Quantcast
FLASH
[21/11/2019] Israeli AG a décidé : Le Premier ministre israélien Netanyahou sera inculpé de corruption dans l’affaire 4000 et d’abus de confiance dans les affaires 1000 et 2000  |  Les forces de sécurité israéliennes ont arrêté le gouverneur de l’Autorité palestinienne de Jérusalem, Adnan Ghaith, après avoir effectué un raid à son domicile dans le quartier Silwan de Jérusalem  |  [20/11/2019] #Israël a encore bombardé des sites de caches d’armes en Syrie appartenant aux Iraniens, et arrêté 4 missiles tirés depuis la #Syrie  |  [18/11/2019] Horrible nouvelle – La majorité des Américains ne veut pas de destitution, 76 % ne font pas confiance aux démocrates et croient que les médias font pression pour la destitution  |  [17/11/2019] La zone verte fortifiée de Bagdad, qui abrite des ambassades et des bâtiments gouvernementaux, a été touchée par une roquette. Pas de victime  |  Deux croix gammées ont été découvertes dans les toilettes d’une école du Maryland  |  Tout va mieux avec Macron : 7 Français sur 10 préfèrent avoir froid plutôt qu’allumer le chauffage  |  Netanyahou dimanche matin « Notre politique de sécurité n’a pas changé, pas même légèrement. Nous avons gardé toute notre liberté d’action et nous porterons atteinte à ceux qui veulent nous atteindre”  |  [16/11/2019] C’est reparti. Les foules de Téhéran crient « Mort au Dictateur » et « Reza Shah repose en paix. »  |  Syrie : Une grosse explosion frappe un terminal de bus à Al-Bab sous contrôle turc. 10 civils auraient été tués, milices Kurdes soupçonnés  |  Regime répressif de Macron contre les Gilets Jaunes : 24 interpellations et plus de 2000 contrôles avant la manif de Paris  |  [15/11/2019] Cette nuit #Israël a bombardé les cibles terroristes du Jihad islamique en réponse aux dernières attaques de roquettes de #Gaza  |  [13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 19 août 2019

Source : Lemonde.co.il

Dans un entretien accordé au quotidien local Paris-Normandie, l’ancien patron du renseignement français, Yves Bonnet, a accusé les familles des victimes d’avoir rendu public le procès-verbal de son audition dans le seul but “[d’]attaquer l’Etat et réclamer des indemnités”. Des propos douteux d’autant que le caractère antisémite de l’attentat est reconnu officiellement.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Alors que le journaliste lui demande “quel intérêt” de sortir ce document, l’ancien chef de la DST déclare : “Mais pour pouvoir attaquer l’État et que les familles des victimes puissent réclamer des indemnités. Ce n’est pas joli-joli de la part des avocats et de vos confrères”.

Yves Bonnet n’étant plus à une révélation près, il affirme dans cette interview que l’administration pénitentiaire, qui dépend directement du Ministère de la Justice, a elle-même autorisé la visite de terroristes proches du commando de la rue des Rosiers à des terroristes emprisonnés à la prison de Muret.

“Le message a été passé que, oui, ils pouvaient venir en France pour cette visite à la prison de Muret. Je trouve que le prix à payer n’était pas très cher pour faire en sorte que notre pays soit en sécurité, ce qui a toujours été notre priorité. Et, n’oubliez pas que s’ils ont pu entrer dans la prison, c’est aussi parce qu’ils ont eu l’autorisation de l’administration pénitentiaire. Administration qui dépend d’un ministère…”, explique t-il.

Suite à cette révélation, Yohann Taïeb, président du Collectif des Français victimes du terrorisme palestinien (CFVTP), très impliqué dans le dossier, a appelé les familles des victimes de l’attentat à demander l’audition de Robert Badinter.

L’ancien patron du renseignement français, Yves Bonnet, a reconnu en janvier dernier devant un juge avoir négocié un accord avec le groupe responsable de la tuerie 37 ans après l’attentat de la rue des Rosiers à Paris, a révélé jeudi soir Le Parisien.

“On a passé une sorte de deal verbal en leur disant : Je ne veux plus d’attentat sur le sol français et en contrepartie, je vous laisse venir en France, je vous garantis qu’il ne vous arrivera rien”, a-t-il déclaré devant le magistrat en charge de l’enquête lors de son audition.

En novembre dernier, l’ex chef de la DST avait révélé cet accord lors d’un documentaire de France 2 sur le terrorisme en France.

Le député Meyer Habib, avait qualifié de “scandale d’Etat” les révélations de M. Bonnet, et ce dans l’indifférence totale des organisations juives, dont le CRIF.

Le 9 août 1982, une grenade avait été jetée dans le restaurant de Jo Goldenberg, explosant au milieu d’une cinquantaine de clients. Deux tueurs étaient ensuite entrés, ouvrant le feu.

Plusieurs dizaines de personnes ont participé vendredi à une cérémonie en hommage aux victimes de l’attentat.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous. C’est entièrement gratuit.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz