Publié par Manuel Gomez le 10 juillet 2019

Vous êtes tous des assassins.

Les migrants sont votre marchandise. Sans eux vous n’avez plus aucune source de revenus.

Vous êtes tous des assassins.

Les « passeurs » bien sûr, qui se servent d’êtres humains pour faire fortune.

Les ONG évidemment, qui sont leurs complices. Ils recueillent votre marchandise pour la livrer à domicile, en Europe.

Mais surtout les « Financiers ». Ceux qui fournissent les milliards pour détruire l’Occident.

Pour eux il s’agit surtout d’un objectif politique : ruiner la construction européenne, l’Union Européenne.

Ce serait là le cadet de mes soucis si des dizaines de milliers de malheureux n’étaient pas les victimes innocentes de ces enjeux financiers.

Ils meurent noyés en pleine mer, abandonnés à leur triste sort. Ils sont vendus comme esclaves en Libye, aux milliardaires Arabes. Ils périssent sous les tortures, les maladies, tout en rêvant qu’ils allaient atteindre le « Paradis européen ».

Et ceux qui parviennent, par chance, jusqu’en Europe, découvrent-ils vraiment le paradis ?

Est-ce le paradis Porte de la Chapelle, est-ce le paradis à Barbès, à Calais ou ailleurs ? Est-ce le paradis la drogue, la délinquance, les coups de couteaux ou de barres de fer ?

Et certains demeurés veulent nous faire croire qu’il s’agit en majorité d’ingénieurs, de médecins, de techniciens supérieurs, etc. mais pas de pauvres bougres sans aucune spécialité.

Et tous ces mineurs « isolés », sont-ils également les « cerveaux » que l’Afrique nous expédie ?

Tout de même posons-nous cette question ? Comment peuvent-ils payer leur passage ? Qui paie pour eux ces sommes qui représentent plusieurs années de leur salaire, pour ceux qui travaillent, ce qui apparemment n’est pas leur cas où alors pourquoi partiraient-ils ?

Et pour les « mineurs isolés » qui paie ? Leurs parents ? Certainement pas.

Pouvez-vous nous répondre Georges Soros ? Et vous tous, dirigeants et responsables des ONG ?

Il faut que cela cesse et cela doit cesser.

Il suffit d’empêcher tous ces migrants de pénétrer en Libye, de les stopper aux frontières du sud, même si pour obtenir ce résultat l’armée est nécessaire.

Après tout à quoi sert-elle au Mali ou ailleurs en Afrique ? A rien. Elle n’empêche pas les attentats, les massacres, les tueries, qui sont devenues quotidiennes.

Alors autant la déployer le long des frontières et fermer la source de revenus de ce côté tout au moins.

Il faudra fermer, autant que faire se peut et, surtout, autant que le gouvernement socialiste le veuille, les frontières marocaines car c’est le nouveau chemin vers l’Europe, puisque l’Italie est moins accessible.

La Turquie d’un côté, le Maroc de l’autre, font chanter nos pays.

La Turquie toute l’Europe et le Maroc l’Espagne, et nous payons des milliards pour notre tranquillité.

Le chantage n’est pas une solution. Le chantage finit toujours mal, et pour le maître chanteur et pour la victime.

Il a mal fini en 14/18, Il a mal fini en 39/45. Il a mal fini en Algérie, en 1962.

En Algérie cela ne pouvait pas finir autrement, entendons-nous dire le plus souvent.

Avoir offert l’indépendance était paraît-il nécessaire pour empêcher des millions d’Algériens d’immigrer vers la France. Avouez que c’est loupé, non ?

Si les Pieds Noirs étaient restés, l’Algérie serait l’une des plus belles réussites de la Méditerranée et très peu d’Algériens auraient eu l’objectif de partir.

N’auraient-ils pas été plus heureux chez eux, chez nous ?

Aujourd’hui le chantage de l’Iran nous entraîne vers une solution militaire, meurtrière certes.

Donald Trump a, soi-disant, stoppé sa force de frappe, en marche vers l’Iran pour éviter la mort d’environ 160 iraniens lors d’une attaque sur ses centrales de fabrication de la bombe nucléaire.

Des milliers d’innocents meurent chaque semaine au Yemen. Des milliers de chrétiens sont massacrés chaque semaine en Afrique, et cela dans l’indifférence générale.

Combien de centaines de milliers d’innocents disparaîtront le jour où l’Iran lancera sa bombe sur Israël, ou sur une autre nation ennemie ?

Et combien de millions d’innocents lorsqu’Israël répondra ?

Il faut que tout cela cesse. Il s’agit de notre survie !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

14
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz