Publié par Magali Marc le 2 septembre 2019

Chick-fil-A est une chaîne de restauration rapide américaine spécialisée dans les sandwiches au poulet. La société a son siège à Atlanta, dans l’État de Géorgie, et est la deuxième plus grande marque de fast-food spécialisée dans le poulet aux États-Unis.

Bon nombre des valeurs de l’entreprise sont influencées par les croyances religieuses de son fondateur défunt, S. Truett Cathy, un fervent baptiste du Sud qui s’est dit opposé au mariage gay.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Todd Starnes, paru le 1er septembre sur le site de Townhall, qui m’a bien fait rire.


Les professeurs du « Bastion de la haine » exigent l’éviction de Chick-fil-A du campus de la Kansas University

Rien ne déclenche la rage d’un gauchiste plus vite qu’un sandwich au poulet frit de Chick-fil-A. C’est en fait une phrase que j’ai empruntée à mon prochain livre, « Culture Djihad : Comment empêcher la gauche de tuer une nation ».

Le déclenchement le plus récent s’est produit à l’Université du Kansas où un certain nombre de membres du corps professoral lésés demandent qu’une franchise Chick-fil-A soit expulsée du campus.

« Un bastion de sectarisme », les membres du Conseil de la Faculté de la sexualité et de la diversité des sexes, ont écrit ceci dans une lettre de deux pages destinée aux dirigeants de l’Université :

La culture de Chick-fil-A encourage la haine et la discrimination à de multiples niveaux. En bref, Chick-fil-A sur le campus de la KU est en contraste direct avec la mission de l’université de favoriser un environnement multiculturel et inclusif.

(Afin que tout le monde le sache, j’écris cette chronique en mangeant des nuggets de Chick-fil-A (NdT: bouchées de de poulet panées) et un délicieux bol de leur nouveau macaroni au fromage).

Le Conseil de la Faculté a accusé l’administration de « promouvoir la haine et de l’intolérance» en transférant un avant-poste Chick-fil-A du sous-sol d’un bâtiment du campus dans une zone « immobilière de choix ». « L’installation de Chick-fil-A dans ce bâtiment est insultante, contre-productive et inacceptable ».

Le corps professoral est encore plus consterné parce que Chick-fil-A parraine le tirage à pile ou face lors des matchs de football de la Kansas University. Ils craignent qu’une responsabilité aussi importante ne « viole le sentiment de sécurité et d’inclusion » sur le campus.

(…)

(Excusez-moi pendant que je prends un moment afin de tremper une pépite de poulet dans la sauce Chick-fil-A. Miam !)

Katie Batza, professeure agrégée d’études sur les femmes et le genre, a déclaré au journal Kansas City Star que leur protestation est une affaire grave. Plusieurs personnes « sont très contrariées », a-t-elle allégué. « J’ai l’impression qu’il y en aura des centaines qui boycotteront ou protesteront

Il ne fait aucun doute que les plumes revolent sur le campus de la KU.

Le conflit entre le conseil de l’université et l’entreprise d’Atlanta remonte à 2012, lorsque le directeur général de Chick-fil-A a déclaré à un journaliste qu’il croyait en la définition biblique du mariage.

Ils sont également contrariés parce que Chick-fil-A a fait des dons à un certain nombre d’organismes de bienfaisance chrétiens comme la Fellowship of Christian Athletes and Salvation Army.

(Oh, ces macaronis au fromage sont vraiment bons !)

« Alors que de nombreux chrétiens soutiennent la communauté LGBTQ et que beaucoup d’entre eux en sont membres, la culture de Chick-fil-A encourage la haine et la discrimination à de multiples niveaux », écrit la faculté.

La vérité, c’est que j’ai diffusé un certain nombre d’appels téléphoniques dans le cadre de mon émission de radio nationale de la part d’auditeurs LGBT qui aiment Chick-fil-A.

Permettez-moi de lâcher une autre bombe (pendant que je bois mon thé sucré Chick-fil-A) : cette entreprise n’a jamais été accusée de discrimination contre la communauté LGBT.

Des Républicains du KU College ont lancé une pétition pour défendre la chaîne de restauration rapide la plus populaire du pays. Et ils ont l’intention de servir du Chick-fil-A à leur première réunion du semestre.

Le Kansas City Star rapporte que les opposants devront peut-être attendre jusqu’en 2024, date à laquelle le contrat du restaurant doit être renouvelé.

En attendant, peut-être que la Faculté et le Conseil du personnel de la Faculté de la sexualité et de la diversité des genres seraient plus à l’aise de se régaler avec le nouveau sandwich à la volaille végétale de Kentucky Fried Chicken ?

*Todd Starnes est l’animateur de Fox News & Commentary, entendu sur près de 500 stations de radio. Il est l’auteur du nouveau livre «The Deplorables’ Guide to Making America Great Again».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Sources :

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz