Quantcast
FLASH
[19/09/2019] USA : le nombre de maladies et accidents dus aux cigarettes électroniques atteint maintenant 530 cas  |  Des explosions ont été signalées à Damas, et la Syrie affirme avoir abattu un drone  |  [18/09/2019] Une terroriste arabe palestinienne a été tuée alors qu’elle tentait d’attaquer des soldats israéliens avec un couteau  |  [17/09/2019] Election Israël: Echantillon Rotter: Likoud; 37, Gantz: 34, Liste jointe (arabe) 11, Shas 8, Iahadut hathora 8, Yamina (Shaked Bennet) 7, Liberman : 7, Camp démocrate 4, Havoda/Gesher 4  |  Election Israël: à l’échelon national, le taux de participation est en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Premier sondage coalition « naturelle » : Likoud 57 sièges, Gantz 55 – c’est le seul sondage qui compte  |  Election Israël: Netanyahou = 33 sièges, Gantz = 34 sièges – ce qui ne dit rien puisque l’élection est une affaire de coalitions  |  Election Israël: des hackers localisés en Indonésie ont tenté de pirater les ordinateurs du parti de Liberman  |  Election Israël: Netanyahou: « nous pouvons encore gagner »  |  Ayelet Shaked: « c’est la dernière heure pour bloquer un gouvernement de gauche »  |  Election Israël: taux de participation à 20h = 63,7%, en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Taux de participation des Arabes à 20h: 63,8%  |  Election Israël: Yaïr Lapid s’adresse à des téléphones éteints pour stimuler les derniers votants  |  Election Israël: Netanyahou : « si nous perdons, il y aura distribution de bonbons à Téhéran et à Gaza »  |  Election Israël: durant un podcast, un journaliste révèle par inadvertance que les chiffres de Bleu et Blanc sont plus faibles dans les villes autour de Tel Aviv qu’au centre  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 5 août 2019

Voici ce que vous avez sans doute lu dans la presse :

Un homme armé, masqué, portant un gilet pare-balles a ouvert le feu tôt dimanche matin dans un quartier populaire de Dayton, dans l’Ohio, tuant neuf personnes, dont sa sœur, et blessant des dizaines d’autres avant d’être tué par la police.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Connor Betts, 24 ans, était armé d’un fusil de calibre .223 avec des chargeurs capables de contenir au moins 100 cartouches de munitions et a tiré des douzaines de coups avant d’être abattu 30 secondes après le début de son carnage, a déclaré le chef de police Richard Biehl.

Voici ce que vous n’avez lu nulle part

Connor Betts était (j’emploie le passé, car il a été éliminé pour le bienfait de l’humanité) un partisan des candidats Démocrates en première ligne pour remporter la victoire aux élections de 2020, Elizabeth Warren et le socialiste Bernie Sanders. Il détestait Trump. Son profil Twitter dit : « he/him / anime fan / metalhead / leftist / i’m going to hell and i’m not coming back. » [he/him fait référence au vocabulaire politiquement correct imposé par les LGBT].

Betts disait qu’il était « gauchiste et athée ». Il aimait les Antifa, et a écrit : « il faut tuer tous les fascistes » sur sa page Twitter.

Connor Betts écrivait qu’il serait heureux de voter pour la Démocrate Elizabeth Warren, il louait Satan, était contrarié par les résultats des élections présidentielles de 2016 et disait : « Je veux le socialisme et je ne vais pas attendre que les idiots comprennent enfin ce qui se passe ».

Comme pour les deux précédentes fusillades du week-end, (celle de Chicago a été totalement escamotée parce que le tueur est noir et qu’il a tiré sur des noirs), Betts est exactement le contraire du « suprématiste blanc » que les médias ont décrit toute la journée.

Lourde responsabilité des médias dans les tueries du week-end

Cet intertitre mériterait d’être le gros titre de cet article, car le temps est venu de mettre en cause les vrais extrémistes qui divisent le pays : les journalistes. Ils méprisent les gens normaux, incitent constamment à la haine de l’autre, et insultent toutes les personnes qui ne pensent pas comme la presse, sont hostiles à l’immigration, aiment leur pays, leur culture, et dénoncent l’islamisation.

Les banals gauchistes des tueries du week-end ont été excités par la haine constante des médias et leurs Fake News. Le président Trump a parfaitement relevé ce fait, lundi matin, lorsqu’il a déclaré que les Fake News ont grandement contribué à la colère et à la rage.

Les médias ont une grande responsabilité envers la vie et la sécurité dans notre pays.

Les Fake News ont grandement contribué à la colère et à la rage qui se sont accumulées au fil des ans.

La couverture médiatique doit commencer à être juste, équilibrée et impartiale, sinon ces terribles problèmes ne feront qu’empirer ! »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz