Quantcast
FLASH
[16/11/2019] C’est reparti. Les foules de Téhéran crient « Mort au Dictateur » et « Reza Shah repose en paix. »  |  Syrie : Une grosse explosion frappe un terminal de bus à Al-Bab sous contrôle turc. 10 civils auraient été tués, milices Kurdes soupçonnés  |  Regime répressif de Macron contre les Gilets Jaunes : 24 interpellations et plus de 2000 contrôles avant la manif de Paris  |  [15/11/2019] Cette nuit #Israël a bombardé les cibles terroristes du Jihad islamique en réponse aux dernières attaques de roquettes de #Gaza  |  [13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  |  #Israël : une roquette terroriste a percuté une maison d’Ashkélon, au sud du pays, lors du dernier tir de roquettes de #Gaza  |  L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  |  Afghanistan: 7 morts dans l’explosion d’une voiture piégée près du ministère de l’intérieur à Kaboul  |  Après une nuit calme, les terroristes musulmans de Gaza ont tiré plusieurs roquettes sur des civils Israéliens du sud et de la région de Jérusalem #Gaza  |  [12/11/2019] Qui ? Le challenger de Trump, Mark Sanford quitte les primaires présidentielles du GOP  |  Les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa revendiquent la responsabilité d’attaques contre plusieurs sites près de la frontière #Gaza  |  Les FDI affirment que 190 roquettes ont été tirées depuis ce matin sur Israël. 50% sont tombées dans des espaces ouverts et le taux d’interception du Iron Dome est de 90%. #Israël #Gaza  |  Israël: Le ministre de la Défense Naftali Bennet a annoncé l’état d’urgence dans toutes les villes israéliennes à moins de 80 km de la frontière #Gaza. Ceci sera en vigueur pour les prochaines 48 heures  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 10 août 2019

Source : 20minutes

Dans le cadre d’un programme d’accueil des réfugiés en France, trente et une femmes yazidies et leurs enfants, victimes en Irak du groupe Etat islamique (EI), ont atterri àToulouse, ce jeudi matin, a annoncé le ministère de l’Intérieur.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Depuis décembre dernier, 75 familles yazidies ont été accueillies en France : un premier groupe en décembre 2018 (16 femmes et leurs enfants, 83 personnes au total), suivie d’une autre (28 familles, 132 personnes) fin mai, précise le ministère dans un communiqué, qui n’a pas précisé le nombre d’enfants accueillis ce jeudi.

Les femmes et les enfants « principalement dispatchées en Haute-Vienne et dans le Tarn-et-Garonne »

« Au total, 151 femmes et enfants sont arrivés aujourd’hui (jeudi) », a pour sa part précisé Lionel Pourtau, directeur général de la section « réfugiés » à Habitat et Humanisme, l’une des associations chargées de la logistique d’accueil. Arrivées en provenance d’Erbil (Irak) à l’aéroport de Toulouse-Blagnac, ces femmes, « particulièrement éprouvées par les exactions » de l’EI, et enfants seront « pris en charge dans différents départements français » où l’État leur assurera « protection, sécurité, éducation et accompagnement médico-social », selon le ministère.

Selon Lionel Pourtau, ces personnes « seront principalement dispatchées en Haute-Vienne​ et dans le Tarn-et-Garonne ». L’opération est organisée comme la précédente par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et financée par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, précise Beauvau.

Un dernier groupe de Yazidis attendu en novembre

Ce nouvel accueil répond selon le ministère à « l’engagement » pris par Emmanuel Macron auprès de Nadia Murad, prix Nobel de la paix 2018, d’« accueillir sur le territoire français cent familles yazidies victimes des crimes commis par Daech ».

Cette démarche témoigne selon lui « de la volonté renouvelée de la France », membre de la coalition militaire internationale qui a aidé le gouvernement irakien et des milices syriennes à vaincre militairement l’EI ces dernières années, d’accueillir « des victimes de violences ethniques et religieuses au Moyen-Orient ». Un dernier groupe de Yazidisdevrait arriver en France en novembre, d’après le responsable de l’association Habitat et Humanisme.

Près de 3.000 Yazidis toujours portés disparus

En août 2014, l’EI s’était livré selon l’ONU à un potentiel génocide contre les Yazidis, minorité kurdophone adepte d’une religion monothéiste ésotérique. En quelques jours, les djihadistes du « califat » autoproclamé avaient tué des centaines d’hommes de la communauté, enrôlé de force des enfants-soldats et réduit des milliers de femmes à l’esclavage sexuel.

Près de 3.000 Yazidis sont toujours portés disparus, en majorité des femmes et des enfants, peut-être toujours captifs de Daesh. Sur les 550.000 Yazidis d’Irak avant 2014 – soit un tiers des Yazidis du monde –, 100.000 ont pris le chemin de l’exil depuis 2014, principalement en Allemagne, et 360.000 sont toujours déplacés, notamment dans des camps où ils sont aidés par les autorités et ONG.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz