Quantcast
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 5 août 2019

Les médias, toujours à réclamer qu’il ne faut pas politiser les attentats, qu’il faut éviter les amalgames, se sont jetés sur l’attaque d’El Paso au Texas pour faire exactement cela : ils ont tout mis sur le dos de Donald Trump.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

A El Paso, le coupable est blanc. Il souhaite repousser l’immigration. Il voulait tuer autant de Mexicains que possible. « C’est donc la faute à Trump ! » disent les médias – mais Dieu les en garde, juré craché, ils ne font aucun amalgame, et se gardent bien de politiser le drame.

Que dire de la tuerie qui vient de se produire à Chicago, et dont les médias ne vous ont pas parlé parce qu’elle ne leur permet pas d’attaquer la droite ?

Sept personnes noires ont été atteintes par les balles d’un tueur, ce dimanche. L’attaque s’est produite dans le parc Douglas, dans la partie ouest de Chicago. Une personne est morte.

Vers 1 h 20 dimanche matin, un groupe se tenait dans le parc du 2900 West Roosevelt Road, lorsque quelqu’un a ouvert le feu depuis une Camaro noire, a déclaré la police de Chicago.

  • Un homme de 21 ans a été frappé à l’aine et transporté à l’hôpital Mount Sinai dans un état critique, selon la police.
  • Une femme de 25 ans a été frappée au bras, à la jambe et transportée au même hôpital où son état a été stabilisé.
  • Une autre femme, âgée de 22 ans, a également été touchée et emmenée au mont Sinaï, a indiqué la police. Son état était stabilisé.
  • Un homme de 20 ans et une femme de 19 ans ont été emmenés à l’hôpital Stroger, selon la police.
  • L’homme a été frappé du côté droit du corps et la femme a été frappée à la jambe. Leurs conditions se sont stabilisées.
  • Deux hommes, 23 et 21 ans, se sont rendus au mont Sinaï avec des blessures par balle, selon la police.

Selon des témoins, l’attaquant est un homme noir âgé d’une vingtaine d’année. Les victimes sont toutes noires. Cela fait-il de Barack Obama, dont c’est la ville, le responsable ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz