Quantcast
FLASH
[15/09/2019] Officiel : les Parisiens sont masochistes. Hidalgo est en tête au 1er tour, malgré les rats, la saleté, les embouteillages et les rues bloquées  |  [14/09/2019] Des installations pétrolières de l’Arabie saoudite bombardées par des frappes de drones d’une organisation terroriste affiliée à l’Iran au Yémen  |  Trump confirme la mort du fils de Ben Laden  |  [11/09/2019] Elizabeth Warren devant Biden auprès des Démocrates  |  Une femme poignardée à Jaffa au sud Tel Aviv lors d’un attentat terroriste. La police mène une chasse à l’homme à la recherche de l’agresseur, qui ne ressemble pas à un nazi blanc suprémaciste  |  Vers 12:00, les sirènes d’alarme ont retenti dans le sud d’Israël, près de la frontière avec Gaza, un certain nombre de bruits d’explosions ont été entendues  |  Le régime iranien prie pour la défaite de @netanyahu, qui lui a fait plus de mal que quiconque. Ce faisant, il montre aux israéliens que Bibi est le meilleur candidat pour la sécurité  |  [10/09/2019] #Israël : Le dôme de fer a fait son travail, plusieurs interceptions entendues  |  #Israël : Alerte missile a retentit ce soir sur les villes d’Ashkelon et d’Ashdod  |  La toute 1ère cérémonie en dehors des USA commémorant les attentats du 11 septembre aura lieu dans le pays qui a apporté à l’Occident les droits de l’homme – non, pas la France – Jérusalem #September11  |  [07/09/2019] Un gang terroriste de Gaza a lancé un drone sur Israël qui a largué un explosif ; un véhicule de l’armée a été légèrement endommagé. En réponse, Tsahal a ciblé les terroristes  |  [06/09/2019] Rafraîchissant : seuls 6% des électeurs américains croient au risque d’un réchauffement climatique  |  [04/09/2019] #Brexit: Le parlement a forcé le Premier ministre Boris Johnson à demander une extension pour sortir de l’UE – totalement contre le choix du peuple  |  La dirigeante de Hong Kong, Carrie Lam, affirme que le projet de loi communiste controversé sur l’extradition a été entièrement retiré par la Chine  |  #Israël remporte toutes les médailles du championnat du monde de planche à voile  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 10 août 2019

Source : 20minutes

Dans le cadre d’un programme d’accueil des réfugiés en France, trente et une femmes yazidies et leurs enfants, victimes en Irak du groupe Etat islamique (EI), ont atterri àToulouse, ce jeudi matin, a annoncé le ministère de l’Intérieur.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Depuis décembre dernier, 75 familles yazidies ont été accueillies en France : un premier groupe en décembre 2018 (16 femmes et leurs enfants, 83 personnes au total), suivie d’une autre (28 familles, 132 personnes) fin mai, précise le ministère dans un communiqué, qui n’a pas précisé le nombre d’enfants accueillis ce jeudi.

Les femmes et les enfants « principalement dispatchées en Haute-Vienne et dans le Tarn-et-Garonne »

« Au total, 151 femmes et enfants sont arrivés aujourd’hui (jeudi) », a pour sa part précisé Lionel Pourtau, directeur général de la section « réfugiés » à Habitat et Humanisme, l’une des associations chargées de la logistique d’accueil. Arrivées en provenance d’Erbil (Irak) à l’aéroport de Toulouse-Blagnac, ces femmes, « particulièrement éprouvées par les exactions » de l’EI, et enfants seront « pris en charge dans différents départements français » où l’État leur assurera « protection, sécurité, éducation et accompagnement médico-social », selon le ministère.

Selon Lionel Pourtau, ces personnes « seront principalement dispatchées en Haute-Vienne​ et dans le Tarn-et-Garonne ». L’opération est organisée comme la précédente par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et financée par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, précise Beauvau.

Un dernier groupe de Yazidis attendu en novembre

Ce nouvel accueil répond selon le ministère à « l’engagement » pris par Emmanuel Macron auprès de Nadia Murad, prix Nobel de la paix 2018, d’« accueillir sur le territoire français cent familles yazidies victimes des crimes commis par Daech ».

Cette démarche témoigne selon lui « de la volonté renouvelée de la France », membre de la coalition militaire internationale qui a aidé le gouvernement irakien et des milices syriennes à vaincre militairement l’EI ces dernières années, d’accueillir « des victimes de violences ethniques et religieuses au Moyen-Orient ». Un dernier groupe de Yazidisdevrait arriver en France en novembre, d’après le responsable de l’association Habitat et Humanisme.

Près de 3.000 Yazidis toujours portés disparus

En août 2014, l’EI s’était livré selon l’ONU à un potentiel génocide contre les Yazidis, minorité kurdophone adepte d’une religion monothéiste ésotérique. En quelques jours, les djihadistes du « califat » autoproclamé avaient tué des centaines d’hommes de la communauté, enrôlé de force des enfants-soldats et réduit des milliers de femmes à l’esclavage sexuel.

Près de 3.000 Yazidis sont toujours portés disparus, en majorité des femmes et des enfants, peut-être toujours captifs de Daesh. Sur les 550.000 Yazidis d’Irak avant 2014 – soit un tiers des Yazidis du monde –, 100.000 ont pris le chemin de l’exil depuis 2014, principalement en Allemagne, et 360.000 sont toujours déplacés, notamment dans des camps où ils sont aidés par les autorités et ONG.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz