Quantcast
FLASH
[15/11/2019] Cette nuit #Israël a bombardé les cibles terroristes du Jihad islamique en réponse aux dernières attaques de roquettes de #Gaza  |  [13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  |  #Israël : une roquette terroriste a percuté une maison d’Ashkélon, au sud du pays, lors du dernier tir de roquettes de #Gaza  |  L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  |  Afghanistan: 7 morts dans l’explosion d’une voiture piégée près du ministère de l’intérieur à Kaboul  |  Après une nuit calme, les terroristes musulmans de Gaza ont tiré plusieurs roquettes sur des civils Israéliens du sud et de la région de Jérusalem #Gaza  |  [12/11/2019] Qui ? Le challenger de Trump, Mark Sanford quitte les primaires présidentielles du GOP  |  Les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa revendiquent la responsabilité d’attaques contre plusieurs sites près de la frontière #Gaza  |  Les FDI affirment que 190 roquettes ont été tirées depuis ce matin sur Israël. 50% sont tombées dans des espaces ouverts et le taux d’interception du Iron Dome est de 90%. #Israël #Gaza  |  Israël: Le ministre de la Défense Naftali Bennet a annoncé l’état d’urgence dans toutes les villes israéliennes à moins de 80 km de la frontière #Gaza. Ceci sera en vigueur pour les prochaines 48 heures  |  Journée de combats : Une roquette de Gaza frappe Kerem Shalom – Nouvelle vague d’attaques aériennes israéliennes de représailles sur #Gaza  |  Le Jihad islamique palestinien confirme la mort d’un autre de ses terroristes, Zaki Adnan Mohammed Ghannam. Il a été tué par une attaque aérienne des FDI aujourd’hui. #Gaza #Israël  |  L’armée israélienne affirme avoir attaqué des sites souterrains palestiniens du Djihad islamique pour le stockage et la production d’armes et un camp d’entraînement  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Thierry Ferjeux Michaud-Nérard le 1 août 2019

Macron-Le Drian fait antichambre chez Jair Bolsonaro, comme le fit l’empereur germanique Henri IV qui se rendit au château de Canossa pour avouer sa défaite, reconnaître ses torts, s’abaisser pour sauver ses intérêts et où le pape lui fit faire antichambre. Inquiet, l’empereur se rendit au château de Canossa, près de Reggio (1077), où le pape lui fit faire insolemment antichambre, c’était une offense et une situation humiliante.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Macron n’est pas Talleyrand. Le diable boiteux du macronisme à la dérive, Macron l’arrogant juvénile est l’homme qui se fout de tout et qui se croit supérieur à tous les hommes et à toutes les circonstances.

Talleyrand ? « De la merde dans un bas de soie« , selon un mot fameux d’autant plus qu’il pourrait être appliqué au président de la république de la gabegie des homards foireux. Talleyrand, invité à une conférence des quatre puissances, se fait le défenseur de l’intérêt général de l’Europe : « S’il y a des puissances alliées, je suis de trop ici (…) Et pourtant, si je n’étais pas ici, je vous manquerais essentiellement. Je suis peut-être le seul qui ne demande rien. » Il arriva à dissocier Castlereagh et Metternich du tsar Alexandre dont les ambitions inquiètent et il pût être admis au sein du comité des Quatre. Talleyrand ne ratait jamais l’occasion d’un mot féroce : « M. de Chateaubriand se croit sourd depuis qu’il n’entend plus parler de lui. » (G.-M. Thermeau)

Claire Gatinois : « Jair Bolsonaro annule une rencontre avec Le Drian pour une coupe de cheveux. Le président brésilien a multiplié paroles et actes de défiance pour affirmer son indépendance vis-à-vis de Paris.

« À la diplomatie (du président de la république des homards), Jair Bolsonaro préfère la provocation, mais à la confrontation, le chef d’État brésilien privilégie l’humiliation de l’adversaire ». Après avoir annulé « pour des raisons d’agenda » une visite de le Drian, en tournée en Amérique latine, le président Jair Bolsonaro « s’est affiché sur les réseaux sociaux en train de se faire couper les cheveux, plongeant le Quai d’Orsay dans la stupéfaction » (???). Jair Bolsonaro affirme son souverainisme et son mépris envers le discours moralisateur très opportuniste de Macron, l’arrogant juvénile, et de sa petite cousine Greta vis-à-vis de l’environnement.

« L’Amazonie est au Brésil, pas à vous ! » « La soumission (à la dictature réchauffiste) n’existe plus ! »

Un peu plus tôt dans la journée, le président brésilien avait déjà évoqué la rencontre prévue avec le Drian en des termes peu amènes. Irrité et comminatoire, il a ajouté : « Il (le Drian l’envoyé de Macron l’arrogant juvénile) ne devra pas me manquer de respect. Il devra comprendre que le gouvernement du Brésil a changé.

« La soumission des précédents chefs d’État envers le premier monde (de Macron) n’existe plus. »

 Jair Bolsonaro a peu goûté de se faire tancer au G20 d’Osaka (Japon). Macron l’arrogant juvénile lui avait imposé de respecter l’accord de Paris de 2015, en en faisant la condition de la conclusion du traité de libre-échange entre les pays du Mercosur (Argentine, Brésil, Uruguay, Paraguay) et l’Union européenne.

Jair Bolsonaro face à la presse étrangère de gauche : « L’Amazonie est au Brésil, pas à vous ! » Claire Gatinois, le Monde de gauche : « Jair Bolsonaro lors d’un petit déjeuner avec les correspondants de la presse étrangère à Brasilia, (a dénoncé) ses prédécesseurs, tantôt qualifiés de corrompus et de traîtres à la patrie, fustigeant les Fake News et les mensonges véhiculés par les médias » de gauche, les mêmes anti-Trump.

« Personne ne meurt de faim au Brésil ! » Jair Bolsonaro est à la tête d’un Brésil englué depuis 4 ans dans (la corruption naturelle des élus de la gauche idéologique et) une crise économique sans précédent, avec un chômage de masse (13 millions de personnes sont sans travail) et meurtri par l’extrême pauvreté et la dénutrition (progressiste issue de la corruption naturelle des affameurs, les élus de la gauche idéologique).

« Le Brésil est un pays riche pour n’importe quelle plantation. Dire qu’on meurt de faim au Brésil est un mensonge. Ça va mal, on ne mange pas bien, mais on ne voit plus des gens, même les plus pauvres, avec un physique squelettique comme ailleurs dans le monde. Si Dieu le veut, le pays sera éternellement gouverné par des gens qui ont la même politique que moi. » Le populisme de Luiz Inacio Lula da Silva (2003-2010) a été  prompt à faire du Brésil un pays de « bolsas », du nom des pécules accordés aux plus pauvres, lors des deux gouvernements de Lula da Silva. Selon le rapport 2018 du Panorama de la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Amérique latine et Caraïbes, la faim a progressé au Brésil sous Lula da Silva : 5,2 millions de personnes étaient dénutries entre 2015 et 2017, contre 5,1 millions entre 2014 et 2016, selon O Globo.

L’Obs de gauche : « Mécontent de l’attitude de Macron, l’arrogant juvénile écolo-opportuniste, Jair Bolsonaro a annulé Le Drian pour des « raisons d’agenda », a-t-on déclaré officiellement. Selon le Monde de gauche, c’est sa volonté d’afficher « son mépris ». Une réponse, selon le Monde, à l’attitude de Macron au G20 d’Osaka, au Japon. Macron, l’arrogant juvénile, aurait insisté pour que Bolsonaro respecte l’accord de Paris, une condition à la conclusion du traité de libre-échange entre les pays du Mercosur et l’Union européenne.

Valeurs Actuelles : « Macron et Jair Bolsonaro se sont rencontrés en marge du sommet du G20. Ils ont eu « une discussion très directe« , selon l’Élysée. Macron, l’arrogant juvénile gay friendly, ce diplomate écolo-opportuniste, le nouveau Talleyrand, a « insisté sur la nécessité que le Brésil reste dans l’accord de Paris ».

Et en même temps : « Lutter contre un politicien homophobe ! » « À Sao Paulo, la Gay Pride défie Jair Bolsonaro ». Valeurs Actuelles : « Trois jours avant, Bolsonaro défilait au sein du plus grand rassemblement évangélique du Brésil, une première pour un président. Comme chaque année, l’une des plus importantes Gay Pride au monde a eu lieu à Sao Paulo. Au total, des dizaines de milliers de personnes ont défilé autour de 19 chars, pour protester contre la politique conservatrice du nouveau président brésilien Jair Bolsonaro.

Contre Macron, l’arrogant juvénile gay friendly, Bolsonaro refuse que le Brésil devienne « un paradis du tourisme gay ». Jair Bolsonaro (comme Trump) est réputé pour ses remarques considérées homophobes. Il avait qualifié d’erreur une décision de la Cour suprême du pays, qui avait « criminalisé l’homophobie« . (???)

Le président Jair Bolsonaro a participé à la « Marche pour Jésus« , le plus grand rassemblement évangélique du Brésil qui avait lieu aussi à Sao Paulo. Une grande première pour un président en fonction.

TRIBUNE, le Monde de gauche : « Mercosur, l’accord participerait au démantèlement des politiques d’intérêt général brésiliennes. Plusieurs associations (des écolo-gauchistes !) demandent à Macron, dans le Monde, de ne pas conclure l’accord entre l’UE et le Mercosur, qui menacerait l’environnement au Brésil et les droits des peuples autochtones« . Voilà pourquoi Macron-Le Drian fait antichambre chez Jair Bolsonaro !

Tribune de gauche : « Un accord entre l’Union européenne et les pays du Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay, Uruguay) va être conclu. Signer et ratifier l’accord, reviendrait à légitimer le gouvernement de Jair Bolsonaro, dont les politiques vont à l’encontre des valeurs que Macron prétend défendre ». « L’Europe est-elle la complice de Bolsonaro dans la dévastation de l’Amazonie ? » « L’accord de libre-échange entre l’Union européenne et les pays du Mercosur va accélérer la destruction des écosystèmes traditionnels du Brésil ! »

Bolsonaro a été élu en promettant de démanteler les agences et réglementations environnementales, et de « mettre un point final à tout activisme » (écolo-gauchiste) afin de ne plus accorder « un seul centimètre » de terre aux autochtones. Son ministre de l’environnement Ricardo Salles a bâillonné Ibama, l’agence fédérale de l’environnement, et fermé le service dédié au changement climatique (infantile de Greta), qui était chargé de définir et mettre en œuvre les politiques permettant au Brésil de remplir ses engagements dans le cadre de l’accord de Paris. Le Brésil ne fera rien pour respecter l’accord de Paris sur le climat. Voilà pourquoi Macron-Le Drian fait antichambre chez Jair Bolsonaro ! C’est le recours au principe de précaution contre les coups foireux de Macron président du Monde, l’arrogant juvénile gay friendly ! C’est honteux et catastrophique !

Claire Gatinois sur le Monde de gauche : « Au Brésil, la mise en place d’une politique de destruction de l’environnement. Ricardo Salles, le ministre de l’environnement de Jair Bolsonaro, estime que son travail consiste plus à « défaire qu’à faire » et agit en conséquence. Voilà pourquoi Macron-Le Drian fait antichambre chez Jair Bolsonaro ! Des ministres de Jair Bolsonaro, Ricardo Salles est l’un des plus francs. L’un des plus efficaces, aussi. À ceux qui espéraient que le ministre de l’environnement, pourtant peu porté sur la question écologique, s’engagerait dans la lutte contre le réchauffement climatique, il a offert un démenti cinglant.

« Le Brésil souffre de graves problèmes depuis [l’adoption de] la Constitution de 1988 qui a créé trop d’obligations », a-t-il détaillé dans un entretien à la radio Jovem Pan, fustigeant les « gouvernements de gauche de ces vingt dernières années » qui ont développé un « appareillage idéologique et bureaucratique (…) freinant le développement du pays ». Fidèle de Jair Bolsonaro, avec qui il partage l’obsession (de dénoncer la tyrannie) du « marxisme culturel » infiltré dans le pays (comme en France), le ministre démantèle les organisations étatiques chargées de la préservation de l’environnement pour en chasser les « niches socialistes ». À quand en France, chassera-t-on les écolo-gauchistes ? Macron ne respecte rien ni personne, ni Jair Bolsonaro et les hommes de son gouvernement. Voilà pourquoi Macron-Le Drian fait antichambre chez Jair Bolsonaro !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz