Quantcast
FLASH
[15/10/2019] Les kurdes auraient repris la ville frontalière de Ras al-Ayn /Sari Kani aux milices soutenues par la Turquie  |  4 terroristes palestiniens recherchés ont été arrêtés dans la nuit en Judée juive colonisée par les arabes sous le nom de Cisjordanie  |  [14/10/2019] Kais Saied élu président de Tunisie avec 72.71%  |  [12/10/2019] Au moins 4 morts et 3 blessés dans une fusillade à New York  |  4 morts, nombreux blessés dans une fusillade à Brooklyn  |  Attentat par fusillade en Samarie illégalement colonisée par les Palestiniebs : des terroristes musulmans ont ouvert le feu à partir d’un véhicule – Pas de blessés  |  [11/10/2019] Attaque au couteau près du Capitol à Washington  |  Une explosion s’est produite ce matin (vendredi) sur un pétrolier iranien dans la mer Rouge, près de la ville portuaire de Djedda, en Arabie saoudite. L’Iran parle de 2 tirs de missiles  |  [09/10/2019] Le préfet de police de Paris porte plainte pour « apologie du terrorisme » après que des commissariats franciliens ont reçu des appels avec des chants islamistes de vidéos de propagande de Daesh  |  Allemagne-Fusillade: Au moins 2 morts à Halle dans ce qui paraît être un attentat #antisémite  |  [07/10/2019] Avant la visite programmée du président Trump, le syndicat de la police du Minnesota imprime un T-shirt « les flics pour Trump »  |  Les socialistes au pouvoir au Portugal remportent les élections mais n’obtiennent pas la majorité absolue  |  [06/10/2019] Fusillade dans le Missouri à Kansas City : 4 morts et 5 blessés  |  [05/10/2019] Tremblement de terre à San Francisco  |  Vendredi, 2 gardes protégeant une synagogue #Berlin ont arrêté un syrien qui tentait d’entrer dans le bâtiment avec un couteau  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 17 août 2019

Binyamin Netanyahou et le gouvernement d’Israël ont donc interdit l’entrée en Israël de Rashida Tlaib et Ilhan Omar. C’est une décision pleinement légitime.

Une meilleure décision encore à mes yeux aurait été de les laisser sortir des Etats-Unis, de leur refuser l’entrée en Israël, et de les déchoir de la nationalité américaine pendant qu’elles étaient hors des Etats-Unis de façon à ce que leur départ soit un aller simple. Rashida Tlaib aurait pu se rendre auprès de ses amis tueurs de Juifs du Hamas qu’elle aime tant. Ilhan Omar, elle, aurait pu retrouver son pays natal et rejoindre le Harakat al-Shabaab al-Mujahideen, le groupe islamique somalien bien connu.

Je rêve, je sais.

Rashida Tlaib et Ilhan Omar ne peuvent être déchues si aisément de leur nationalité américaine, et elles sont membres de la Chambre des représentants, élues de deux circonscriptions qui comptent de nombreux musulmans. Elles montrent que lorsque des électeurs musulmans américains votent pour des musulmanes, celles-ci sont porteuses de fangeux penchants. Elles montrent aussi que le Parti Démocrate américain est devenu un parti nauséabond.  

Et ce doit être dit : elles sont ce qu’elles sont. Des antisémites. Des soutiens de groupes terroristes islamiques qui commettent des attentats et assassinent. Des Juifs. Parce qu’ils sont juifs. Elles ont des sympathies affichées pour les Frères Musulmans et pour Louis Farrakhan, l’homme qui a qualifié voici quelques mois les Juifs de “termites”. Elles sont imprégnées de haine envers les Etats-Unis qui leur ont pourtant donné des opportunités qu’elles n’auraient pu avoir nulle part ailleurs sur la planète.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Que des électeurs musulmans votent pour elles montre qu’il y a un sérieux problème d’intégration chez de nombreux musulmans aux Etats-Unis et montre aussi que l’antisémitisme musulman est bien vivant parmi eux. Que d’autres électeurs, de gauche, votent aussi pour elles montre que la gauche américaine est désormais ouverte à l’antisémitisme musulman, très ouverte.

Que le Parti Démocrate accepte ces deux femmes en son sein sans les condamner et les exclure montre que le Parti Démocrate est lui-même très ouvert à l’antisémitisme musulman, et songer que nombre de Juifs américains continuent à voter pour un parti très ouvert à l’antisémitisme musulman donne la nausée.

Que Binyamin Netanyahou et le gouvernement israélien leur ait interdit l’entrée en Israël est non seulement légitime, mais salubre. Infiniment salubre. Binyamin Netanyahou et le gouvernement israélien ont invoqué pour justifier l’interdiction que ces deux femmes soutiennent le mouvement Boycott Désinvestissement Sanction est très bien, mais il aurait été possible d’invoquer à leur sujet bien pire et bien davantage. Lire les déclarations de ces deux femmes depuis des mois montre qu’elles n’ont pas leur place en Israël.

Elles ne voulaient de toute façon pas se rendre en Israël, mais en “Palestine”. Un pays qui n’existe pas et qui n’existera jamais. Elles n’ont pas pu se rendre dans un pays qui n’existe pas. C’est cohérent. Nul ne peut se rendre dans un pays qui n’existe pas.

Elles voulaient aller sur le Mont du Temple et y inciter au meurtre et à l’émeute. Il y a déjà bien assez de musulmans qui incitent au meurtre et à l’émeute sur le Mont du Temple.

Tout pays a le droit de refuser l’entrée sur son sol de gens qui y viennent avec des intentions hostiles. Les Etats-Unis le font. Des pays d’Europe le font aussi. Le rôle essentiel d’un gouvernement est de veiller sur la sécurité du pays dont il est le gouvernement et sur la sécurité du peuple habitant le pays.

Les Démocrates américains disent que c’est une “insulte” au Congrès des Etats-Unis d’avoir refusé l’entrée de ces deux femmes en Israël. On doit répondre que c’est une insulte au Congrès des Etats-Unis et aux Etats-Unis eux-mêmes, pays que j’aime et où j’ai choisi de vivre, de compter en son sein ces deux femmes, et si ces deux femmes sont au Congrès, c’est la faute des Démocrates américains.

La presse de gauche américaine et la presse française dans son ensemble disent qu’Israël a “refusé l’entrée à deux membres du Congrès”. Une description exacte impliquerait de dire qu’Israël a refusé l’entrée à deux djihadistes antisémites. Le djihad se mène par le terrorisme et le meurtre. Il se mène aussi par les incitations au terrorisme et au meurtre.

Faut-il le préciser ? Sans doute. La décision de Binyamin Netanyahou et du gouvernement israélien a été prise souverainement.

Lire que la décision a été prise sous la pression de Donald Trump est diffamatoire, mais c’est habituel sous la plume de nombreux journalistes, et cela leur permet de s’en prendre à Trump et à Israël en une seule phrase. Une joie intense pour eux sans doute.

Binyamin Netanyahou et le gouvernement israélien ont envisagé de laisser entrer deux djihadistes antisémites en Israël, puis ont réfléchi davantage et discerné que laisser entrer deux djihadistes antisémites en Israël n’était pas une bonne décision.

Donald Trump a dit que ces deux femmes étaient ennemies d’Israël et des Juifs. Ces mots sont exacts. Que dans la presse française on l’incrimine pour avoir dit cela et qu’on cite à l’appui de l’incrimination des complices de tueurs de Juifs tels Hanan Ashrawi est accablant pour la presse française.

Que l’AIPAC, censé soutenir Israël aux Etats-Unis, ait publié un communiqué disant, je cite, “Tout membre du Congrès devrait être en mesure de se rendre chez notre allié démocratique Israël pour le découvrir en personne” est une honte. L’AIPAC sait parfaitement que deux djihadistes antisémites ne se rendent pas en Israël pour un voyage de découverte, et l’AIPAC ne se conduit pas en allié d’Israël en publiant ce genre de communiqué, mais en ennemi d’Israël. Nul n’ignore les penchants démocrates de l’AIPAC, mais à force de pencher du côté démocrate dans le contexte présent, on devient l’allié de gens dont on prétend combattre les idées.  

Rashida Tlaib et Ilhan Omar font partie de ce qu’on appelle aux Etats-Unis le Jihad Squad, le groupe de combat pour le djihad. Il est pour le moins étonnant que l’AIPAC soutienne des membres du Jihad Squad.

Rashida Tlaib ayant énoncé l’intention de voir sa grand-mère, elle avait finalement reçu l’autorisation d’entrer en Israël pour ce but spécifique. Mais lorsqu’elle a compris qu’elle n’aurait pas la possibilité de cracher sur les Juifs pendant son séjour, elle a renoncé, disant qu’elle ne voulait pas se soumettre à des “conditions oppressives et racistes”. On peut la comprendre : c’est très oppressif de haïr les Juifs et de ne pouvoir l’exprimer, et c’est très raciste de demander à une antisémite de ne pas hurler : ”A mort les Juifs”. Pauvre Rashida Tlaib ! Comme elle doit être frustrée ! C’est le mouton que la grand-mère avait promis d’égorger quand Rashida Tlaib serait arrivée qui doit être content. L’antisémitisme virulent de Rashida Tlaib lui a provisoirement sauvé la vie.   

Les journalistes français qui sont tristes face à l’impossibilité pour Rashida Tlaib de pouvoir crier “A mort les Juifs” en Israël et qui eux aussi trouvent cela raciste n’ont pas de meilleures notions de géographie qu’Ilhan Omar et Rashida Tlaib : elles pensaient se rendre en Palestine. Eux pensent que la grand-mère de Rashida Tlaib vit en : ”Cisjordanie occupée”. La Cisjordanie occupée n’existe pas davantage que l’Etat de Palestine. La grand-mère de Rashida Tlaib vit en Judée-Samarie. Si Rashida Tlaib, sans doute aussi ignorante qu’un journaliste français, avait voulu prendre un taxi et demander la direction de la Cisjordanie occupée, elle ne serait pas arrivée à destination. Peut-être a-t-elle compris qu’après tout, elle se serait perdue dans ses fantasmes bileux et n’aurait jamais revu sa grand-mère. Elle va se consoler en rentrant chez elle dans le Michigan. Elle trouvera un Juif américain à insulter. Il dira qu’il vote démocrate quand même. Et elle fera des rêves répugnants comme à son habitude.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz