Quantcast
FLASH
[20/11/2019] #Israël a encore bombardé des sites de caches d’armes en Syrie appartenant aux Iraniens, et arrêté 4 missiles tirés depuis la #Syrie  |  [18/11/2019] Horrible nouvelle – La majorité des Américains ne veut pas de destitution, 76 % ne font pas confiance aux démocrates et croient que les médias font pression pour la destitution  |  [17/11/2019] La zone verte fortifiée de Bagdad, qui abrite des ambassades et des bâtiments gouvernementaux, a été touchée par une roquette. Pas de victime  |  Deux croix gammées ont été découvertes dans les toilettes d’une école du Maryland  |  Tout va mieux avec Macron : 7 Français sur 10 préfèrent avoir froid plutôt qu’allumer le chauffage  |  Netanyahou dimanche matin « Notre politique de sécurité n’a pas changé, pas même légèrement. Nous avons gardé toute notre liberté d’action et nous porterons atteinte à ceux qui veulent nous atteindre”  |  [16/11/2019] C’est reparti. Les foules de Téhéran crient « Mort au Dictateur » et « Reza Shah repose en paix. »  |  Syrie : Une grosse explosion frappe un terminal de bus à Al-Bab sous contrôle turc. 10 civils auraient été tués, milices Kurdes soupçonnés  |  Regime répressif de Macron contre les Gilets Jaunes : 24 interpellations et plus de 2000 contrôles avant la manif de Paris  |  [15/11/2019] Cette nuit #Israël a bombardé les cibles terroristes du Jihad islamique en réponse aux dernières attaques de roquettes de #Gaza  |  [13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  |  #Israël : une roquette terroriste a percuté une maison d’Ashkélon, au sud du pays, lors du dernier tir de roquettes de #Gaza  |  L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 24 août 2019

Le parti Démocrate panique. Les sondages, qui donnent tous les candidats Démocrates gagnants contre Trump, ne trompent personne, et ne les rassurent pas plus.

Les journalistes font des gorges chaudes lorsqu’ils croient distinguer quelques dizaines de places vides lors d’un meeting politique de Trump qui a réuni 15 000 personnes.

En revanche, ils ne se bousculent pas sur le pont pour évoquer les 120 personnes – en tout – qui viennent assister aux réunions du candidat Démocrate en tête, Joe Biden. Au point que son directeur de campagne lui organise maintenant des réunions dans les maisons de retraite du New Hampshire…

Joe Biden déjante

Et s’agissant du directeur de campagne de Biden, il doit se ronger les ongles ces temps-ci, parce que son candidat ne se contente plus d’accumuler les gaffes, il tient des propos incohérents.

Lors de son dernier meeting public, Biden a sorti – de nulle part :

Imaginez ce qui se serait passé si – Dieu nous en garde – Barack Obama avait été assassiné après être devenu le candidat de facto. Imaginez ce qui se serait passé en Amérique…

Les Démocrates roulent encore des yeux pour tenter de comprendre ce que voulait dire, et où voulait en venir le candidat de tête… tandis que celle de son directeur de campagne a explosé.

Elisabeth Warren dérape

Warren, que Trump a surnommée Pocahontas parce qu’elle s’est inventé des origines cheyennes pour se faire admettre dans une prestigieuse université, est la seule candidate que les Démocrates les plus perspicaces croient avoir une chance de battre Trump. Ils ont déjà compris que Biden est fini et que le socialiste Bernie Sanders n’ira pas loin – l’Amérique politique est folle, mais pas assez pour se suicider.

Elle vient cependant d’en lâcher une que les journalistes ne se sont pas empressés de commenter – ils sont la voix officielle du parti Démocrate – mais que les Républicains ressortiront le moment venu.

Alors que l’ancien membre du Congrès John Delaney essayait d’encourager son parti à limiter ses ambitions – ses délires – à ce qui était « physiquement et humainement possible », et déclarait

Je pense que les Démocrates gagnent lorsqu’ils font campagne sur des solutions possibles, pas sur des promesses impossibles. Lorsque nous faisons campagne sur des choses qui peuvent marcher, et pas sur des contes de fée économiques ».

En réponse, Elisabeth Warren, cinglante, l’a publiquement désavoué d’une manière qui restera dans ma mémoire…

Je ne comprends pas pourquoi une personne s’inflige tous les soucis d’une campagne pour devenir président des Etats-Unis, juste pour parler de ce que nous pouvons réellement faire et ce que nous devrions faire.

C’est la déclaration politique la plus extraordinaire que j’ai jamais entendu, aussi loin que ma mémoire remonte.

Conclusion

Seul Biden, Warren et Sanders peuvent réunir plus de 10% des soutiens Démocrates. C’est donc maintenant une course à deux, car Biden est en train de s’enfoncer. Entre ses gaffes qui n’en sont plus, il dit beaucoup trop de choses de plus en plus étranges.

Et comme l’Amérique n’élira pas un socialiste, et que Pocahontas est cuite…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz