Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 juillet 2019

Sans l’intervention de la police, une jeune femme noire aurait été massacrée par un antifa blanc qui s’est jeté sur elle lors d’une manifestation de soutien au président Trump.

La police a escorté la femme loin des gauchistes violents qui tentaient de frapper ce qu’ils appellent les « partisans racistes » de Trump.

Les terroristes antifa étaient déterminés à fracasser des crânes.

La police est intervenue pour protéger les partisans pacifiques de Trump.

Et si le cas avait été inverse, je vous assure que vous en auriez entendu parler jusqu’à Clermont-Ferrand.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

11
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz