Quantcast
Publié par Gaia - Dreuz le 22 août 2019

Source : I24news

Il a été le conseiller de l’ancien chef de l’Organisation de libération de la Palestine, Yasser Arafat

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La famille de Nabil Shaath, un homme politique palestinien, a accusé mercredi les autorités égyptiennes d’avoir arrêté le fils de ce dernier en juillet.

« Ramy (Shaath) a été arrêté le 5 juillet à 00h45 (heure locale), à son domicile du Caire », a écrit la famille Shaath sur Facebook, précisant qu’une « douzaine d’agents de sécurité lourdement armés ont pris d’assaut et fouillé sa résidence sans présenter aucun document légal ». 

Fils d’un ancien Premier ministre de l’Autorité palestinienne par intérim et négociateur des accords d’Oslo avec Israël, Ramy Shaath, 48 ans, a été conseiller de l’ancien chef de l’Organisation de libération de la Palestine, Yasser Arafat. 

Résidant en Egypte depuis 1977, il possède la nationalité égyptienne.

Son arrestation a eu lieu dix jours après un coup de filet des autorités égyptiennes contre 19 entreprises accusées d’appartenir aux Frères musulmans, confrérie considérée par Le Caire comme « terroriste », et de financer un « complot contre l’Etat et ses institutions ».

Parmi les personnes arrêtées, figure également Zyad el-Elaimy, un militant laïc et ancien parlementaire. 

Après avoir disparu pendant 36 heures, Ramy Shaath est apparu devant le Parquet de la Sûreté de l’Etat et a été accusé d’assistance à « un groupe terroriste » lié à ce complot, a affirmé sa famille. 

Il est le coordinateur en Egypte du mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions).

Récemment, il avait dénoncé l’envoi par Le Caire d’un responsable à la conférence de Bahreïn où les Etats-Unis ont présenté le volet économique d’un plan de paix censé mettre fin au conflit israélo-palestinien.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz