Quantcast
FLASH
[25/08/2019] Les islamistes tirent des roquettes sur les juifs du sud d’#Israël, ce soir – comptez pas sur les médias pour en parler  |  [23/08/2019] Le Dôme de fer déployé dans la région de Tel Aviv et le sud d’#Israël : l’armée se prépare pour le «Jour de la rage» terroriste islamique palestinienne  |  [21/08/2019] Iran : « Les Américains ont autorisé 4 frappes de drones israéliens [en Irak] via l’Azerbaïdjan visant les quartiers généraux militaires irakiens  |  #Israël a bombardé des bases iraniennes en Syrie et en Irak au moins trois fois au cours des dernières semaines avec la permission des États-Unis et de la Russie  |  [20/08/2019] Irak : Terroristes du Hezbollah éliminés lors d’une attaque de drone israélienne sur un dépôt de missiles iranien  |  Jeffrey #Epstein aurait fait son testament deux jours avant de mourir  |  [19/08/2019] Après l’Argentine, le Paraguay vient de désigner le Hezbollah comme organisation terroriste internationale  |  [18/08/2019] Jack Letts, le ressortissant canado-britannique qui a fui le Royaume-Uni pour rejoindre ISIS, a été dépouillé de sa citoyenneté britannique  |  Hong Kong: 1,7 million de personnes ont participé à la dernière manifestation anti-communiste  |  Étrange silence des médias et groupes LGBT sur cette info: “La police de l’Autorité palestinienne poursuivra les responsables du groupe LGBTQ qui veulent faire une parade et veillera à ce qu’ils soient traduits en justice »  |  Afghanistan : 62 personnes ont été tuées et 180 autres blessées après qu’un terroriste se soit fait explosé dans un mariage à Kaboul  |  Les intercepteurs du Dôme de Fer ont contré des roquettes lancées depuis #Gaza ce soir sur #Israël. En riposte 5 terroristes sont morts  |  Explosion dans la bande nord de Gaza alors que des hélicoptères de Tsahal attaquent des cibles terroristes  |  [16/08/2019] 3 roquettes viennent d’être tirées depuis #Gaza en direction d’#Israël. Heureusement interceptées par le système aérien de défense du Dôme de Fer  |  Les services secrets confirment qu’ils enquêtent activement sur les menaces de « personne et véhicule suspects près de l’ambassade d’Israël de washington »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Thierry Ferjeux Michaud-Nérard le 4 août 2019

« Des dizaines de listes électorales seront enregistrées jeudi 1er août proposant un affichage falsifié de pluralisme [en vue des élections fixées au 17 septembre 2019]. Les élections sont-elles critiques ? C’est une illusion. Les élections offrent-elles deux voies différentes ? Cela est trompeur. Israël est en train de devenir un pays qui n’a qu’une seule idée, et donc un État à parti unique (de type soviétique !) Il y a d’innombrables listes électorales, deux blocs, à droite et à gauche. C’est beaucoup de bruit pour rien. Les différences entre eux sont négligeables, sauf sur une question qui éclipse toutes les autres : Benyamin Netanyahou, oui ou non.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Lorsque l’objectif principal est de fusionner les partis (avant les élections) et l’unité (gouvernementale après les élections), le gouffre n’est clairement pas un gouffre, le fossé n’est pas un fossé. Seul le vide est en effet le vide. Non pas qu’il n’y ait pas de différences. Elles sont d’ordre rhétorique. Mais enlevez les slogans, il n’y a pas de différences, seulement des disputes personnelles. Regardez comme les partis fusionnent facilement de nos jours [pour les élections]. Le seul obstacle est de savoir qui sera placé sur la liste pour la Knesset [parlement]. Pourquoi l’unité est-elle le but de toute façon, et pour quoi faire ?

« À la fin de ces discussions sur l’unité et les syndicats [Amir Peretz, ancien dirigeant de la centrale syndicale, l’Histadrout, a pris la tête du parti travailliste, il fut ministre de la Défense], l’uniformité nous attend.

« Ainsi l’unité s’aligne derrière la droite. C’est comme ça quand la droite, même l’extrême droite, est considérée comme correcte et la gauche (corrompue), même la gauche modérée, comme une malédiction.

« La prochaine Knesset disposera à nouveau d’une majorité absolue et totalitaire pour une orientation, à l’exclusion de toutes les autres. Plus de 100 des 120 députés seront sionistes et un nombre similaire sont partisans de l’occupation. Un Israélien juif ne peut pas être non sioniste. Le sionisme est une religion. Aucun parti n’ose le contester, le moderniser ou s’y opposer, sauf les Haredim [Craignant-Dieu, ultraorthodoxes] dont la plupart sont des sionistes loyaux dans la pratique, et les Arabes, qui y sont en quelque sorte autorisés.

« C’est le soutien complet pour la poursuite de l’occupation. À l’exception de la Liste commune [entre Hadash lié entre autres au PC israélien et trois formations arabes], aucune formation ne brandit la bannière d’une opposition à l’occupation. Quand tout le monde est sioniste et soutient l’occupation, ou ne propose pas d’y mettre fin, il n’y a pas de réelle différence d’opinions. Tout le monde est d’accord sur les guerres menées ici, au moins quand elles commencent. Les partisans de l’occupation ont approuvé la demande de la défense de détruire 70 appartements à Jérusalem-Est [à Wadi Hummus, au prétexte d’être trop proches de la barrière de séparation, décision validée par la Cour suprême] ». (Article publié dans Haaretz le 1er août 2019)

« Réponse au misérable Gideon Levy », par Victor Perez (2014) qui dénonce la caricature de journaliste qu’est devenu Gideon Levy et son employeur, le quotidien Haaretz, repris par les pires antisémites et Juifs haineux de soi que compte la planète. Il en est ainsi du texte intitulé : « Notre misérable État juif », où il semble « qu’un État juif soit un État raciste, nationaliste, conçu uniquement pour les Juifs« . L’extrémiste de gauche est en phase avec sa triste idéologie fétide, une doctrine mortifère pour un peuple refusant de disparaître !

« Principalement pour le peuple juif contraint par la force des événements du passé à avoir son refuge. Ce propagandiste affirme que « Dans l’État juif, il ne reste rien de l’injonction biblique selon laquelle il faut être juste avec la minorité ou avec l’étranger ». Dans les textes de loi israéliens est inscrite la peine de mort.

« Sentence jamais appliquée jusqu’à ce jour envers la minorité de « Palestiniens » qui n’a comme seul objectif que d’agrafer à son palmarès le maximum de scalps juifs de vieillards, de femmes ou de bébés, cela les indiffèrent. Quid de ces « palestiniens » soignés alors qu’ils ne rêvent qu’à l’éradication du pays sauveur ?

« Des « Palestiniens » qui reçoivent alimentation et électricité de ces Juifs « de la génération nationaliste et raciste ». Du bien-être qui permet aux tourneurs/fraiseurs « palestiniens » de s’alimenter entre les fabrications de roquettes ! Que dire de ces arabes israéliens députés à la Knesset et porte-paroles des ennemis du pays qui les salarient ? Telle la députée Haneen Zoabi qui fit le signe des trois doigts pour signifier sa joie du kidnapping des trois jeunes israéliens ! Faut-il rappeler que ces arabo-israéliens refusent absolument de devenir citoyens de la future « Palestine » préférant rester des citoyens de ce pays « raciste et nationaliste, conçu uniquement pour les Juifs » ? Pour toutes ces raisons et encore bien d’autres, l’État d’Israël est un pays où l’humanité est et restera reine quel que soient ses gouvernements, où ses minorités sont considérées à part égale de la majorité et l’étranger avec tous les égards dus au droit international, mais également aux valeurs du Judaïsme si cher au peuple juif. N’en déplaise à Gideon Levy d’extrême gauche et à Haaretz, l’État d’Israël restera le refuge du seul peuple juif tout en continuant à agir selon ses propres valeurs !

Shraga Blum, juillet 8, 2019 : « Londres : un député et un journaliste israéliens présents à un colloque antisioniste ! Le député israélien Youssef Jabrin (Liste arabe) a participé à Londres à un colloque entièrement consacré à la cause « palestinienne ». Il était accompagné du journaliste du Haaretz, Guidon Lévy, l’une des vedettes de ce colloque « coloré à la haine d’Israël« . Ce colloque était organisé par la branche britannique des « Amis d’Al-Aqsa » proche des Frères Musulmans et du BDS. Parmi les sponsors, on notait le Jewish Voice for

Labour, une organisation juive de gauche qui soutient (l’antisémite) Jeremy Corbyn. Guidon Lévy a déploré « la haine antisémite dont le leader travailliste Jeremy Corby est l’objet en Israël » (sic) et a souhaité sa victoire aux prochaines élections, « qui pourrait apporter des changements majeurs au Proche-Orient ».

Baudouin Loos, 20 juillet 2014 : « Gideon Levy, un (gauchiste anti-)sioniste détesté en Israël. Contre la vague nationaliste imposante qui soutient avec ferveur l’attaque de l’armée israélienne contre Gaza, les voix israéliennes juives qui réussissent à se faire entendre ne sont pas légion. L’une d’elles bénéficie d’un support médiatique très minoritaire, le quotidien de gauche Haaretz. Au sein de sa rédaction, Gideon Levy refuse la logique de guerre, et dénonce depuis des décennies l’occupation. Gideon Levy examine les dix conditions posées par le Hamas et le Djihad islamique pour cesser le feu. Il estimer qu’il n’y en pas une seule d’infondée parmi elles ! Comme la fin du siège imposé à Gaza, la réouverture de l’aéroport de Gaza, le passage vers l’Égypte, l’ouverture d’un port, etc. Et les moyens utilisés pour y arriver sont militaires, violents et criminels, car l’amère vérité est que quand Gaza ne tire pas de roquettes sur Israël personne ne s’en préoccupe !

« Aussi longtemps que les Israéliens ne paient pas le prix pour l’occupation, ou au moins ne font pas la connexion entre cause et effet, ils n’auront aucune raison d’y mettre fin. Et pourquoi seraient-ils dérangé par ce qui se passe dans une ville de Cisjordanie comme Jénine, ou de la bande de Gaza comme Rafah ?

AFP , 15/08/2014 : « Gideon Levy, l’anti-guerre israélien qui nage à contre-courant ! Les anti-guerre (islamo-gauchistes) comme Gideon Levy peinent à mobiliser les foules. Pire, ils sont devenus des « traîtres ».

Gideon Levy a été le propagandiste de l’opposition à l’opération « Bordure protectrice », lancée début juillet dans la Bande de Gaza par l’armée israélienne. Gideon Levy est le « traître » par excellence après avoir signé un texte accusant les pilotes israéliens de « perpétrer les gestes les plus cruels » dans la bande de Gaza.

« Cela fait sept ans que ce gouvernement israélien d’extrême droite incite au racisme à coup de loi antidémocratique, de déshumanisation des Palestiniens. Tout le monde se fout de la souffrance à Gaza« .

« L’opinion publique israélienne a appuyé la guerre. Un sondage de l’Institut démocratique d’Israël, un centre de recherche indépendant, chiffrait à 95% son appui chez les Juifs, largement majoritaires au pays. »

Alexandre Devecchio, le Figaro : Pour l’islamo-gauchiste Boniface : « Critiquer la politique d’Israël, ce n’est pas être antisémite » (Publié le 18/07/2014) La société française ne devient pas la victime collatérale du conflit du Proche-Orient, elle l’est depuis longtemps. La reprise des violences entre Israéliens et Palestiniens a provoqué une poussée de fièvre en France, mais que la France soit malade du conflit israélo-palestinien, n’est pas une nouveauté. Aucun conflit ne suscite de telles passions, de mises en cause si importantes des individus qui prennent des positions qui déplaisent. L’antisémitisme c’est la haine des juifs, l’antisionisme c’est l’opposition à l’existence de l’État d’Israël. Mais, cela n’a rien à voir avec la critique du gouvernement israélien ou alors, des O.N.G. israéliennes, et Gideon Lévy, sont antisémites ! Brandir l’accusation d’antisémitisme dès que l’on émet une critique à l’égard du gouvernement israélien a pour fonction de protéger ce dernier.

Le Figaro : « Le risque de votre démarche n’est-il pas de verser dans la concurrence victimaire et de nourrir le ressentiment d’une jeunesse de banlieue à l’égard des Juifs et de la France plus généralement ?

« Selon vous, il faut évoquer tous les racismes. Quel est votre point de vue sur le racisme anti-blanc ?

Boniface : « Il peut y avoir blancs victimes de racisme. Mais il n’y a pas un racisme anti-blanc puissant, structuré, développé sur les réseaux sociaux. Les blancs en France ne font pas l’objet de discriminations. »

Ben voyons ! Takaycroire ! Macron est le premier responsable de la politique de l’Anti-France et du racisme anti-blanc !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz