Quantcast
FLASH
[22/09/2019] Élection israélienne. La liste arabe unie donne son mandat à Gantz pour faire tomber Netanyahu  |  Élection israélienne. Il est intéressant de noter que le President Rivlin a rappelé à la délégation de Gantz que @netanyahu n’a pas été inculpé  |  Élection israélienne. Gantz a rencontré les dirigeants des partis de gauche et ils ont clarifié leurs plans pour le prochain gouvernement : remplacer @netanyahu  |  Élection israélienne. La réunion de la liste arabe s’est terminée sans décision de recommander Gantz comme 1er ministre  |  Ministre hongrois des Affaires étrangères sur les quotas de redistribution des migrants décidée par Macron: « Nous les rejetons ! »  |  Un avion de combat non identifié a bombardé une base militaire appartenant à des terroristes chiites soutenus par l’Iran dans la région d’al-Anbar dans l’ouest de l’Irak. Aucune victime signalée  |  [21/09/2019] ISIS revendique l’explosion d’un bus qui a fait 19 morts en Irak  |  1er ministre australien: « L’une des nombreuses choses que Trump et moi avons en commun, c’est la passion du travail bien fait… Je le félicite la création d’emplois aux États-Unis  |  Militants pour le Climat et Black bloc, même combat, les deux groupes manifestent ensemble en ce moment à Paris  |  #GiletsJaunes: À 14 heures, 123 interpellations et 174 personnes verbalisées à Paris  |  L’Obs affirme que Michel Onfray « souscrit aux thèses d’Asselineau » – Onfray dénonce la fake news sur son site  |  Iran : augmentation du trafic d’organes  |  #Giletsjaunes, 106 interpellations à 13 h – ça rigole pas  |  #Giletsjaunes, le nouveau souffle ? 9 interpellations à Paris dans les manifestations  |  [20/09/2019] Le maire communiste de New York Bill de Blasion, qui a défiguré New York, abandonne la course à la présidence – il était à zéro % !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 5 août 2019

Source : Lexpress

Dans une tribune publiée dans le JDD, les signataires demandent au Premier ministre Édouard Philippe, de publier très rapidement un décret dans ce sens.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Éviter la surchauffe médiatique ». Pour ce faire, plusieurs parlementaires proposent dans une tribune publiée dans le Journal du Dimanche (JDD) de créer un « déontologue du gouvernement » après la polémique sur les dépenses de François de Rugy, poussé à la démission.

Après avoir listé les avancées récentes sur le sujet dans de nombreux domaines tels que la magistrature, les collectivités territoriales, le pouvoir judiciaire et bien d’autres encore, le texte dresse un constat : « Au niveau du pouvoir exécutif, la déontologie a plutôt progressé à pas comptés et par pas de côté ».

Les signataires, dont René Dosières, président de l’Observatoire de l’éthique publique (OEP) estiment que ce « manque d’ambition pour la question déontologique peut fragiliser le pouvoir exécutif, comme vient de le rappeler l’épisode Rugy ».

« Un universitaire, un magistrat ou par une personnalité issue de la société civile »

« S’il avait existé un déontologue du gouvernement, le président de la République et le Premier ministre auraient pu demander à celui-ci de diligenter une enquête interne et de rendre public un avis impartial dans un délai très court sur un éventuel manquement à la déontologie afin d’éviter le risque de surchauffe médiatique », soulignent encore les signataires de la tribune.

Leur souhait : que ce « déontologue du gouvernement » soit « nommé pour cinq ans, sur proposition du Premier ministre, par les commissions des lois constitutionnelles des chambres, à la majorité positive des trois cinquièmes des suffrages exprimés ». Selon eux, « cette fonction de déontologue aurait vocation à être exercée par un universitaire, un magistrat ou par une personnalité issue de la société civile. »

Les auteurs de la tribune demandent à Édouard Philippe de prendre rapidement un décret permettant la création d’un tel poste. « Il est temps que l’exemplarité gouvernementale soit réglementée par un code de déontologie », concluent-ils.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz