Quantcast
FLASH
[19/09/2019] USA : le nombre de maladies et accidents dus aux cigarettes électroniques atteint maintenant 530 cas  |  Des explosions ont été signalées à Damas, et la Syrie affirme avoir abattu un drone  |  [18/09/2019] Une terroriste arabe palestinienne a été tuée alors qu’elle tentait d’attaquer des soldats israéliens avec un couteau  |  [17/09/2019] Election Israël: Echantillon Rotter: Likoud; 37, Gantz: 34, Liste jointe (arabe) 11, Shas 8, Iahadut hathora 8, Yamina (Shaked Bennet) 7, Liberman : 7, Camp démocrate 4, Havoda/Gesher 4  |  Election Israël: à l’échelon national, le taux de participation est en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Premier sondage coalition « naturelle » : Likoud 57 sièges, Gantz 55 – c’est le seul sondage qui compte  |  Election Israël: Netanyahou = 33 sièges, Gantz = 34 sièges – ce qui ne dit rien puisque l’élection est une affaire de coalitions  |  Election Israël: des hackers localisés en Indonésie ont tenté de pirater les ordinateurs du parti de Liberman  |  Election Israël: Netanyahou: « nous pouvons encore gagner »  |  Ayelet Shaked: « c’est la dernière heure pour bloquer un gouvernement de gauche »  |  Election Israël: taux de participation à 20h = 63,7%, en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Taux de participation des Arabes à 20h: 63,8%  |  Election Israël: Yaïr Lapid s’adresse à des téléphones éteints pour stimuler les derniers votants  |  Election Israël: Netanyahou : « si nous perdons, il y aura distribution de bonbons à Téhéran et à Gaza »  |  Election Israël: durant un podcast, un journaliste révèle par inadvertance que les chiffres de Bleu et Blanc sont plus faibles dans les villes autour de Tel Aviv qu’au centre  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 15 août 2019

Source : Liguedefensejuive

Député-maire de Saint-Denis pendant 20 ans, l’ex-communiste a annoncé mardi son ralliement à Emmanuel Macron, avec lequel il a déjà travaillé.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

«Cela fait quand même des années qu’il n’est plus influencé ou même en échange avec le PCF!» Mardi matin, après la publication de la tribune de Patrick Braouezec annonçant son ralliement officiel à Emmanuel Macron pour la présidentielle, la direction du Parti communiste a pris ses distances avec l’ancien député et actuel président de Plaine Commune, une association communale puissante de neuf villes de Seine-Saint-Denis… Il faut dire que l’annonce de son choix a de quoi surprendre, même si le député-maire PCF réformiste de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) de 1991 à 2004 avait quitté définitivement son parti en 2010.

Dans une tribune au Monde, Braouezec vante «un choix raisonné faisant l’analyse concrète d’une situation concrète» et un soutien «sans illusion, mais porteur de perspectives». Son choix est le fruit de deux échecs, celui d’une candidature commune de la gauche, et celui plus tard, d’un accord entre Benoît Hamon, candidat PS et Jean-Luc Mélenchon, candidat de la France Insoumise. «Président de Plaine Commune, territoire populaire, explique-t-il, je mesure les conséquences dramatiques d’un second tour droite extrême – extrême droite pour la majorité de la population de ce territoire. J’ai conscience des effets désastreux d’un tel dénouement pour l’ensemble du pays».

Sa conclusion est donc sans appel: «Comme Daniel Cohn-Bendit, je pense qu’Emmanuel Macron est le seul candidat à permettre de ne pas se retrouver devant cette situation et d’éviter que les gens subissent une politique rétrograde». Soucieux cependant que «les voix de chacune et de chacun soient entendues et trouvent au sein de l’Assemblée nationale l’écho de leurs aspirations», Patrick Braouezec appelle tout de même à voter PCF ou Front de gauche aux législatives de juin… L’élu le reconnaît, sa position «est sans doute symptomatique de ce monde actuel décrit par Edgar Morin: “Un monde contradictoire, complexe et incertain”».

Les deux hommes ont déjà travaillé ensemble

S’il apparaît curieux, le choix politique de Braouezec s’explique aussi en partie par la réalité du terrain de Plaine Commune. Un vaste territoire en plein développement économique dans le cadre du Grand Paris… Les liens entre Patrick Braouezec et Emmanuel Macron datent ainsi de son passage au ministère de l’Économie. Au moins un tête-à-tête à Bercy est d’ailleurs inscrit à l’agenda du ministre le 18 décembre 2015. Début 2016, Macron donne le feu vert à un projet d’expérimentation territoriale pour Plaine Commune, lancé au printemps précédant par Patrick Braouezec avec le philosophe Bernard Stiegler. Ce projet de longue haleine a pour objectif «d’anticiper les transformations liées aux nouvelles technologies sur les questions relatives à l’avenir du travail, de l’économie contributive, de l’urbanisation, de l’éducation et de la recherche», selon l’association France Urbaine. En mai 2016, Braouezec est officiellement envoyé en mission sur ce projet par Emmanuel Macron. Un projet aujourd’hui soutenu à hauteur de 180 000 euros par le secrétariat d’État à l’Enseignement supérieur et à la Recherche. En Seine-Saint-Denis, les liens entre Macron et Braouezec sont de notoriété publique. Des mauvaises langues du Front de gauche, ou même des soutiens socialistes de Benoît Hamon, assurent que Patrick Braouezec avait déjà des ambitions ministérielles lors des précédents remaniements.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz