Quantcast
FLASH
[18/09/2019] Une terroriste arabe palestinienne a été tuée alors qu’elle tentait d’attaquer des soldats israéliens avec un couteau  |  [17/09/2019] Election Israël: Echantillon Rotter: Likoud; 37, Gantz: 34, Liste jointe (arabe) 11, Shas 8, Iahadut hathora 8, Yamina (Shaked Bennet) 7, Liberman : 7, Camp démocrate 4, Havoda/Gesher 4  |  Election Israël: à l’échelon national, le taux de participation est en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Premier sondage coalition « naturelle » : Likoud 57 sièges, Gantz 55 – c’est le seul sondage qui compte  |  Election Israël: Netanyahou = 33 sièges, Gantz = 34 sièges – ce qui ne dit rien puisque l’élection est une affaire de coalitions  |  Election Israël: des hackers localisés en Indonésie ont tenté de pirater les ordinateurs du parti de Liberman  |  Election Israël: Netanyahou: « nous pouvons encore gagner »  |  Ayelet Shaked: « c’est la dernière heure pour bloquer un gouvernement de gauche »  |  Election Israël: taux de participation à 20h = 63,7%, en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Taux de participation des Arabes à 20h: 63,8%  |  Election Israël: Yaïr Lapid s’adresse à des téléphones éteints pour stimuler les derniers votants  |  Election Israël: Netanyahou : « si nous perdons, il y aura distribution de bonbons à Téhéran et à Gaza »  |  Election Israël: durant un podcast, un journaliste révèle par inadvertance que les chiffres de Bleu et Blanc sont plus faibles dans les villes autour de Tel Aviv qu’au centre  |  Election Israël: A Hadera, des activistes d’Israel Beitenou (Liberman) attrapés en vidéo offrant 500 shekels pour un vote  |  Election Israël: si le taux de participation arabe est élevé, et le taux de participation en Judée Samarie est faible, on est parti pour des mauvaises surprises  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 5 août 2019

En août, les rédactions prennent des vacances, des stagiaires à temps partiel sont embauchés pour assurer la continuité de l’information, et avec eux, quelques informations honnêtes échappent à la censure.

Il y a une semaine, j’évoquais une information qui n’aurait pas été autorisée de publication en temps normal. Elle révélait que selon la Banque mondiale, l’immigration contribue à maintenir les bas salaires.

Comme les salles de rédaction se sont vidées pour les congés, personne n’avait censuré le gros titre : « « Selon la Banque centrale, il n’y a pas assez d’arrivées de migrants pour maintenir les bas-salaires ». (Depuis, j’ai constaté qu’aucun média n’a repris l’info, et je suis tenté de la republier)

Un nouvel incident vient confirmer que le mois d’août est le mois de tous les dangers pour la presse de gauche.

Je publiais vendredi les derniers bons chiffres de l’emploi aux Etats-Unis :

  • Créations d’emplois en juillet: +164,000 (et +193,000 en juin)
  • Taux de chômage: 3.7%
  • Salaire horaire moyen: +3.2%
  • Taux de participation à l’emploi: 63.0%, en hausse d’un pour cent.

Ces excellents résultats, tirés des statistiques déplaisantes à lire du bureau de la statistique et de l’emploi, furent publiés en premier par Bloomberg.

Quelqu’un, sur Facebook, me demanda aujourd’hui de mentionner mes sources. Aucun média français ne les ayant mentionnées, alors qu’ils sont très rapides à publier tout mauvais résultat de Trump, cette personne doutait de la réalité de mes informations.

Ce que je fis. Je retournais sur l’article de Bloomberg. Et là, je découvre que tout le texte a été modifié ! L’URL est la même, mais le titre est totalement différent. Tout ce qui était mentionné en positif a été retourné en négatif. Des paragraphes ont apparemment été supprimés. D’autres ont été ajoutés. Bref, ce n’est plus le même article.

Un article pro-Trump totalement remanié

August 2, 2019, 5:30 AM PDT Updated on August 2, 2019, 8:45 AM PDT

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-08-02/u-s-employers-added-164-000-jobs-in-july-as-wages-picked-up
  • En regardant de près, j’ai découvert le pot-aux-roses. L’heure de première publication est mentionnée : 5h30 du matin. Ainsi que l’heure à laquelle l’article, jugé trop flatteur pour Trump, a été modifié : 8h45.
  • J’en déduis qu’un stagiaire a eu la bonne idée d’être le premier à publier l’info – à 5h30 du matin – et qu’aucun journaliste sénior n’était sur le pont pour superviser son papier.
  • Le titre est un éloge à Trump, ce qui est strictement interdit dans la presse : « US employers added 164 000 jobs in July as wages picked up » (Les employeurs américains ont créé 164 000 emplois en juillet tandis que les salaires sont en hausse).
  • A 8h45, un membre de la rédaction a vu le papier, et a ordonné de le modifier pour minimiser les dégâts.
  • Le titre a été changé, il est devenu anti-Trump. Maintenant, on peut lire : « U.S. Jobs Data Show Trade Pressure Points in Trump’s Tariff War » (Les données sur l’emploi aux États-Unis montrent les points de pression commerciaux dans la guerre des tarifs douaniers de Trump).
  • Tout le reste de l’article a été modifié pour qu’il ne reste plus une seule ligne positive sur Trump.

Bloomberg n’est pas le pire média anti-Trump, il y a bien pire. Je vous laisse imaginer de quoi les autres sont capables.

Depuis l’article modifié de Bloomberg, d’autres médias ont mentionné les bons chiffres de juillet. J’ai pu répondre à la demande sur Facebook avec un papier publié sur Yahoo Finance, moins partisan – mais toute la presse a mentionné les bons résultats économiques de juillet – ne pas le faire serait trop visible : finance.yahoo.

Le métier de journalisme honnête est passionnant. Mes confrères devraient essayer, ils déprimeraient moins.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz