et les pays du Maghreb entre autres.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Grand fut l’étonnement de ne voir apparaître aucun pays musulman dans la liste des signataires en défense de leurs frères Ouïghours du Xinjiang.

Le mystère fut dévoilé quand la République populaire de Chine riposta dans une lettre signée par 37 pays, parmi lesquels, oh douloureuse surprise, 16 pays musulmans :

L’Algérie, l’Angola, le Bahreïn, la Biélorussie, la Bolivie, le Burkina Faso, le Burundi, le Cambodge, le Cameroun, les Comores, le Congo, la République démocratique du Congo, Cuba, l’Egypte, l’Érythrée, le Gabon, le Koweït, le Laos, le Myanmar (ex-Birmanie), le Nigéria, la Corée du Nord, Oman, le Pakistan, les Philippines, le Qatar, la Russie, l’Arabie Saoudite, la Somalie, le Sud Soudan, le Soudan, la Syrie, le Tajikistan, le Togo, le Turkménistan, les Emirats Arabes Unis, le Venezuela et le Zimbabwe.

Or certains de ces pays musulmans, grands amis de l’Occident, soutiennent les revendications alimentaires et autres interdits religieux de leurs frères en Allah en Occident et demandent aux Occidentaux de les respecter, voire de les généraliser peu à peu à l’ensemble des peuples européens et ce de manière sournoise. Ils n’hésitent pas à appuyer leurs requêtes par de généreuses contributions financières, destinées à promouvoir la progression de l’islam et son acceptation par les peuples. D’ailleurs, grâce à l’ONU, la liberté d’expression sera bientôt réduite à sa plus simple expression, conformément au vœu de l’OCI et ce pour lutter contre les discours de haine et la critique des religions, en d’autres termes, celle de l’islam.

Le plan d’action de l’ONU contre le discours de haine a été présenté le 18 juin dernier par Antonio Guterres. Mais soyons rassurés : ce plan ne vise en rien la liberté d’expression !

… la Stratégie et le Plan d’action ne prônent en aucun cas des restrictions à la liberté d’expression et d’opinion. Bien au contraire, ils consacrent une approche holistique qui vise à s’attaquer à tout le cycle des discours de haine, des causes sous-jacentes à leur impact sur les sociétés. La Stratégie et le Plan d’action considèrent que la multiplication des discours alternatifs et positifs est la réponse à opposer aux discours de haine.

https://www.un.org/press/fr/2019/pi2264.doc.htm

Selon Guterres, la diversité est une richesse, et non une menace. Qu’il aille l’expliquer aux familles des victimes européennes violées, égorgées, décapitées, étranglées, tuées à l’arme blanche par des membres de cette si enrichissante diversité, dont le nombre funeste ne cesse de s’accroître. Ces victimes là ne comptent pas puisqu’elles sont européennes de souche et non musulmanes, ni immigrées récentes : trois tares impardonnables de nos jours dans notre bel Occident si fier de son grand humanisme à sens unique.

Ironie de la situation : tandis que les gouvernements occidentaux se lamentent de la violation des Droits des musulmans en Chine, les principales nations sunnites ont apposé leur auguste signature halal sur une lettre émise par le gouvernement chinois, faisant l’éloge » des remarquables réussites de la Chine dans le domaine de la défense des Droits de l’Homme.» Les avortements obligatoires, le trafic d’organes et les massacres de masse sont en effet de remarquables réussites, aucun doute à ce sujet ! Mais passons… l’intérêt économique d’abord, les Droits de l’Homme plus tard !

Les gouvernements musulmans les plus importants ont non seulement loué de manière abstraite la Chine pour sa défense des Droits de l’Homme, mais aussi explicitement défendu la répression chinoise des musulmans du Xinjiang.

Face au grave défi du terrorisme et de l’extrémisme, la Chine a pris une série de mesures de lutte contre le terrorisme et pour le déradicalisation au Xinjiang, incluant la création de centres de formation et d’enseignement professionnels

Au cours de ces trois dernières années il n’y a eu aucune attaque terroriste dans le Xinjiang et les habitants éprouvent une sentiment très fort de bonheur, d’épanouissement et de sécurité.

Est-ce de l’humour diplomatique ?

Imaginez l’indignation de ces mêmes pays musulmans, les manifestations violentes, l’appel à la guerre sainte, le lancement de fatwas plus amicales les unes que les autres, condamnant à mort les responsables, si un seul pays occidental, même un tout petit, osait copier la politique chinoise en matière de » déradicalisation » des musulmans pour éviter le terrorisme islamique… Il est vrai que la Chine est un pays puissant, fort, qui ne courbe pas l’échine devant l’islam, tandis que l’Occident ne cesse de montrer sa faiblesse, sa peur de l’islam et sa lâcheté face aux riches nations arabo-musulmanes. La Chine est crainte par les musulmans, l’Occident est méprisé.

Cette guerre épistolaire a humilié à la fois les gouvernements occidentaux, qui échouèrent à convaincre un seul pays musulman à signer leur lettre fustigeant la répression de leurs frères en Allah par le gouvernement chinois, et les pays musulmans signataires, qui prouvèrent par là que la Chine pouvait les  » intimider » pour les inciter à approuver sa politique de « rééducation » des musulmans chinois.

Les musulmans se montrent forts, arrogants et méprisants devant les faibles et les serviles, mais s’aplatissent comme des crêpes devant ceux qui ne les craignent pas et les méprisent. Si seulement les Occidentaux en prenaient conscience, ils pourraient enfin se faire respecter au lieu d’être les paillassons sur lesquels les musulmans s’essuient joyeusement les pieds.

Les Ouïghours constituent une minorité musulmane turcophone et leurs islamistes avaient tenté de créer un Etat séparatiste islamique turc, soutenu alors par le régime islamiste d’Erdogan.

En début d’année, le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères, Hami Aksoy, avait déclaré :

La politique d’assimilation systématique des autorités chinoises à l’égard des Turcs Ouïghours est une honte pour l’humanité.

A noter que les principaux pays musulmans ne s’étaient pas exprimés sur ce sujet, soucieux de maintenir leurs bonnes relations commerciales avec la Chine. Le Premier ministre pakistanais avait même déclaré ne pas savoir grand chose sur cette affaire. Le Pakistan est un partenaire commercial important de la Chine et a signé avec cette dernière un partenariat de coopération stratégique résistant à toutes les épreuves. Ceci explique sans doute cela.

Business avant la défense de l’Oumma ! Tiens, les musulmans seraient-ils aussi vénaux, cupides, corruptibles que les corrompus Occidentaux, prêts à renier leurs propres frères en Allah, pour de sordides intérêts économiques ? Eux, les parangons de vertu constamment cités en exemple par la bien-pensance islamophile castratrice pointant un doigt accusateur contre cet Occident si décadent, coupable de tous les maux de l’Humanité ! Mais quelle immense déception pour pour ceux qui idéalisaient les musulmans !

Même Erdogan, le chantre de la vertu islamique, le paladin le plus agressif des causes islamistes dans la région, a changé son fusil d’épaule devant le grand Dragon chinois. Lors de son récent voyage en Chine, le faucon turc, si prompt à lancer des anathèmes contre l’Occident pour son islamophobie, un crime contre l’Humanité, s’est montré étrangement conciliant , voire prudent face à son homologue chinois : l’oiseau belliqueux a replié ses ailes et clôt son bec de rapace, en déclarant que ‘Il est un fait que les peuples de la région du Xinjiang en Chine vivent heureux dans le développement et la prospérité de la Chine ». Retournement de veste magistral !

Interrogés par des journalistes lors d’une séance de questions-réponses sur la situation des Ouïghours, il répondit sagement :

Ceux qui exploitent le problème, ceux qui tentent d’en tirer quelque chose en agissant avec émotion sans penser aux relations que la Turquie entretient avec un autre pays finissent malheureusement par coûter cher à la république turque et à leurs familles.

Ses discours virulents à la Hitler, il les réserve à l’Occident, pieusement agenouillé devant le Sultan, Erdogan le Magnifique.

Des milliers de Ouïghours ont trouvé refuge en Turquie et s’inquiètent aujourd’hui du radoucissement soudain du Président turc envers la politique chinoise de « déradicalisation » des musulmans.

La République populaire de Chine est parvenue à obtenir le soutien complice du dirigeant turc le plus virulent au monde dans sa répression du nationalisme turc , ce tyran qui a transformé la Turquie d’une démocratie laïque en une république bananière islamiste

Il est difficile d’imaginer un triomphe diplomatique plus grand pour le gouvernement chinois.

Le Qatar, le Pakistan, la Turquie et l’Arabie saoudite, de grands amis très fiables de l’Occident, ont longtemps été des épines pour les Américains et les Européens dans leur lutte contre le terrorisme islamique, en soutenant les terroristes islamistes à l’extérieur, en finançant la subversion à l’intérieur et en critiquant la politique antiterroriste américaine, soi disant pour défendre les musulmans opprimés, massacrés par les puissances occidentales. Curieusement, face à une véritable oppression de leurs frères en Chine, les voilà transformés en pantins, en chiffes molles, approuvant même l’obligation imposée par des mécréants chinois à leurs frères en Allah de manger du porc , pourtant interdit par le coran, donc non négociable. Que ne ferait-on pas pour l’amour de … l’argent, même quand on est multi-multi-multi milliardaires en dollars.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, suivez notre fil Twitter, puis retweetez-nous. C’est ainsi que les idées que vous défendez circulerons !

Rarissimes sont les pays musulmans signataires de la lettre du gouvernement chinois à s’inquiéter de la force militaire de la Chine. La dictature communiste a efficacement mis son pouvoir économique au service de son intérêt national. Elle a également précisé qu’elle ne tolérerait aucune critique de sa politique intérieure. Message respectueusement entendu par les pays musulmans.

 La Chine a réussi à faire adhérer à sa lettre non seulement des pays musulmans, mais surtout les sponsors mondiaux de l’islam, car ils avaient compris que toute contestation de leur part leur coûterait économiquement très cher.

La République populaire de Chine ne considère pas les insultes et les menaces comme une incitation à la campagne de sensibilisation d’une cause. Bien au contraire, le gouvernement chinois utilise son poids économique pour récompenser ou punir les pays en fonction de la manière dont ils le traitent.

La République populaire de Chine ne consacre pas sa diplomatie à sauver la planète, à mettre fin à toutes les guerres ou à aucune des absurdités délirantes, qui occupent les diplomates occidentaux entre vaines conférences et déjeuners et dîners onéreux. La diplomatie à la chinoise est un instrument destiné à atteindre des objectifs simples et cela la rend beaucoup plus efficace.

La guerre des lettres a montré que la Chine pouvait faire adhérer 16 pays musulmans à sa décision de contraindre les musulmans de Chine à manger du porc, alors que les pays occidentaux ne parvenaient même pas à convaincre un seul pays musulman à signer leur lettre de défense des droits des musulmans chinois. Cette humiliation diplomatique devrait ouvrir les yeux aux Européens, malheureusement, elle ne leur apprendra rien.

L’Occident passe beaucoup de temps à chercher à se faire aimer par le monde musulman. La diplomatie occidentale travaille dans ce sens. La Chine, elle, ne ressent aucun besoin de se sentir aimée et jamais elle ne s’excuse de sa force, ni de son histoire, ni de sa puissance.

L’Occident ne devrait-il pas cesser de se culpabiliser, de s’excuser, de s’humilier en permanence, de chercher désespérément l’amour d’un monde musulman à la fois complexé, frustré, jaloux, mais rempli de dédain, d’arrogance, de condescendance à son égard et commencer à accorder la priorité à ses peuples, à ses intérêts nationaux, à la défense des droits de ses citoyens à vivre dans la sécurité et dans le respect de ses valeurs et de sa foi ? Pourquoi ce masochisme incroyable de l’Occident, prêt à se suicider au nom d’un humanisme totalement perverti?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Sources :

  • « 16 muslim countries endorse China forcing musltims to eat pork » Daniel Greenfield – FrontPage Mag)
  • « Which countries are for or against China’s Kinjiang Policies » (The Diplomat)
  • « Erdogan says Xinjian camps shouldn’t spoil Turkey-China relationship » (CNN)
Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz