Quantcast
FLASH
[21/10/2019] Mieux que n’importe quel sondage : #Trump explose les records de collecte de fonds: 300 millions de dollars pour sa campagne de réélection  |  [17/10/2019] Le vice président américain annonce un cessez le feu entre kurdes et turcs  |  Tsahal a tué 2 terroristes musulmans qui ont percuté une jeep de l’armée lors d’une opération antiterroriste à Ramallah illégalement occupée par les palestiniens  |  [15/10/2019] Les kurdes auraient repris la ville frontalière de Ras al-Ayn /Sari Kani aux milices soutenues par la Turquie  |  4 terroristes palestiniens recherchés ont été arrêtés dans la nuit en Judée juive colonisée par les arabes sous le nom de Cisjordanie  |  [14/10/2019] Kais Saied élu président de Tunisie avec 72.71%  |  [12/10/2019] Au moins 4 morts et 3 blessés dans une fusillade à New York  |  4 morts, nombreux blessés dans une fusillade à Brooklyn  |  Attentat par fusillade en Samarie illégalement colonisée par les Palestiniebs : des terroristes musulmans ont ouvert le feu à partir d’un véhicule – Pas de blessés  |  [11/10/2019] Attaque au couteau près du Capitol à Washington  |  Une explosion s’est produite ce matin (vendredi) sur un pétrolier iranien dans la mer Rouge, près de la ville portuaire de Djedda, en Arabie saoudite. L’Iran parle de 2 tirs de missiles  |  [09/10/2019] Le préfet de police de Paris porte plainte pour « apologie du terrorisme » après que des commissariats franciliens ont reçu des appels avec des chants islamistes de vidéos de propagande de Daesh  |  Allemagne-Fusillade: Au moins 2 morts à Halle dans ce qui paraît être un attentat #antisémite  |  [07/10/2019] Avant la visite programmée du président Trump, le syndicat de la police du Minnesota imprime un T-shirt « les flics pour Trump »  |  Les socialistes au pouvoir au Portugal remportent les élections mais n’obtiennent pas la majorité absolue  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 24 août 2019

La chine vient d’imposer de nouveaux tarifs douaniers sur 75 milliards de produits américains. En réaction, le président Trump a relevé les tarifs douaniers des produits venant de Chine, et a conseillé aux entreprises américaines de « chercher ailleurs de nouveaux partenaires ».

Une guerre tarifaire a été déclenchée lorsque le président Trump a réalisé qu’il existait une disproportion déloyale entre les tarifs douaniers chinois et américains sur des biens équivalents. En plus du vol de propriété intellectuelle par le régime communiste, de leurs pratiques douanières protectionnistes, et de leur manipulation de leur monnaie pour favoriser leurs exportations, cela faisait un peu trop pour ce président qui place les Américains au cœur de ses priorités.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les médias, à leur habitude très honnêtes lorsqu’il s’agit du président Trump, ne présentent cette guerre tarifaire que sous ses angles les plus négatifs – à les entendre, Trump est le démon, les communistes sont des anges. On croirait un mauvais rêve signé Pravda. Voici l’autre son de cloche, un peu plus cohérent, car soutenu par des arguments et non des émotions de haine.

M. le Président. Continuez comme ça. Vous êtes le seul homme de toute ma vie à avoir affronté la Chine

Mitch McConnel, sénateur Républicain et leader du parti Républicain au Sénat :

Ce qui m’impressionne, c’est la détermination du président à amener les Chinois à changer leur comportement.

Ils nous vendent beaucoup plus de choses que ce que nous leur achetons. Nous pouvons donc imposer des droits de douane sur beaucoup plus de produits en provenance de Chine qu’ils peuvent en imposer sur des produits des États-Unis qui entrent en Chine.

Allons-nous le ressentir ? Les consommateurs oui. Mais dans tous les cas, il faudra payer, maintenant ou plus tard, quand il s’agit de la Chine.

Ils commencent à changer leur comportement.

Ils ont compris que nous n’allons pas alléger les tarifs en espérant qu’ils se comporteront mieux. Nous allons lier leur comportement aux tarifs.

Il y a de nombreuses façons de construire un système vérifiable qui permet de vérifier si leur comportement change, afin que nous enlevions les droits de douane.

Par ailleurs, nous allons amener le sujet devant l’OMC [organisation mondiale du commerce] afin que la Chine soit reclassée en tant que nation développée. C’est un tout nouvel ensemble de règles qui va s’appliquer par rapport à ce qu’ils vivent aujourd’hui.

Voici ce que je dirais au peuple américain si Donald Trump ne le fait pas : qui d’autre le fera et si nous ne le faisons pas ? Allons-nous perdre le monde au profit de la Chine ?

M. le Président. Continuez comme ça. Vous êtes le seul homme de toute ma vie à avoir affronté la Chine, et vous avez as une bonne main. Jouez-là.

La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine s’est intensifiée donc, lorsque la Chine a annoncé cette semaine l’imposition de nouveaux droits de douane sur 75 milliards de dollars de marchandises américaines.

Comme c’est son habitude, le Président a répondu sur Twitter. Il a annoncé une augmentation de 5% des droits de douane sur 550 milliards de dollars de produits chinois.

Gordon Chang, commentateur politique et auteur de « L’effondrement imminent de la Chine » :

Ce dont les Chinois ont besoin, c’est de souffrir un peu plus avant de devenir réalistes et de jouer le jeu

Trump est le premier président de toute ma vie à défier la Chine de cette façon sur le commerce, une façon que les Chinois n’aiment évidemment pas.

Ils ont la possibilité de nuire à l’économie américaine à l’approche d’une élection présidentielle afin de tenter de se débarrasser de Trump.

Pourquoi ne le feraient-ils pas ? C’est ce qu’ils essaient de faire en ce moment avec ces nouveaux tarifs douaniers.

Mais ils nous vendent beaucoup plus que nous ne leur vendons.

Ils peuvent bien entendu s’en prendre aux entreprises américaines en Chine, mais le problème est qu’ils mineraient leur réputation de membres fiables des chaînes d’approvisionnement mondiales.

Et c’est sur cette réputation que la Chine a encouragé le monde à faire venir des usines en Chine. Maintenant, ils poussent les usines hors de Chine, et c’est une très mauvaise nouvelle pour le système communiste chinois.

Mais c’est peut-être la clé du problème.

Un système communiste n’est pas une démocratie et il montre que ses dirigeants peuvent absorber beaucoup plus de douleur que nos dirigeants, parce qu’ils ne sont pas responsables devant les électeurs.

Ils peuvent faire ce qu’ils veulent, ça ne leur donne pas un avantage à court terme.

Cela donne un avantage au président Xi bien sûr, qui n’a pas une élection formelle à venir comme le président Trump en novembre 2020, mais Xi a en fait une élection tous les jours. Rappelez-vous qu’il est maintenant totalement responsable parce qu’il a pris tous les pouvoirs et les a confisqués à tous les autres. De plus, il a désinstitutionnalisé le parti communiste, ce qui signifie qu’il n’a plus ces règles qui le protègent.

Je pense donc qu’il a un seuil de risque très bas, et qu’il est beaucoup plus vulnérable que le président Trump, qui lui ne risque que de perdre la course électorale. Xi lui, risque de perdre la vie en ce moment même.

  • Journaliste Tucker Carlson : Quelle va être la prochaine étape ?

Il va y avoir plus de tarifs douaniers, encore plus de tarifs douaniers, et les Chinois sont censés venir à Washington le mois prochain pour le 13e cycle de négociations. Je pense que si les Chinois viennent à Washington le mois prochain, ce sera essentiellement la même chose. Ce dont les Chinois ont besoin, c’est de souffrir un peu plus avant de devenir réalistes et de jouer le jeu. C’est un point où on ne peut pas se permettre de faire des compromis, alors je vois plus de frictions à venir.

  • Intéressant. Pensez-vous que les Chinois seraient prêts à nuire à l’économie américaine ?

Pas tout le monde est d’accord avec ce que le président fait, mais je pense que tout le monde est d’accord avec ses objectifs

Oui. Ils ont déjà essayé de le faire. Ils continueront à le faire.

C’est la seule chose qu’ils peuvent faire, essayer d’influer sur les Américains. Mais vous savez, les gens aux États-Unis commencent à voir comment fonctionne la Chine, et ils commencent à se rallier derrière le président.

Pas tout le monde est d’accord avec ce que le président fait, mais je pense que tout le monde est d’accord avec ses objectifs et c’est vraiment important.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz