Quantcast
FLASH
[17/09/2019] Election Israël: Echantillon Rotter: Likoud; 37, Gantz: 34, Liste jointe (arabe) 11, Shas 8, Iahadut hathora 8, Yamina (Shaked Bennet) 7, Liberman : 7, Camp démocrate 4, Havoda/Gesher 4  |  Election Israël: à l’échelon national, le taux de participation est en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Premier sondage coalition « naturelle » : Likoud 57 sièges, Gantz 55 – c’est le seul sondage qui compte  |  Election Israël: Netanyahou = 33 sièges, Gantz = 34 sièges – ce qui ne dit rien puisque l’élection est une affaire de coalitions  |  Election Israël: des hackers localisés en Indonésie ont tenté de pirater les ordinateurs du parti de Liberman  |  Election Israël: Netanyahou: « nous pouvons encore gagner »  |  Ayelet Shaked: « c’est la dernière heure pour bloquer un gouvernement de gauche »  |  Election Israël: taux de participation à 20h = 63,7%, en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Taux de participation des Arabes à 20h: 63,8%  |  Election Israël: Yaïr Lapid s’adresse à des téléphones éteints pour stimuler les derniers votants  |  Election Israël: Netanyahou : « si nous perdons, il y aura distribution de bonbons à Téhéran et à Gaza »  |  Election Israël: durant un podcast, un journaliste révèle par inadvertance que les chiffres de Bleu et Blanc sont plus faibles dans les villes autour de Tel Aviv qu’au centre  |  Election Israël: A Hadera, des activistes d’Israel Beitenou (Liberman) attrapés en vidéo offrant 500 shekels pour un vote  |  Election Israël: si le taux de participation arabe est élevé, et le taux de participation en Judée Samarie est faible, on est parti pour des mauvaises surprises  |  Election Israël: Le taux de participation en Judée Samarie serait faible  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 29 juillet 2019

Un haut cadre de l’organisation islamiste révèle ce que clamait dans les rues le peuple de Gaza, réprimé en mars dernier. Corruption, espionnage et vie de pacha, tout y passe. Récit.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Il paraît que la vérité sort de la bouche des enfants. La vérité sur le Hamas a jailli de la bouche du fils d’un de ses chefs. Le pieux récit, celui des leaders héroïques qui auraient fait don de leur personne à la cause palestinienne et à Allah, vient de voler en éclats. En écho à la colère grandissante du peuple de Gaza contre ses dirigeants, un haut cadre de l’organisation islamiste, Suheib Youssef, a décidé de balancer. Et ça fait mal. C’est le fils d’un des fondateurs du Hamas, Hassan Youssef. Adoubé par les hautes sphères de la nomenklatura, Suheib a été nommé en poste à Istanbul. Tout allait bien pour lui, exil doré dans un pays frère. Jusqu’au jour où il a craqué. Trop, c’est trop, il fuit la Turquie pour un pays asiatique non précisé, on le comprend. Car il se décide à commettre la pire des transgressions : pactiser avec les « sionistes ». Il choisit en effet de parler à la 12, la chaîne de télé privée israélienne la plus populaire.

Au cours de l’interview, il déballe tout. Tout ce qu’on connaissait déjà un peu via les réseaux sociaux, les vidéos postées au péril de la vie des internautes. Tout ce qui ne se dit pas, ou alors avec des circonlocutions, dans les médias européens bon genre, parce que toucher au Hamas, c’est « faire le jeu d’Israël ». Suheib, lui, n’a pas d’états d’âme. Ce n’est pas un idéologue, mais un homme révolté par un mode de vie qu’il juge indécent :« Les cadres du Hamas à l’étranger vivent dans des hôtels ou des immeubles de luxe, leurs…

Lire la suite sur Marianne

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz