Quantcast
FLASH
[22/09/2019] Élection israélienne. La liste arabe unie donne son mandat à Gantz pour faire tomber Netanyahu  |  Élection israélienne. Il est intéressant de noter que le President Rivlin a rappelé à la délégation de Gantz que @netanyahu n’a pas été inculpé  |  Élection israélienne. Gantz a rencontré les dirigeants des partis de gauche et ils ont clarifié leurs plans pour le prochain gouvernement : remplacer @netanyahu  |  Élection israélienne. La réunion de la liste arabe s’est terminée sans décision de recommander Gantz comme 1er ministre  |  Ministre hongrois des Affaires étrangères sur les quotas de redistribution des migrants décidée par Macron: « Nous les rejetons ! »  |  Un avion de combat non identifié a bombardé une base militaire appartenant à des terroristes chiites soutenus par l’Iran dans la région d’al-Anbar dans l’ouest de l’Irak. Aucune victime signalée  |  [21/09/2019] ISIS revendique l’explosion d’un bus qui a fait 19 morts en Irak  |  1er ministre australien: « L’une des nombreuses choses que Trump et moi avons en commun, c’est la passion du travail bien fait… Je le félicite la création d’emplois aux États-Unis  |  Militants pour le Climat et Black bloc, même combat, les deux groupes manifestent ensemble en ce moment à Paris  |  #GiletsJaunes: À 14 heures, 123 interpellations et 174 personnes verbalisées à Paris  |  L’Obs affirme que Michel Onfray « souscrit aux thèses d’Asselineau » – Onfray dénonce la fake news sur son site  |  Iran : augmentation du trafic d’organes  |  #Giletsjaunes, 106 interpellations à 13 h – ça rigole pas  |  #Giletsjaunes, le nouveau souffle ? 9 interpellations à Paris dans les manifestations  |  [20/09/2019] Le maire communiste de New York Bill de Blasion, qui a défiguré New York, abandonne la course à la présidence – il était à zéro % !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 7 août 2019

Source : Francetvinfo

Deux femmes tendent la main devant un supermarché d’Eskilstuna, a une centaine de kilomètres à l’ouest de Stockholm, en Suède. « Nos papiers, on les a. Le permis pour demander de l’argent aussi, oui, oui », affirment-elles. Ces femmes, originaires de Roumanie, ont déjà préparé leur discours en cas de contrôle.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Elles affirment avoir leur permis de mendier, bien qu’aucun n’ait encore été distribué et elles vendent quelques baies cueillies dans la forêt, pour montrer qu’elles ont une autre activité.

Identifier les gens en détresse

Depuis le 1er août, les mendiants d’Eskilstuna doivent posséder un permis pour faire la manche dans la rue. Cette autorisation, valable trois mois, coûte 23 euros (250 couronnes suédoises). Huit permis de mendier auraient déjà été demandés, mais aucun n’a encore été attribué par la police, chargée de trier les demandes. Pointé du doigt comme étant une atteinte à la liberté à la générosité de chacun, ce permis ne concernerait que 30 à 50 personnes, essentiellement des femmes roumaines, exploitées, qui mendient pour leurs chefs.

Pour le maire social-démocrate de la ville, Jimmy Jansson, l’enjeu est d’abord d’identifier les gens en détresse et de lancer un débat. « Les gens qui mendient à Eskilstuna n’ont pas droit à nos aides sociales, explique-t-il. Ils sont bloqués dans notre système. Ils restent ici et demandent de l’argent. Si voulez vaincre cette pauvreté, vous devez faire des choses qui mettent ces gens dans la bonne direction. C’est pourquoi nous faisons ça. »

Sans ce permis, la mendicité est passible d’une amende. Depuis décembre dernier et une décision de la cour suprême administrative, plusieurs communes suédoises ont fait un choix encore plus radical : celui d’interdire la mendicité dans leurs rues.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz