Quantcast
FLASH
[18/11/2019] Horrible nouvelle – La majorité des Américains ne veut pas de destitution, 76 % ne font pas confiance aux démocrates et croient que les médias font pression pour la destitution  |  [17/11/2019] La zone verte fortifiée de Bagdad, qui abrite des ambassades et des bâtiments gouvernementaux, a été touchée par une roquette. Pas de victime  |  Deux croix gammées ont été découvertes dans les toilettes d’une école du Maryland  |  Tout va mieux avec Macron : 7 Français sur 10 préfèrent avoir froid plutôt qu’allumer le chauffage  |  Netanyahou dimanche matin « Notre politique de sécurité n’a pas changé, pas même légèrement. Nous avons gardé toute notre liberté d’action et nous porterons atteinte à ceux qui veulent nous atteindre”  |  [16/11/2019] C’est reparti. Les foules de Téhéran crient « Mort au Dictateur » et « Reza Shah repose en paix. »  |  Syrie : Une grosse explosion frappe un terminal de bus à Al-Bab sous contrôle turc. 10 civils auraient été tués, milices Kurdes soupçonnés  |  Regime répressif de Macron contre les Gilets Jaunes : 24 interpellations et plus de 2000 contrôles avant la manif de Paris  |  [15/11/2019] Cette nuit #Israël a bombardé les cibles terroristes du Jihad islamique en réponse aux dernières attaques de roquettes de #Gaza  |  [13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  |  #Israël : une roquette terroriste a percuté une maison d’Ashkélon, au sud du pays, lors du dernier tir de roquettes de #Gaza  |  L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  |  Afghanistan: 7 morts dans l’explosion d’une voiture piégée près du ministère de l’intérieur à Kaboul  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 8 août 2019

Source : Francetvinfo

Une femme de 37 ans, qui avait séjourné pendant neuf mois en Syrie avec ses trois jeunes enfants en 2017, a été condamnée, mercredi 7 août à Paris, à huit ans d’emprisonnement.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Cette peine, assortie d’une période de sûreté des deux tiers, est supérieure aux réquisitions du parquet, qui avait demandé six ans de prison contre la mère de famille italo-marocaine, Rajae Moujahid, jugée pour association de malfaiteurs à visée terroriste et soustraction d’enfants.

Pour le tribunal correctionnel, c’est la « seule peine adaptée » au comportement de la prévenue et à sa « dénégation absolue des faits » qui est allée « jusqu’à nier les évidences de ce dossier ». En mars 2017, après les attentats en France et notamment celui de Nice, près de son domicile d’Antibes, elle avait rejoint la Syrie, emmenant avec elle sa fille de 9 ans et ses deux garçons de 7 et 5 ans.

Partie rejoindre « un combattant »

« C’était un départ préparé, dissimulé et pensé comme définitif », a estimé le tribunal. Cette femme déjà mariée y rejoignait « un combattant » avec lequel elle entretenait une relation en ligne et qu’elle a épousé à son arrivée dans la région d’Idlib, au nord-ouest de la Syrie. Si le puissant groupe rebelle islamiste auquel il appartenait, Ahrar Al-Cham, ne figure pas sur la liste des organisations terroristes établie par les instances internationales, il avait des « liens opérationnels avec Al-Qaida » et peut donc être qualifié de groupe terroriste en droit français, a considéré le tribunal.

Rajae Moujahid était revenue en Turquie en décembre 2017, enceinte de sept mois, avant d’être expulsée vers l’Italie et incarcérée en France en vertu d’un mandat d’arrêt. La mère de famille était en possession de documents officiels d’Ahrar Al-Cham et son téléphone contenait des photos de propagande jihadiste, d’exactions et d’armes, ainsi que d’enfants morts et d’enfants soldats.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz