Publié par Jean-Patrick Grumberg le 23 août 2019

Pour commencer, une mise au point : les experts – pas Leonardo DiCaprio ou Lemmanuelo Macron – rappellent que les incendies en Amazonie, ils sont d’origine criminelle, pas climatique. Les ONG confirment.

Mais il y a plus savoureux dans cette histoire d’incendies en Amazonie où un Emmanuel Macron tout feu tout flamme a tweeté « notre maison brûle », et accusé le président brésilien Bolsonaro d’avoir menti sur son engagement sur le climat, alors que c’est lui, Macron, qui ment aux Français et leur cache les faits.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Macron ment aux Français sur les Accords de Paris sur le climat

  • Macron cache aux Français que les deux plus gros pollueurs de la planète, la Chine et l’Inde, sont autorisés à polluer encore plus pendant 10 ans.
  • Il ne leur dit pas qu’ils vont même recevoir un gros paquet d’argent de vos impôts pour cela.
  • Macron ment encore lorsqu’il ne dévoile pas que la France ne respecte pas ses propres Accords et qu’il pollue plus qu’il s’est engagé à le faire.
  • Enfin, Macron oublie – comme c’est confortable – que l’Amérique de Trump respecte et même dépasse les objectifs de réduction de CO2, alors que Trump s’en est retiré car il les juge stupides (ils le sont -n’oubliez pas qu’ils ont été concocté par un président socialiste).

Le président français ridiculisé à l’étranger – mais surtout pas en France

Pour renforcer le fumeux argument climatique, le président tout échauffé a trouvé explosif de publier une photo des impressionnants et tragiques incendies en Amazonie – qui navrent tout le monde, l’Amazonie étant un trésor de biodiversité dans lequel se trouverait le quart des espèces mondiales.

Trop complaisants pour critiquer le pouvoir, les médias français sont restés très discrets sur la façon dont Macron s’est couvert de ridicule face au monde. Pour défendre sa cause perdue – seuls les lavés du cerveau ne voient pas que le réchauffement climatique est mis à toutes les sauces – il a diffusé une photo d’incendie en Amazonie prise par un photographe … mort en 2003 ! Il s’est en plus prodigieusement planté avec ses « 20% » : en effet, l’Amazonie, comme tout le monde le sait depuis des lustres, n’est en rien un « poumon de la planète », même le Huff Post s’est senti obligé de démentir Macron sur ce point…

Et c’est avec cette Fake news qu’il accuse Bolsonaro d’être un menteur.

Vous remarquerez à ce sujet que les journalistes, qui tous se sont jetés sur Trump et ont dénoncé un scandale diplomatique majeur lorsqu’il a affirmé que les propos de la Première ministre du Danemark étaient désobligeants, n’ont pas vu la moindre entorse aux bonnes règles de politesse et à la traditionnelle haute tenue de la France dans les instances internationales lorsque le président Macron accuse le dirigeant de la principale puissance d’Amérique du sud d’être un menteur.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz