Quantcast
FLASH
[22/09/2019] Élection israélienne. La liste arabe unie donne son mandat à Gantz pour faire tomber Netanyahu  |  Élection israélienne. Il est intéressant de noter que le President Rivlin a rappelé à la délégation de Gantz que @netanyahu n’a pas été inculpé  |  Élection israélienne. Gantz a rencontré les dirigeants des partis de gauche et ils ont clarifié leurs plans pour le prochain gouvernement : remplacer @netanyahu  |  Élection israélienne. La réunion de la liste arabe s’est terminée sans décision de recommander Gantz comme 1er ministre  |  Ministre hongrois des Affaires étrangères sur les quotas de redistribution des migrants décidée par Macron: « Nous les rejetons ! »  |  Un avion de combat non identifié a bombardé une base militaire appartenant à des terroristes chiites soutenus par l’Iran dans la région d’al-Anbar dans l’ouest de l’Irak. Aucune victime signalée  |  [21/09/2019] ISIS revendique l’explosion d’un bus qui a fait 19 morts en Irak  |  1er ministre australien: « L’une des nombreuses choses que Trump et moi avons en commun, c’est la passion du travail bien fait… Je le félicite la création d’emplois aux États-Unis  |  Militants pour le Climat et Black bloc, même combat, les deux groupes manifestent ensemble en ce moment à Paris  |  #GiletsJaunes: À 14 heures, 123 interpellations et 174 personnes verbalisées à Paris  |  L’Obs affirme que Michel Onfray « souscrit aux thèses d’Asselineau » – Onfray dénonce la fake news sur son site  |  Iran : augmentation du trafic d’organes  |  #Giletsjaunes, 106 interpellations à 13 h – ça rigole pas  |  #Giletsjaunes, le nouveau souffle ? 9 interpellations à Paris dans les manifestations  |  [20/09/2019] Le maire communiste de New York Bill de Blasion, qui a défiguré New York, abandonne la course à la présidence – il était à zéro % !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 31 août 2019

Les dépenses de consommation aux États-Unis ont fortement augmenté en juillet, les ménages ayant acheté toute une gamme de biens et de services, ce qui pourrait apaiser davantage les craintes d’une récession sur les marchés financiers.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Le rapport du ministère du Commerce de vendredi a ajouté un bel optimisme aux données du mois de juillet sur le commerce et les stocks des marchandises, en suggérant que, même si l’économie ralentissait, elle ne perdait pas rapidement de l’altitude pour le moment.

La lutte commerciale entre les deux géants économiques a effrayé les marchés financiers et provoqué une inversion de la courbe de rendement américaine, ce qui a alimenté les craintes que l’expansion économique, qui en est à sa onzième année, ne soit compromise par une récession. Mais Wall Street n’a jamais été bon à prédire l’économie – 2008 est encore dans les mémoires.

Même en présence d’une grande incertitude politique et de turbulences sur les marchés financiers, les consommateurs américains continuent de faire preuve d’une grande vitalité, encouragés par une importante réserve d’épargne », a déclaré Lydia Boussour, économiste américaine principale à Oxford Economics, à New York.

  • Les dépenses de consommation, qui représentent plus des deux tiers de l’activité économique américaine, ont augmenté de 0,6 % le mois dernier, après une hausse non révisée de 0,3 % en juin, selon le gouvernement.
  • Les économistes interrogés par Reuters avaient prévu une hausse des dépenses de consommation de 0,5 % le mois dernier. La réalité est au delà de leurs prévisions.
  • Les dépenses de consommation sont stimulées par un marché du travail vigoureux, marqué par le taux de chômage le plus bas en près de 50 ans et par une excellente sécurité de l’emploi.

Le président de la Fed, Jérôme Powell, a déclaré la semaine dernière que l’économie était dans une « place favorable », mais a réitéré que la banque centrale américaine « agirait comme il convient » pour maintenir l’expansion économique sur la bonne voie.

  • La Fed a abaissé son taux d’intérêt à court terme de 25 points de base le mois dernier pour la première fois depuis 2008.
  • Le dollar s’est raffermit par rapport à un panier de devises, tandis que les prix du Trésor américain ont chuté.
  • Les actions de Wall Street se négociaient à la hausse.

Faible inflation

  • Les prix à la consommation, mesurés par l’indice des prix des dépenses de consommation des particuliers (PCE), ont augmenté de 0,2 % en juillet, la baisse du prix des aliments ayant été compensée par une poussée des biens et services énergétiques.
  • L’indice PCE a légèrement augmenté de 0,1 % en juin.
  • Au cours de la période de 12 mois se terminant en juillet, l’indice des prix du PCE a augmenté de 1,4 %, après avoir progressé de 1,3 % en juin.
  • Si l’on exclut les composantes volatiles des aliments et de l’énergie, l’indice des prix PCE a augmenté de 0,2 % le mois dernier, ce qui correspond à la hausse enregistrée en juin.
  • Cela a permis de maintenir l’augmentation annuelle de l’indice des prix PCE de base à 1,6 % en juillet.

L’indice PCE de base est la mesure de l’inflation préférée de la Fed et a dépassé la cible de 2 % fixée par la banque centrale américaine cette année.

  • Corrigées de l’inflation, les dépenses de consommation ont augmenté de 0,4 % en juillet.
  • Ces dépenses de consommation réelles ont augmenté de 0,2% en juin.
  • Le bond des dépenses de consommation de base du mois dernier suggère que la consommation est demeurée forte au début du troisième trimestre, après avoir atteint son plus haut niveau en 4 ans et demi au cours du deuxième trimestre.
  • L’économie a progressé à un taux annualisé de 2,0 % au deuxième trimestre, ralentissant par rapport au rythme rapide de 3,1 % enregistré entre janvier et mars.
  • Les estimations de croissance pour le troisième trimestre vont de 1,5 % à 2,3 %.
  • Le mois dernier, les dépenses en biens ont bondi de 0,9 %, sous l’impulsion des dépenses en biens de loisirs et en véhicules automobiles.
  • Les dépenses de services ont augmenté de 0,5 %.
  • En juillet, les dépenses de consommation ont été soutenues par l’épargne, le revenu des particuliers ayant légèrement augmenté de 0,1 %, soit la plus faible hausse depuis septembre dernier. Cela fait suite à une hausse de 0,5 % en juin.

Hausse des salaires

Les salaires ont encore augmenté de 0,2 % et le revenu d’intérêt personnel a diminué de 1,8 %.

Et Trump est considéré comme un abruti… avec un taux de popularité à 51%. Qui ne voudrait pas d’un tel abruti comme président !

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz