Quantcast
FLASH
[08/12/2019] Les autorités saoudiennes enquêtent pour savoir si le terroriste de #Pensacola s’est radicalisé lors d’une visite dans le royaume l’année dernière, selon deux responsables saoudiens  |  #Pensacola. Le FBI détient 10 Saoudiens après l’attaque, et en recherche d’autres qui ont participé avec le terroriste à une fête pour regarder des vidéos de tueries de masse  |  Les avions à réaction de l’armée de l’air israélienne ont frappé un camp terroriste de #Hamas, des entrepôts d’armes, des bureaux et des postes de sécurité à #Gaza  |  [07/12/2019] A 20h54 heure locale, 3 roquettes ont été tirées depuis #Gaza sur #Israël, 2 interceptées. Ni @Reuters, @AFP n’en parlent  |  [06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  |  Près de 3 000 faux permis de conduire américains envoyés par la Chine ont été interceptés par la douane américaine  |  Le terroriste islamiste du pont de Londres avait demandé de l’aide pour être déradicalisé, selon son avocat  |  [29/11/2019] Alerte rouge: tir de roquettes à l’instant dans le sud d’#Israël  |  Evacuation de la #garedunord de Paris après la découverte d’un engin explosif dans un sac  |  Les talibans disent qu’ils sont prêts à reprendre les pourparlers de paix après la visite impromptue de #Trump pour thanksgiving  |  Le Premier ministre irakien déclare qu’il remet sa démission au Parlement  |  [28/11/2019] La Bolivie rétablit ses relations diplomatiques avec #Israël, qu’elle avait rompues en 2009 sous la direction du président de gauche Evo Morales, qui estimait qu’Israël n’avait pas le droit de se défendre contre les tirs de roquettes depuis #Gaza  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 5 août 2019

Source : Lematin

L’homme est arrivé en Suisse alors qu’il était enfant et y vivait depuis 10 ans. Le Tribunal administratif bernois a confirmé son expulsion. Il n’était pas intégré.

Le Tribunal administratif bernois a confirmé qu’un Camerounais devait quitter la Suisse alors qu’il était un enfant à son arrivée et y vivait depuis 10 ans. Les juges confirment la décision des autorités bernoises, qui estiment que son intégration est un échec.

Dans un arrêt publié vendredi, le Tribunal administratif bernois donne raison à la Direction de la police et des affaires militaires, qui avait ordonné au Camerounais de quitter la Suisse. L’homme a été condamné à 34 mois d’emprisonnement en 2015 pour vol qualifié.

Condamné à plusieurs reprises

Il a été condamné à plusieurs reprises pour des infractions pénales et est fortement endetté. Il avait bénéficié d’une aide sociale de plus de 200’000 francs jusqu’en août 2018. Les juges confirment la décision de la Direction de la police et des affaires militaires, qui avait considéré que l’intérêt public en matière de sécurité et d’ordre était plus grand que l’intérêt privé de l’homme à rester en Suisse.

Le Camerounais a une petite amie, mais ils n’ont pas vécu ensemble pendant une année. Ils n’ont pas d’enfants et un mariage n’est pas imminent. Au Cameroun, l’homme a de la famille. Il parle la langue locale et a passé «les périodes formatrices de son enfance» dans ce pays. En outre, la situation générale au Cameroun, du moins dans la région d’où l’homme est originaire, ne rend pas risqué un retour au pays.

L’homme souffre également de stress post-traumatique diagnostiqué par un psychiatre suisse. Les juges considèrent qu’il pourra être suivi au Cameroun. 

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, suivez notre fil Twitter, puis retweetez-nous. C’est ainsi que les idées que vous défendez circulerons !

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz