Quantcast
FLASH
[17/09/2019] Election Israël: Echantillon Rotter: Likoud; 37, Gantz: 34, Liste jointe (arabe) 11, Shas 8, Iahadut hathora 8, Yamina (Shaked Bennet) 7, Liberman : 7, Camp démocrate 4, Havoda/Gesher 4  |  Election Israël: à l’échelon national, le taux de participation est en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Premier sondage coalition « naturelle » : Likoud 57 sièges, Gantz 55 – c’est le seul sondage qui compte  |  Election Israël: Netanyahou = 33 sièges, Gantz = 34 sièges – ce qui ne dit rien puisque l’élection est une affaire de coalitions  |  Election Israël: des hackers localisés en Indonésie ont tenté de pirater les ordinateurs du parti de Liberman  |  Election Israël: Netanyahou: « nous pouvons encore gagner »  |  Ayelet Shaked: « c’est la dernière heure pour bloquer un gouvernement de gauche »  |  Election Israël: taux de participation à 20h = 63,7%, en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Taux de participation des Arabes à 20h: 63,8%  |  Election Israël: Yaïr Lapid s’adresse à des téléphones éteints pour stimuler les derniers votants  |  Election Israël: Netanyahou : « si nous perdons, il y aura distribution de bonbons à Téhéran et à Gaza »  |  Election Israël: durant un podcast, un journaliste révèle par inadvertance que les chiffres de Bleu et Blanc sont plus faibles dans les villes autour de Tel Aviv qu’au centre  |  Election Israël: A Hadera, des activistes d’Israel Beitenou (Liberman) attrapés en vidéo offrant 500 shekels pour un vote  |  Election Israël: si le taux de participation arabe est élevé, et le taux de participation en Judée Samarie est faible, on est parti pour des mauvaises surprises  |  Election Israël: Le taux de participation en Judée Samarie serait faible  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 19 août 2019

Rashida Tlaib, c’est l’élue Démocrate antisémite qui s’est vue refuser l’entrée en Israël par Benjamin Netanyahu.

Tandis que les journalistes emploient toutes les ruses et mensonges pour discréditer Israël, c’est en réalité Tlaib qui s’est fait pourrir par ceux qui la soutiennent.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Petit retour en arrière

1 La semaine dernière, Ilhan Omar et Rashida Tlaib, deux élues Démocrates antisémites, ont annoncé leur intention de se rendre en Israël. Une organisation néo-nazie finançait une partie de leur séjour.

  • Leur voyage en Israël prit cependant une intéressante tournure lorsque l’État juif déclara qu’il ne permettrait pas à ces deux saloperies d’entrer dans le pays.
  • Une tempête dans un verre d’eau fut alors déclenchée par les médias américains, immédiatement repris par les médias européens, ne voulant surtout pas rater l’occasion d’attaquer à la fois Trump, Netanyahu et Israël, en cachant soigneusement la dimension antisémite des deux élues Démocrates.
  • Elles qui appellent au boycott et à la destruction de l’Etat juif étaient boycottées à leur tour. Scandale ! Pour les militants, les juifs n’ont pas le droit d’employer leurs méthodes.
  • A ce moment, les pseudos pro-palestiniens se sont déchaînés contre Israël – je vous laisse imaginer quels mots ils ont employés : apartheid, discrimination, Etat totalitaire, violation des droits de l’homme, espacés par les insultes qui font la marque de fabrique des tolérants humanistes.

2 Puis Israël a assoupli sa position envers Tlaib pour raison humanitaire, afin de lui permettre d’aller rendre visite à sa grand-mère âgée de 90 ans qui vit à Jérusalem.

  • A ce moment, Tlaib a déclaré par écrit à Israël qu’elle voulait rendre visite à sa grand-mère et qu’elle ne politiserait pas sa visite.
  • Mais sur Twitter, les pseudos pro-palestiniens se sont révoltés contre Tlaib : elle avait vendu la cause pour donner la priorité à sa grand-mère. Elle avait renoncé à traîner Israël dans la boue afin de faire passer ses propres sentiments avant la politique. Cela, les médias ne l’ont pas rapporté. Sauf le NYT, suite à l’erreur d’un stagiaire honnête du mois d’août.
  • Puis Tlaib a changé d’avis. Maintenant qu’Israël l’autorise à se rendre en Israël pour aller voir sa grand-mère, la grand-mère elle s’en fout. Elle préfère ne plus jamais revoir sa grand-mère bien-aimée plutôt que d’accepter de lui rendre visite sans avoir le droit de dire qu’Israël est un État d’apartheid maléfique.
  • Donc elle dit au monde entier qu’il est plus important que le monde déteste Israël plutôt qu’une visite à sa vieille grand-mère pour la dernière fois.
  • Elle montre aussi que leur haine d’Israël les consume au point qu’elle dévore leur propre famille (les amis d’Israël qui observent régulièrement cette haine ne doivent jamais oublier que la souffrance est de l’autre bord).

Réactions furieuses rapportées par le NYT, puis supprimées

Initialement, l’article du NYT disait :

« Une tempête de critiques palestiniennes s’est déchaînée sur les médias sociaux et a dénoncé Tlaib pour avoir vendu la cause [palestinienne] en échange d’une visite à sa grand-mère, et quelques heures après avoir obtenu l’approbation d’Israël, pour avoir annoncé qu’elle ne viendrait finalement pas ».

Et cela, il ne fallait pas que le public l’apprenne – Tlaib est une héroïne de l’extrême gauche, une icône, une déesse de la résistance – personne ne doit savoir qu’elle est taillée en pièces par ses fans.

Génie politique de Trump

Dans les films de westerns, lorsqu’un convoi est attaqué par les indiens, les chariots forment rapidement un cercle pour se protéger les uns les autres. Cela a donné naissance à une expression : « Circle The Wagons », un concept traditionnellement employé par le parti Démocrate : dès que l’un des leurs est attaqué, l’ensemble du parti « forme un cercle de protection ». Trump l’a parfaitement intégré, et il savait qu’en attaquant Ilhan Omar et Rashida Tlaib, les Démocrates adopteraient leur réflexe habituel : les protéger. Et ils sont tombés dans le piège tendu par Trump.

En les protégeant, c’est l’ensemble du parti Démocrate qui maintenant est associé avec les deux antisémites par la manœuvre de Trump, et il aura beaucoup de mal à s’en départir, car elles ne s’arrêteront pas là. Leur haine d’Israël – 80% des Américains aiment Israël – c’est celle qui colle à la peau des Démocrates. Leur antisémitisme aussi, tout comme leur haine de l’Amérique.

Trump vient d’ailleurs d’enfoncer encore le clou, dans un tweet :

Les Démocrates de la Chambre veulent prendre des mesures contre Israël parce qu’il se bat contre deux (peut-être quatre) personnes qui ont dit des choses inconcevables à son sujet, et contre le peuple israélien. Les Démocrates ont un tel mépris pour Israël ! Que s’est-il passé ? AOC [Alexandria Occasio-Cortez) plus 4 est le nouveau visage du Parti Démocrate !

https://twitter.com/realDonaldTrump/status/1163209779533287424?s=20

Bien joué monsieur le président ! Personne n’avait avant vous réussi à exposer la gauche pour ce qu’elle est. Pourvu que ça dure après la fin de votre second mandat !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz