Quantcast
FLASH
[11/12/2019] #Netanyahou songe à recruter l’ancien directeur de campagne de #Trump, Corey Lewandowski, pour sa prochaine campagne électorale  |  Sondage : #Trump devant tous les candidats Démocrates dans le Michigan  |  #Obama a refusé de donner une aide militaire à l’#Ukraine, mais @CBSNews prétend que #Trump met l’Ukraine en danger face à la #Russie  |  Un Islamiste a fait encore un attentat-suicide, à l’extérieur de la principale base américaine en #Afghanistan  |  [10/12/2019] La Finlande inaugurera la plus jeune Premier ministre du monde, Sanna Marin, 34 ans  |  Les Américains soupçonnent l’#Iran d’être à l’origine des attaques à la roquette contre des bases irakiennes accueillant des forces américaines près de l’aéroport international de Bagdad  |  [08/12/2019] Les autorités saoudiennes enquêtent pour savoir si le terroriste de #Pensacola s’est radicalisé lors d’une visite dans le royaume l’année dernière, selon deux responsables saoudiens  |  #Pensacola. Le FBI détient 10 Saoudiens après l’attaque, et en recherche d’autres qui ont participé avec le terroriste à une fête pour regarder des vidéos de tueries de masse  |  Les avions à réaction de l’armée de l’air israélienne ont frappé un camp terroriste de #Hamas, des entrepôts d’armes, des bureaux et des postes de sécurité à #Gaza  |  [07/12/2019] A 20h54 heure locale, 3 roquettes ont été tirées depuis #Gaza sur #Israël, 2 interceptées. Ni @Reuters, @AFP n’en parlent  |  [06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  |  Près de 3 000 faux permis de conduire américains envoyés par la Chine ont été interceptés par la douane américaine  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 14 août 2019

Source : Rt

Un Bangladais en situation irrégulière a été interpellé le 12 août alors qu’il prenait un bus à Bordeaux en direction de l’Espagne. Ce livreur de Uber Eats est soupçonné d’avoir violé une femme de 22 ans à qui il avait livré un repas.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Un livreur de la société Uber Eats – le service de livraison de repas du géant américain Uber – soupçonné de viol à Paris début août, a été interpellé le 12 août à Bordeaux. Bangladais en situation irrégulière, l’homme âgé de 26 ans tentait de fuir la justice française en rejoignant l’Espagne, selon les informations du Parisien.

Le clandestin est soupçonné d’avoir violé dans la nuit du 5 au 6 août une jeune femme à qui il venait livrer un repas. Celle-ci a déclaré que le suspect s’était introduit chez elle lors de la livraison de sa commande, et l’avait violée alors qu’elle venait de prendre des somnifères, selon une source proche du dossier.

Le parquet de Paris a, dans la foulée, ouvert une enquête pour viol.

«Les faits rapportés sont effroyables et nous les prenons avec d’autant plus de sérieux et gravité que nous sommes engagés sur la cause des violences sexuelles et sexistes et menons des actions pour lutter contre ce fléau», avait pour sa part réagi un porte-parole d’Uber, affirmant : «Nous travaillons avec les forces de l’ordre et leur avons fourni toutes les informations dont nous disposons pour avancer dans leur enquête.»

A 3h du matin le 6 août, la jeune femme âgée de 22 ans a commandé de la nourriture via cette application téléphonique depuis son logement du XVIIIe arrondissement de Paris. Selon le récit du Parisien, le livreur est monté au sixième étage de son immeuble avant de sonner à la porte. Groggy, à moitié endormie après avoir absorbé un somnifère, la jeune femme lui ouvre. L’agresseur se serait alors rendu compte de son état de faiblesse avant d’entrer dans l’appartement, de la violer, et de prendre la fuite. Il a été identifié grâce à son empreinte génétique laissée sur un gant. Pas peu fier de son méfait, le clandestin bangladais avait montré à son entourage la photo de la victime «comme un trophée». Il a été placé en garde à vue dans les locaux de la police et il devrait être déféré au palais de justice de Paris le 13 août afin d’y être mis en examen pour viol.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, suivez notre fil Twitter, puis retweetez-nous. C’est ainsi que les idées que vous défendez circulerons !

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz