Publié par Christian Larnet le 15 août 2019
Parsing Bill, » par Petrina Ryan-Kleid

Jeffrey Epstein a emporté dans la mort ses secrets de débauche, mais il laisse derrière lui des traces que les médias n’aiment pas trop.

Alors qu’ils ne se privent jamais de diffuser des caricatures du président Trump, ce tableau de Clinton ne fera pas la Une du Monde.

Jeffrey Epstein avait une peinture à l’huile de Bill Clinton en robe bleue – allongé sur une chaise dans le bureau ovale – accroché dans sa maison de Manhattan, selon des sources policières.

Il était accroché bien en vue – dès que vous entriez – dans une pièce à droite « , a déclaré une source au quotidien The Post. « Tous ceux qui l’ont vu ont ri et souri. »

Mais la décoration bizarre de la maison ne s’est pas arrêtée là.

Epstein avait également un mannequin suspendu au plafond – habillé d’une robe de mariée, a dit la source, notant comment la poupée était située au-dessus d’un escalier.

Une femme qui a visité la maison de 56 millions de dollars d’Epstein a confirmé l’existence de la peinture de Clinton au Daily Mail, mais n’a pas mentionné le mannequin. Elle a pu prendre une photo du tableau, qui a été mise en ligne mercredi.

On peut y voir l’ancien président allongé sur une chaise dans le bureau ovale – en montrant le spectateur du doigt – tout en portant des talons rouges et une robe bleue semblable à celle que Monica Lewinsky portait lors de leur célèbre “rencontre” à la Maison Blanche.

Par ailleurs, le carnet d’adresse d’Epstein est apparu, et les médias ont fait les gorges chaudes de certains noms qu’ils y ont découvert, omettant avec un soin attentif celui de la fille de Jack Lang.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

16
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz