Quantcast
FLASH
[20/09/2019] Le maire communiste de New York Bill de Blasion, qui a défiguré New York, abandonne la course à la présidence – il était à zéro % !  |  Un juge californien retoque une loi qui voulait obliger #Trump à présenter ses déclarations d’impôts pour entrer en lice aux élections primaires de Californie en 2020  |  [19/09/2019] USA : le nombre de maladies et accidents dus aux cigarettes électroniques atteint maintenant 530 cas  |  Des explosions ont été signalées à Damas, et la Syrie affirme avoir abattu un drone  |  [18/09/2019] Une terroriste arabe palestinienne a été tuée alors qu’elle tentait d’attaquer des soldats israéliens avec un couteau  |  [17/09/2019] Election Israël: Echantillon Rotter: Likoud; 37, Gantz: 34, Liste jointe (arabe) 11, Shas 8, Iahadut hathora 8, Yamina (Shaked Bennet) 7, Liberman : 7, Camp démocrate 4, Havoda/Gesher 4  |  Election Israël: à l’échelon national, le taux de participation est en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Premier sondage coalition « naturelle » : Likoud 57 sièges, Gantz 55 – c’est le seul sondage qui compte  |  Election Israël: Netanyahou = 33 sièges, Gantz = 34 sièges – ce qui ne dit rien puisque l’élection est une affaire de coalitions  |  Election Israël: des hackers localisés en Indonésie ont tenté de pirater les ordinateurs du parti de Liberman  |  Election Israël: Netanyahou: « nous pouvons encore gagner »  |  Ayelet Shaked: « c’est la dernière heure pour bloquer un gouvernement de gauche »  |  Election Israël: taux de participation à 20h = 63,7%, en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Taux de participation des Arabes à 20h: 63,8%  |  Election Israël: Yaïr Lapid s’adresse à des téléphones éteints pour stimuler les derniers votants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 18 août 2019

Le désespoir tragique des médias sous nos yeux : lorsque les salles des meetings politiques de Trump sont pleines à craquer, les médias se taisent. Lorsqu’ils discernent quelques sièges vides, ils se déchaînent en articles moqueurs.

Il y a aussi ceci : certains dans la vie voient toujours leur verre à moitié vide quand d’autres le voient à moitié plein. Il existe maintenant cette catégorie nouvelle, les journalistes : lorsqu’ils voient un verre plein qui ne devrait pas l’être, ils font un gros plan sur la goutte qui ne l’a pas fait déborder, et invitent des experts pour expliquer qu’il restait de la place dans le verre.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Si dans une salle qui peut contenir 11 000 personnes, un journaliste aperçoit quelques dizaines de sièges vides, il en fait un gros plan et montre les images au journal télévisé du soir. C’est ce qui vient de se produire à Manchester dans le New Hampshire.

Premier round

Après le meeting, le président a publié une série de tweets disant que le stade couvert où il tenait meeting dans le New Hampshire était plein à craquer.

Super moment dans le New Hampshire hier soir. Le nombre de présents était au maximum, totalement plein, avec des milliers de personnes qui ont rempli le parterre dès le début. Des milliers d’autres à l’extérieur qui n’étaient pas autorisés par le code [la capacité maximum autorisée]. L’énergie était vraiment géniale à voir. Nous gagnerons le New Hampshire en 2020 !

Puis le président a publié une photo de la foule de sympathisants massés à l’extérieur parce que la capacité maximum de la salle était atteinte :

Record d’Elton John battu !

Et comme il ne laisse jamais passer une occasion pour provoquer les petits journalistes frustrés de sa popularité, il en rajoute une dernière couche :

Bonne nouvelle ! Ce soir, nous avons battu le record d’assistance de tous les temps détenu par Elton John au #SNHUArena à Manchester, New Hampshire !

Contre-offensive

C’était la goutte qui faisait déborder le vase. Le grand, le magnifique, le héros Elton John battu par l’horrible Trump.

Rapidement, un gauchiste frustré (pléonasme) a déniché une vidéo, sur laquelle la presse s’est jetée, montrant quelques sièges vides derrière Trump.

Du tac au tac, le président a réagi, comme à son habitude.

La plus grande foule de TOUS LES TEMPS, selon les responsables d’Arena. Des milliers de personnes dehors ont essayé d’entrer. L’endroit était bondé ! Les Démocrates d’extrême gauche et leurs partenaires, les canards boiteux médiatiques, ont dit que la salle était vide. Regardez les photos. Fake News. Ennemis du peuple !

Mais les médias ne lâchent jamais prise. Ils se moquèrent, images de sièges vides à l’appui, de la prétentieuse réclamation de Trump qu’il avait dépassé l’audience d’Elton John.

The Hill, quotidien de Washington, donc de gauche, mais plutôt du côté sérieux, publia un article entier pour parler des quelques sièges vides et du hashtag #EmptySeatMAGATour qui leur sont consacrés ! Sauf que l’article « oublia » totalement de parler de la foule massée dehors, et du parterre du stadium, bourré de monde debout.

Une journaliste, Helen Kennedy, en cœur avec la profession, lança même, dans un tweet :

LOL : vous avez coupé la partie haute, qui était à moitié vide »

Confirmation officielle

Hélas, David Martosko, un journaliste britannique correspondant aux Etats-Unis pour le Daily Mail, fit le travail d’enquête que les médias de gauche refusent de faire par peur que la réalité contredise leur baratin.

Il interrogea le responsable de la sécurité et incendie – qui tient un décompte exact du nombre de personnes présentes afin de faire respecter la capacité maximum autorisée.

Le gros titre de son article dit : « Désolé Elton John, votre record a été battu ».

Et dans le corps de l’article, on peut lire ceci :

Le commissaire adjoint des incendies de Manchester, Mitchell Cady, a déclaré au DailyMail.com que Trump avait raison et que la foule était d’un peu plus de 11 500 personnes

Le commissaire adjoint des incendies de Manchester, Mitchell Cady, a déclaré que la foule de Trump à l’intérieur de l’arène était d’un peu plus de 11 500 personnes.

L’aréna de la SNHU peut accueillir 11 770 personnes pour des concerts, de sorte que même avec quelques places vides, il est toujours possible d’atteindre le nombre indiqué.

M. Cady a ajouté que près de 8 000 personnes se trouvaient à l’extérieur de l’aréna dans une zone de débordement, ce qui porte le total à près de 19 500 personnes pour cet événement.

Le service d’incendie de Manchester a confirmé que les chiffres rapportés sont exacts.


Les médias ont essayé de se moquer du Président Trump à cause des centaines de sièges vides, mais beaucoup de gens se sont déplacés vers la zone réservée aux places debout.

Elton John avait le record précédent de 11 300 personnes à son concert.

Le président Trump en avait 11 500 pour son rallye et il avait autre chose qu’Elton ne pouvait égaler. Il a eu un débordement de 8 000 personnes.

700 personnes pour E. Warren, 30 pour Joe Biden

Les deux candidats Démocrates en tête des sondages ne font pas la une des médias au sujet de quelques dizaines de sièges vides. En fait, aucun média ne compte la « foule » qui assiste aux meetings politiques des candidats qu’ils travaillent à faire élire. Helen Kennedy ne publie jamais de tweet pour dénoncer le fait que les photos des réunions politiques des candidats Démocrates sont toujours prises en gros plans pour cacher le vide autour d’eux. Cette réalité est désastreuse.

Le Daily Mail aura été le seul assez courageux pour le dire :

Mais, la semaine dernière, les médias se sont vantés qu’Elizabeth Warren avait une foule comble. Combien y en avait-il ? 700, ce qui est encore mieux que les 30 personnes que Joe Biden a réussi à attirer.

C’est une répétition de 2016, où les médias ont dit que Trump n’avait aucun soutien. Il a aussi gagné à l’époque.

Le président Trump a envoyé plusieurs tweets vendredi soir, repoussant les « fausses nouvelles » selon lesquelles il s’était adressé à une arène vide lors d’un rassemblement électoral à Manchester, New Hampshire, jeudi.

Des photos montrant des sièges vides derrière Trump et au niveau supérieur du SNHU Arena ont été utilisées par des militants gauchistes et les médias pour promouvoir le hashtag #EmptySeatMAGATour sur Twitter.

Les activistes et les médias ont ignoré les milliers de supporters de Trump à l’extérieur de l’arène qui ont regardé de l’extérieur parce qu’ils n’avaient pas été autorisés à entrer après que les autorités eurent fermé les portes. Des militants ont faussement prétendu qu’une campagne visant à réserver des billets et à ne pas se présenter au rassemblement avait réussi, mais les responsables impliqués dans le rassemblement ont déclaré qu’il y avait une foule record à l’intérieur, peu importe les places vides.

Le Daily Mail a rapporté plus tôt vendredi que le prévôt adjoint des incendies de Manchester a déclaré que la foule de Trump était de 11 500 personnes, avec peut-être un peu plus, tandis qu’un responsable de l’aréna a déclaré au Mail que les sièges vides sur le pont supérieur étaient occupés par des gens qui remplissaient le parterre.

Le commissaire adjoint des incendies de Manchester, Mitchell Cady, a déclaré à DailyMail.com que Trump avait raison – que sa foule comptait  » un peu plus de 11 500 personnes « .

Qualifiant le tweet du président de  » sujet de discussion « , M. Cady a révélé que  » le personnel de l’aréna a dit qu’Elton John se trouvait à environ 11 300  » en avril 2004.

M. Cady a également déclaré que son bureau estimait qu’au moins 8 000 personnes se tenaient à l’extérieur de l’aréna dans une zone de foule débordante, regardant le rassemblement sur des écrans de télévision géants.

…Un fonctionnaire de la SNHU Arena qui a refusé d’être nommé, a dit : « Vous n’allez pas m’impliquer dans tous ces combats politiques », et a déclaré que les sièges vides étaient ceux des gens qui se sont entassés debout dans la tribune de l’Arena.

Les gens de Trump voulaient que le prévôt des incendies laisse entrer plus de gens et, à un moment donné, ils ont dit non », a dit le fonctionnaire. Mais il y en avait des tonnes et des tonnes de plus dehors. Ce n’est pas comme s’ils ne pouvaient pas remplir l’endroit.

Conclusion

A quoi sert tout cela ? Pourquoi ce combat d’apothicaire sur le nombre de sièges vides d’un meeting politique à plus d’un an de l’élection ? Parce que les médias veulent détruire Trump. Ils ne veulent pas qu’il soit réélu. Ils sont prêts à tous les mensonges, toutes les calomnies, et aucune n’est trop petite ou trop superficielle pour donner à croire au grand public peu informé que les réunions politiques du président sont désertées.

Les médias, agissant ainsi, sont bien les ennemis du peuple. Ils font obstacle au processus démocratique et trichent pour fausser le libre choix des gens. Ils tentent d’influencer les gens dans une direction qui est celle qu’eux ont choisie – essentiellement à gauche, parce qu’ils se considèrent comme les garants de la civilisation, les protecteurs de la société contre les mauvaises décisions du peuple. Ils se placent au-dessus du peuple, et accusent Trump d’être un dictateur en puissance.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz